Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 09:34

Les prix des logements anciens ont bondi de 12,9% à Paris et de 10,2% en Ile-de-France cet été, par rapport à la même période de 2009. Une situation difficilement tenable dans une conjoncture toujours morose, explique Frédéric Dumont, notaire à Montreuil.

 

Vue de la Tour Eiffel, à Paris.
Reuters/Philippe Wojazer

 

Comment expliquer cette nouvelle flambée des prix en Ile-de-France, à des niveaux historiquement hauts ?

Depuis le début de l'année déjà, on annonce une hausse importante, dans la continuité du rattrapage de l'activité au premier semestre. Plusieurs facteurs entrent en jeu : la pénurie de l'offre d'abord, des taux d'intérêt très bas, le fait que la pierre soit une vraie valeur refuge, la perte de rendement de la Bourse et du marché obligataire alors que celui de la pierre reste nettement supérieur. Tout cela contribue à la hausse des prix qui stimule elle-même l'intérêt. L'immobilier devient une préoccupation majeure pour les Français et dans les esprits, être propriétaire devient essentiel, y compris pour les jeunes.

 

Suite de l'article (lexpansion.com)

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 13:20

 

La Fête de l’immobilier se tient ce week-end au parc expo de Montpellier.

 

Les professionnels de l’immobilier se retrouvent ce week-end, au parc expo, dans le cadre de la dixième édition de la Fête de l’immobilier, avec une idée en tête : comment sortir de la dangereuse dépendance qui les lie depuis l’an dernier aux investisseurs ? Avec l’arrivée, au début de l’année 2009, de la désormais célèbre loi Scellier, qui offre de séduisants avantages en matière de défiscalisation, le déséquilibre s’est installé entre ceux qui achètent un logement pour y vivre et y habiter et ceux qui achètent pour investir et défiscaliser.

Suite de l'article (midilibre.com)

 

Merci Damien pour le lien

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 10:02

Les crédits immobiliers sont au plus bas depuis 1945! Voilà une information qui claque, une incitation à se ruer sur les vitrines des agents immobiliers et à devenir propriétaire sur le champ. Et tant pis si cela vous transforme en affreux sédentaire et augmente vos chances de chômage. On apprend dans le même temps que ça y est, Allelujah, les prix non seulement repartent à la hausse mais atteignent des nouveaux records à Paris. Les grands fournisseurs de statistiques, d'informations ou d'interventions médias sur le sujet que sont la FNAIM, Century 21, Kaufman&Broad ou la Chambre des Notaires ont sorti les chapeaux pointus et les langues de belle-mère. Pour eux, pas de doute, quand l'immobilier va, tout va! Personnellement, j'ai toujours un peu de mal à croire aux informations et aux analyses données par les susnommés, un peu comme si mon buraliste me fournissait les stats de la nocivité du tabac et du cancer du poumon. En tout cas, les données sur les prix sont de faible qualité (ce qui est admis par le ministère des Finances) et les acteurs du métier se sont engouffrés dans la brèche pour exercer un lobbying très efficace. Alors, tous chez le notaire? Et la bulle? Une histoire pour faire peur aux enfants?

 

L'immobilier grimpe jusqu'au ciel

A partir de 1997 (ou en tout cas autour de cette date), la majeure partie des pays de l'OCDE connaît un boom immobilier pendant 10 ans. L'Irlande, dans un contexte de bulle généralisée, tient la palme avec des prix multiplié par 3.5 en 10 ans et qui commencent à plafonner avant même que la crise n'éclate (voir aussi cette note sur la bulle en Irlande du Nord). On retrouve ensuite le Royaume-Uni et l'Espagne en bonne place. Juste après vient la France, largement devant les Etats-Unis, dont la bulle immobilière a été, contrairement à ce que pourrait laisser à croire la loupe grossissante des subprimes, moins forte que celle de nombre de pays européens :

 

Screenshot - 10_10_2010 , 19_34_42Evolution des prix de l'immobilier net d'inflation ; base 100 en 1997 ; source : OCDE

 

A noter que le Japon, ayant connu un krach immobilier de grande ampleur au début des années 90, et l'Allemagne pour diverses raisons, sont restés à l'écart de la hausse globale. 

 

Suite de l'article (resultat-exploitations.blogs.liberation.fr)

 

Article très complet avec de nombreux graphiques. A lire absolument.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 08:43

Le quartier de la Tour Eiffel à Paris. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

 

Le volume des ventes de logements anciens rattrapent son niveau d'avant la crise, malgré la hausse des prix qui dépasse les 10% sur un an.

 

Les pronostics se confirment. En septembre dernier, le président de la chambre des notaires de Paris Ile-de-France, Christian Lefebvre, prévoyait une poursuite de la hausse des prix de l'immobilier ancien qui pourrait dépasser 10% en 2010. L'indice mensuel publié ce vendredi - pour la période de juin à août - montre que ce niveau a même été légèrement dépassé. Calculée sur la période de trois mois courant de juin à aout 2010,la hausse moyenne des prix de vente des logements anciens dans la région a atteint 10,2% sur un an.

 

 Suite de l'article (lefigaro.fr)

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 20:09

 

 

Selon l’économiste Jacques Friggit, chargé de mission au Conseil général de l’Environnement et du Développement durable, les chances de voir les prix de l’immobilier en France baisser fortement et rapidement dans un avenir proche existent. Gare, cependant, aux conclusions hâtives…

 

(LaVieImmo.com) - Et si la chute de l’immobilier avait bien lieu ? Et si, après le faux départ de 2008-2009, les prix connaissaient effectivement un ajustement aussi brutal que la hausse de la décennie passée a été forte ? Malgré la Fnaim et les Notaires, qui confirment trimestre après trimestre l’envolée des valeurs et tablent, au mieux, sur un atterrissage en douceur des prix, cette perspective continue d’alimenter l’espoir de nombreux candidats à l’accession. Le sujet déchaîne d’ailleurs régulièrement les passions sur les forums immobiliers, où les « baissiers » se rangent généralement derrière les travaux de Jacques Friggit, économiste spécialisé dans l’immobilier et chargé de mission au Conseil général de l’Environnement et du Développement durable. Il faut dire que parmi les deux scenarii décrits par Jacques Friggit, l’un évoque une possible chute de 30 à 35 % des prix d’ici 5 à 8 ans. Soit, sans conteste, le scénario de baisse le plus spectaculaire à ce jour.

 

Mais Jacques Friggit est-il bien compris ? Face à l’engouement qu’ils suscitent, nous avons souhaité examiner ses travaux de plus près.

 

Suite de l'article (lavieimmo.com)

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 14:09

Les prix de l’immobilier sont repartis à la hausse dans de nombreuses grandes villes. Mais cette remontée n’est pas tenable, prévient Jacques Friggit, chargé de mission au Conseil général de l'environnement et du développement durable. L’économiste juge qu’une baisse de 30 à 35% d’ici huit ans est probable. Sa théorie : les prix de l’immobilier ne peuvent s’éloigner trop longtemps du revenu moyen des ménages. Or cet écart n’a jamais été aussi élevé qu’aujourd’hui, selon les travaux de ce statisticien qui se base sur des séries de chiffres depuis 1965. Explications, graphique à l’appui.

 

Evolution des prix des logements par rapport aux revenus des ménages de 1965 à 2010 :

  

Capturer-copie-2.JPG

 

Suite de l'article (capital.fr)

 

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 18:32

En principe, le prix des logements anciens augmente à peu près comme le revenu des ménages, selon l'économiste Jacques Friggit. Suite à leur envolée, les prix des logements anciens pourraient chuter de 30 à 35% d'ici à 2015 et retrouver ainsi leur corrélation de long terme.

 

Combien de temps durera l'euphorie qui règne actuellement sur le marché des logements, en particulier dans les secteurs tendus comme l'Ile-de-France ? Selon un récent sondage de la FNAIM, les ménages anticipent la poursuite de la hausse de l'immobilier ancien.

A moyen terme, cet avis n'est pas partagé par l'économiste Jacques Friggit, chargé de mission au Conseil général de l'environnement et du développement durable. Il scrute l'évolution depuis 1965 du revenu disponible par ménage sur l'ensemble de la France et l'indice du prix des logements anciens en France. « De 1965 à 2000, l'indice du prix des logements anciens a augmenté approximativement comme le revenu par ménage et a évolué dans un « tunnel » autour de ce dernier. » observe-t-il.

Mais, depuis le début des années 2000, on assiste à une envolée du prix des logements anciens rapporté au revenu des ménages. Certes la courbe des prix a reculé d'environ 10% en 2009, mais elle a depuis, repris sa hausse. Résultat : l'indice des prix des logements anciens en France dépasse de 70% le fameux tunnel de Friggit.

 

Suite de l'article (lesechos.fr)

 


Je suis sur la même longueur d'onde.

 

Avec une hausse des loyers de 10% sur 5 ans, on calcule un ratio prix sur loyer entre 140 et 151 loyers.

 

Graphique septembre 2010

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 07:38

Geoffroy Bragadir, Fondateur et porte-parole d'Empruntis.com, invité de Stéphane Soumier dans "Good Morning Business", le 24 août 2009 sur BFM Radio.

 

Video-et-son.jpg

 

Source (radiobfm.com)

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 21:14

Empruntis ne se réjouit pas encore de l’état du marché immobilier Français. Il défend même l’idée de ne pas baisser la garde malgré tous les échos positifs que l’on peut lire ici et là dans la presse dernièrement.

 

Les lendemains pour l’immobilier en France ne doivent donc pas être attendus de manière heureuse. On se situe encore dans une reprise technique dopée par la crise et des taux bas longue durée pour conséquence. Le marché n’est pas encore prêt à fonctionner de manière saine sans aides. Ce n’est donc pas une reprise durable qui s’effectue en ce moment car on peut toujours observer un déficit de l’offre. L’économie reste mal en point et ne pourrait sortir la tête de l’eau sans ces taux bas et la masse monétaire actuellement créée. Le flou reste donc de mise derrière cet écran de fumée de reprise immobilière.

 

Suite de l'article (graphseo.net)

 

Merci à Hervé pour cet article

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 20:52

 

A Paris, le prix moyen au mètre carré de l'immobilier atteint désormais 6 180 euros – soit 9,8 % de plus qu'en 2009 – et, dans treize arrondissements sur vingt, les prix, au deuxième trimestre, ont atteint ou surpassé leur plus haut historique. Des internautes qui viennent d'acquérir ou qui tentent d'acquérir un appartement dans la capitale racontent au Monde.fr leur expérience.

Suite de l'article (lemonde.fr)

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation