Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 23:45

La baisse des prix des logements anciens à Paris s'est poursuivie dans la période novembre 2012-janvier 2013 (-0,7%) par rapport au trimestre précédent mais à un rythme "sensiblement moins marqué" qu'à fin décembre (-1,9%), selon la Chambre des notaires Paris-Ile-de-France.

 

Jacques Demarthon

 

Suite de l'article (http://www.leparisien.fr)

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 20:29

Le coup de frein sur les ventes immobilières en Ile-de-France a fini par faire baisser les prix au 4ème trimestre 2012. Selon les derniers chiffres des notaires, le recul des prix a été un peu plus fort à Paris que dans les autres départements.

 

http://www.lesechos.fr/medias/2013/02/28/543068_0202608174994_web.jpg

 

C'est dit. Les logements franciliens, Paris compris, perdent de la valeur. La fin du cycle haussier dans l'immobilier ancien se confirme . La forte chute des ventes immobilières en Ile-de-France amorcée depuis début 2012, dans l'ancien comme dans le neuf, a eu raison des prix. D'après les derniers chiffres des notaires de Paris-Ile-de-France (voir cartes et tableaux ci-dessous), le prix des logements anciens a baissé de 1,4 % au 4ème trimestre 2012 par rapport au 3ème trimestre 2012 à 5.510 euros le mètre carré. Sur un an, du fait de la poursuite de la hausse des prix jusqu'en septembre, le recul n'est que de 0,6 %. Les transactions accusent pour leur part une baisse de 13 % en 2012 à 150.000 ventes.

 

Suite de l'article (http://www.lesechos.fr)

Partager cet article
Repost0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 17:16

Jean-François Filliatre, Intégrale Placements - 21 mars

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 17:08

Olivier Marin dans Intégrale Placements - 21 mars

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 22:07

Le logement n'est pas une préoccupation dans le budget des Allemands et la plupart d'entre eux n'envisagent pas d'acheter. C'est même une grande différence de mentalité avec la France. Pourquoi acheter quand on peut se loger si peu cher, disent–ils. Et ils n'ont pas forcément tort.

 

 

 

Source: http://www.franceinfo.fr/economie/logement-comment-l-allemagne-evite-la-bulle-immobiliere-926499-2013-03-21

Partager cet article
Repost0
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 21:35

Le 22 mars, Comment modérer les prix de l'immobilier ? a été le thème abordé par Etienne Wasmer, professeur d'économie à Sciences-Po Paris reçu par Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM Business.

 

 

 

 

Lien vers le rapport mentionné dans cette vidéo

Partager cet article
Repost0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 22:22
L'insuffisance des revenus est la première source de difficultés 

Selon PAP, 80 % des Français ont rencontré ou rencontrent actuellement des difficultés pour financer une acquisition immobilière.

 

(LaVieImmo.com) - La baisse récente des taux immobiliers séduit les emprunteurs, sans rendre le crédit plus accessible pour autant. Une enquête du groupe de Particulier à Particulier (PAP) dévoilée lundi révèle que près de trois Français sur cinq (58,8 %) ont avancé leur projet d’acquisition immobilière pour pouvoir profiter de la faiblesse des taux, mais que plus de quatre (83,1 %) rencontrent ou ont rencontré des difficultés pour le financer.

60 % des propriétaires récents ont eu du mal à obtenir un financement

 

Suite de l'article (http://www.lavieimmo.com)

Partager cet article
Repost0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 22:06

http://www.latribune.fr/getCrop.php?ID=5318155&ext=jpg&W=770&H=380&ptr=0

 

Les prix de l'immobilier dans la péninsule ont connu en 2012 le recul le plus important de ces dernières années avec une chute moyenne de 13,7%. Il faudra encore au moins une décennie pour que les stocks de logements invendus s'écoulent et que le marché retrouve une activité normale.


Suite de l'article (http://www.latribune.fr)

Partager cet article
Repost0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 11:38

http://md0.libe.com/photo/500472/?modified_at=1362953417&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476

 

Par AFP

Les professionnels de l’immobilier d’entreprise, venus du monde entier pour le 24e Mipim de mardi à vendredi à Cannes, s’inquiètent de la menace d’une possible «bulle immobilière» car les banques restreignent leurs crédits en raison des nouvelles normes, dites de «Bâle III».

«Avec 6,1 millions de m2 de bureaux commercialisés en 2012, les neufs principaux marchés européens enregistrent une baisse de 6% des transactions comparativement à 2011», souligne une étude de BNP Paribas Real Estate, filiale spécialisée de la banque française.

La possible explosion d’une «bulle immobilière» comme dans les années 90, dont les spécialistes ne parlent qu’à mots couverts, ne pourrait toutefois survenir qu’en cas de forte remontée des taux d’intérêts qui affecterait un secteur fortement endetté, soulignent les experts qui préfèrent rester anonymes.


Suite de l'article (http://www.liberation.fr)

Partager cet article
Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 20:26
L'achat est rentabilisé moins rapidement dans les pôles d'attractivité 
L'achat est rentabilisé moins rapidement dans les pôles d'attractivité (©PrimeView)

Une étude du cabinet PrimeView remet en question l’argument selon lequel accéder à la propriété reste plus rentable sur le long terme que rester locataire et payer un loyer.

 

(LaVieImmo.com) - Voilà qui devrait faire réfléchir plus d’un candidat à l’accession. La dernière étude du cabinet de recherche économique PrimeView montre qu’un primo-accédant parisien qui dispose d’un apport de 20 % et s’endette sur 25 ans mettra, si les prix de l’immobilier se stabilisent sur leurs niveaux actuels, 20 ans avant de « rentabiliser l’achat de sa résidence principale par rapport à la location ». Il lui faudra attendre 24 ans si les prix baissent de 10 %, 31 ans dans le cas d’une correction de 30 %.

 

Suite de l'article (http://www.lavieimmo.com)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation