Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 20:29

http://www.lesclesdumidi.com/actualite/photos_articles/91637426.jpg

C’est en 1975 que les prix de l’immobilier ont commencé à croître sur un plan international. Toutefois depuis quelques années, les prix ont plutôt tendance à fléchir.

Les prix de l’immobilier n’ont cessé d’évoluer ces 25 dernières années. L’ensemble des pays du monde sont d’ailleurs touchés par cette tendance haussière. Cependant, depuis l’année 2007, les prix commencent à se replier. C’est par exemple le cas en l’Irlande et en Espagne. Avec l’éclatement de la bulle immobilière, les prix continuent à chuter dans ces pays. Du côté des États-Unis, on a aussi constaté une baisse de prix importante en 2007. Mais depuis un an, le marché commence à reprendre doucement. Une croissance des prix de l’ordre de 2,3 % est notée, dans le pays de l’Oncle Sam en moins d’un an. En ce qui concerne la France, une correction des prix est également à prévoir. En effet, si le marché immobilier français a su jusqu’ici résister à la crise immobilière, alors que de nombreux pays n’ont pas été épargnés, les spécialistes prévoient un retournement du marché dans les prochaines années.

 

Suite de l'article (http://www.lesclesdumidi.com)

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 21:35

http://referentiel.nouvelobs.com/file/6105898-immobilier-vers-une-crise-de-solvabilite-des-menages.jpg

 

Le Conseil supérieur du Notariat s’inquiète de la baisse du volume des transactions. La baisse des taux d’intérêt et l’arrêt de la hausse des prix auraient dû relancer le marché immobilier.

 

Suite de l'article (http://tempsreel.nouvelobs.com)

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 18:12

http://www.lavieimmo.com/picture/actualite/realsize/pouyr-la-fnaim-l-immobilier-souffre-d-un-probleme-de-confiance-173670.jpg

 

 

Dans une présentation commune ce mardi, la Fnaim, Orpi et le courtier en crédit Cafpi notent une conjoncture immobilière « exceptionnelle », portée par la baisse des prix et des taux de crédit. Mais un élément essentiel manque à l’appel : la confiance des Français dans la pierre, largement érodée…

 

Suite de l'article (http://www.lavieimmo.com)

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 21:23
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 20:30

http://www.economiematin.fr/images/risques-economique-strategie-immobilier.jpg

La baisse des taux d'intérêts des crédits immobiliers se stabilise depuis le début de l'année. Aujourd'hui un prêt sur 10 ans peut être obtenu au taux de 2,7 % contre 3,75 % en octobre 2011. cc/flickr/zigazou76

 


Par


Comme promis, aujourd'hui je vais vous parler d'immobilier. Cet édito, compte tenu du sujet, est plus long que d'habitude. Je m'en excuse mais cette thématique est très vaste et, hélas, je ne l'aborde pas dans sa totalité.Dans tout patrimoine, et particulièrement ces 15 dernières années, l'immobilier est incontournable. Il représente en moyenne 80 % du patrimoine accumulé et détenu par les ménages. Et encore, ce n'est qu'une moyenne !

 

Suite de l'article (http://www.economiematin.fr)

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 22:07
http://www.capital.fr/var/cap/storage/images/media/images/interviews-140x173/claude-puthier/8176544-1-fre-FR/claude-puthier_article_portrait.jpg
Sorti du quartier Palmarole, les logements se vendent tous à des prix inférieurs à ceux de l'année dernière. Et les plus grosses décotes s'observent surtout dans la périphérie proche. Le point avec Claude Puthier, directeur de l'agence C.Puthier Immobilier.

Capital.fr : Après plusieurs années de crise, comment évolue marché immobilier perpignanais ?
Claude Puthier : Il reste atone. La crise démarrée en 2008 s'intensifie même depuis un an. Les tarifs ont d'ailleurs baissé de 5% environ au cours des douze derniers mois. Et la situation ne semble pas prête à s'améliorer : les délais de ventes sont plutôt stables, mais les stocks sont en constante augmentation. Certes, il y a des toujours des perpignanais en démarche d'achat... mais ils préfèrent souvent attendre que les prix baissent. Récemment une jeune célibataire a visité un trois-pièces de 65 mètres carrés à 95.000 euros, dans le quartier du Moulin-à-Vent, puis a patienté quatre mois avant de faire une proposition à 75.000 euros.

 

Suite d el'article (http://www.capital.fr)

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 20:52

Dans un précédent article, j’avais déjà abordé le sujet de l’estimation du prix d’un actif immobilier. Avec la baisse des prix annoncée ce début de semaine, il y a fort à parier que le marché se redynamise. De plus en plus de particuliers décident de vendre sans agent immobilier pour économiser et évaluent eux-mêmes le prix de leur maison ou appartement. Il est fréquent que le bien soit surestimé afin de gagner un maximum d’argent sur la revente.


Si vous avez décidé d’opter pour cette solution, vous risquez de perdre de l’argent et votre crédibilité. Premièrement, gardez en tête que votre acheteur visitera entre 15 et 20 maisons avant de se décider. Il aura donc normalement une bonne vue du marché. Une fois qu’il aura compris que votre maison est estimée à la hausse il n’hésitera pas à être plus féroce au niveau de la négociation. A terme, vous serez forcé de baisser significativement le prix de votre maison.


Autre risque, votre bien se vendra inévitablement moins vite ce qui conduira les acheteurs potentiels à se demander pourquoi votre maison est sur le marché depuis aussi longtemps. Ils deviendront plus méfiants à s’intéresser à votre bien d’autant plus si vous vendez sans agent immobilier.


Comme l’atteste Martin Desfossé, expert chez Duproprio, il y a d’autres avantages à se rapprocher du prix réel de son bien (voir l’interview). En effet, vous intéresserez ainsi un maximum d’acheteurs et vous aurez plus de poids lors de la négociation ce vous permettra de l’aborder plus sereinement. Bien entendu, il est important de prévoir une marge mais évitez de surestimer votre bien à plus de 5% du prix du marché.


Il existe également des astuces pour augmenter la valeur d’un bien. Nombre de vendeurs s’intéressent ainsi au « home staging » qui consiste à mettre en valeur sa propriété en la redécorant. Si vous ne souhaitez pas faire d’investissements avant la vente de votre bien, quelques règles très simples s’appliquent. Pensez tout simplement à ranger votre appartement y compris les pièces moins accueillantes comme le garage. Remplacez également les ampoules et les prises en mauvais état car cela pourrait laisser penser à l’acheteur qu’il y a des problèmes en termes d’électricité. La règle d’or sera de faire en sorte que l’appartement soit accueillant pour que le visiteur s’y sente immédiatement bien et « comme chez lui ».

 

Eulalie Gendheye

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 20:20
Des prix qui baissent, mais des acquéreurs qui reviennent sur le marché

La dernière note de conjoncture de Century 21 fait état d’une baisse des prix de 2,6 % en France et de 3,2 % à Paris sur douze mois. Une tendance qui devrait s’atténuer dans les prochains mois, selon le réseau d’agences.

 

(LaVieImmo.com) - « La chute vertigineuse annoncée par certains n’a pas eu lieu, ni pour les prix, ni pour les volumes ». C’est ainsi que débute l’analyse semestrielle de Century 21, publiée ce lundi 1er juillet. Les prix ont bel et bien imprimé une baisse sur un an, de 2,6 % en province (treize régions sont désormais orientées à la baisse) et de 3,2 % à Paris. Au niveau national compter 2 555€/m² au 1er semestre 2013, contre 8 206€/m² dans la capitale, tandis que la région Ile-de-France limite la casse avec -2,2 % sur cette période, pour un montant moyen d'acquisition de 248 418€.

 

Suite de l'article (http://www.lavieimmo.com)

Partager cet article
Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 08:49

Le projet de loi de réforme des relations entre locataires et propriétaires que Cécile Duflot doit présenter en juillet risque d'assécher le parc des locations s'il se fait au détriment des bailleurs prévient le président de Century 21.

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 16:48

http://www.sicavonline.fr/images/news/510714_1.jpg

 

Retrouvez le Replay du « Tchat Live Immobilier » consacré à la bulle immobilière et à l'évolution à venir des prix de l'immobilier. Le débat a mis aux prises Pierre Sabatier, Président de PrimeView, et Sébastien De Lafond, Président de MeilleursAgents.com. L'échange fut vif, passionné et nous l'espérons passionnant.

 

Suite de l'article (http://www.sicavonline.fr)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation