Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 18:08

La part des investisseurs dans l’immobilier ancien s’est encore dégradée de -5,8% France entière entre le 3ème trimestre 2013 et le 3ème trimestre 2012.

 

Cette baisse vient confirmer et amplifier la tendance déjà observée depuis le 2nd semestre 2012. La proportion des investisseurs parmi les acquéreurs avait déjà diminué de -5,2% sur douze mois tandis qu’au 1er semestre 2013 elle reculait de -6,1%. Chiffre alarmant, parmi les propriétaires bailleurs, la proportion des cadres supérieurs et professions libérales s’effondre de -46% sur douze mois.

 

Cette lame de fond qui balaie les investisseurs du marché immobilier prend la forme d’un véritable tsunami dans la Capitale. Ainsi, à Paris, la part des investisseurs dans les acquisitions chute de -10,7% entre le 3ème trimestre 2013 et le 3ème trimestre 2012, alors qu’elle avait déjà enregistré une baisse de -9,8% sur douze mois au 2nd semestre 2012 et de -12,2% sur douze mois au 1er semestre 2013.

 

« Effrayés, sinon écœurés, par le carcan législatif que la ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement, Madame Cécile Duflot, instaure à coup de taxations, annonces de réquisition et autres contraintes apportées par le projet de loi ALUR, les investisseurs préfèrent se détourner de la location et reporter leur investissement sur l’immobilier d’entreprise et de commerce » déclare Laurent Vimont, président de Century 21 France. La proportion des acquisitions au titre d’investissements dans l’immobilier d’entreprise et de commerce augmente de 19,5% dans la Capitale entre le 3ème trimestre 2013 et le 3ème trimestre 2012.

 

Les investissements locatifs franciliens suivent la même pente que la moyenne nationale : ils baissent de 6,2% en douze mois mais certains départements sont particulièrement touchés : les Yvelines enregistrent un recul de -14,5% des investissements, l’Essonne
-29,8%.

 

Dans l’Hexagone, depuis 2012, ce sont plus de 81 000 logements dans l’ancien qui n’ont pas été achetés par des propriétaires bailleurs, auxquels on doit ajouter les investissements locatifs non réalisés dans le neuf. « Au rythme avec lequel s’aggrave la pénurie de logements, nous nous dirigeons à grands pas vers une véritable crise du logement en France » alerte Laurent Vimont.

 

Madame la Ministre déclarait au Congrès HLM « nous n'avons pas le droit d'échouer dans la bataille de la construction ». Qu’elle place désormais ses espoirs dans la diligence et l’obéissance du secteur du logement social car, ne nous y trompons pas : « sans personne pour acheter les biens immobiliers du secteur privé, les locataires seront les premières victimes, notamment les ménages les plus fragiles » souligne le président de Century 21 France.

 

 

 

Century21.jpg

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 18:19
Le marché immobilier est en panne : les appartements et maisons à vendre ne trouvent plus preneur, les ventes et la construction de logements neufs en dehors du secteur social s'effondrent, la construction de maisons individuelles et l'activité des aménageurs suit le même chemin, alors même que le crédit immobilier n'a jamais été aussi bon marché, et qu'il manque, de l'avis général, entre 800.000 et un million de logements pour satisfaire les besoins, créés par une démographie dynamique et les évolutions sociologiques réduisant le nombre de personnes par ménage ! Les explications avancées à ce paradoxe ne manquent pas : hausse de la fiscalité sur les revenus et les plus-values, suppression du prêt à taux zéro dans l'ancien et recentrage dans le neuf, "rabotage du "Scellier", retour à l'ISF au taux fort, hausse de la fiscalité locale, etc. Sont-elles les bonnes ? Et ne servent-elles pas à défendre les intérêts de ceux qui ont trouvé leur compte dans la flambée des années 2000 ? Et si la crise des activités immobilières ne reflétait que celle de l'économie générale, aggravée par l'insouciance des acquéreurs qui, au cours de la dernière décennie, dopés par les crédits bon marché et les aides publiques, ont fait monter les prix très au delà du raisonnable...

Attention il y a plusieurs page
Merci à Tron pour cet article
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 19:49
Evolution des prix, nouvelles règles de la fiscalité immobilière, hausse des droits de mutation : les notaires Laurent Mompert et Vincent Chauveau ont répondu à vos questions.

Evolution des prix et des taux des crédits, nouvelles règles de la fiscalité immobilière, hausse des droits de mutation : les notaires Laurent Mompert et Vincent Chauveau ont répondu à vos questions au cours d'un chat.

  • Baisse des prix, hausse des taux

"La bulle spéculative actuelle à Paris va-t-elle perdurer ou pouvons-nous nous attendre à une chute brutale dans les mois ou années à venir ?"


L'existence d'une bulle spéculative reste à démontrer. Les prix du marché sont soutenus par un décalage important entre offre et demande.

 

Suite de l'article (http://www.lemonde.fr)

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 11:54

La baisse réelle des prix de l’immobilier est bien plus importante que ce que montrent les baromètres.

 

Les derniers chiffres communiqués par le réseau d’agents immobiliers MeilleursAgents.com sur le marché immobilier à Paris et en Ile-de-France illustrent parfaitement comment les moyennes données sur les prix de l’immobilier peuvent masquer des baisses de prix assez importantes.

 

Pour MeilleursAgents, voici les variations des prix au mètre carré observés entre le 1er juillet 2013 et le 1er septembre 2013 :

 

- Prix à Paris : -0.1 %

- Prix en Petite Couronne : -0.3 %

- Prix en Grande Couronne : -1.2 %

 

En apparence, les prix restent plus ou moins stables dans le centre ville et diminuent de plus en plus fortement en s’éloignant. C’est un phénomène qui n’est pas particulier à Paris, il se passe la même chose dans presque toutes les grandes villes françaises sur les prix de l’immobilier.

 

Seulement, il y a une chose qui a changé et qui fausse complètement la comparaison avec les prix antérieurs : seuls les biens de qualité se vendent.

 

Suite de l'article (www.immobilier-danger.com)

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 20:40

Convergence politique et économique vers le krach

Conjoncture inédite depuis 1998

http://www.populaires.fr/wp-content/uploads/krach-immobilier-2011.jpg

 

Le krach immobilier est annoncé par la plupart des experts à peu près tous les ans. Et n’arrive pas, depuis 1998. A chaque printemps, l’amnésie générale fait prétendre à une reprise, à chaque hivers un nuage noir semble s’abattre sur le marché. Seulement cette fois-ci, les acteurs du marché ne se font plus d’illusion :  en 2011, la conjoncture économique et politique prête à penser qu’un krach est inéluctable dans un avenir proche.

 

Suite de l'article (http://www.populaires.fr)

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 19:54
Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 21:47

http://biladi.ma/sites/default/files/imagecache/400xY/immobilier-maroc_1.jpg

 

Avec 26% des nouveaux projets immobiliers qui n’ont pas trouvé preneur, des problèmes de trésorerie et une baisse des prix, le marché immobilier marocain est en crise, mais c’est peut-être aussi une bulle spéculative qui est aussi en train d’éclater.


Suite de l'article (http://biladi.ma)

Partager cet article
Repost0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 21:25

http://r.ldh.be/image/a5/5215878135707ef67ad712a5.jpg

 

Les experts interrogés misent quant à eux sur une stabilisation des prix, plutôt que sur une décote brutale. 

 

Le marché immobilier belge serait surévalué de 49%, soit l'un des taux les plus élevés au monde, selon des donnée de l'OCDE, dont fait état Le Soir dans son édition de jeudi.


Suite de l'article (http://www.dhnet.be)

Partager cet article
Repost0
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 17:23

http://www.lesechos.fr/medias/2013/08/13/595007_0202947445614_web_tete.jpg

 

A la grande joie des Conservateurs au pouvoir outre-Manche, l’économie britannique repart, et ce plus vigoureusement qu’ailleurs. Certains spécialistes craignent cependant que le gouvernement ne soit en train de la doper artificiellement à sa drogue favorite, à savoir la hausse du marché immobilier.

 

Suite de l'article (http://www.lesechos.fr)

Partager cet article
Repost0
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 17:06

immobilier630-jpg_180326.jpg

 

OTTAWA - Le marché de l'immobilier, surveillé de très près au Canada, envoie ces jours-ci une foule de signaux contradictoires, tant et si bien que même les experts ne s'y retrouvent plus.

 

La publication de nouvelles données conjuguée à une manoeuvre d'Ottawa pour tenter de calmer le jeu, la semaine dernière, apparaît comme un signal d'avertissement pour l'un des plus importants secteurs économiques du Canada.

 

Si certains chiffres, dont le prix des maisons, semblent tendre vers «l'atterrissage en douceur» espéré par les propriétaires, économistes, banquiers et politiciens, d'autres, tels le nombre de permis de construire, indiquent plutôt que l'éclatement de la bulle est imminente.


Suite de l'article (http://fr-ca.finance.yahoo.com)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation