Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 10:05
Me Thierry Delesalle, président de la Commission de conjonctre immobilière des Notaires
Maître Thierry Delesalle, président de la Commission de conjoncture immobilière des Notaires de Paris Île-de-France, revient pour LaVieImmo.com sur les tendances du marché immobilier parisien en cette fin d'année. Selon lui, en phase de « rééquilibrage », celui-ci devrait s' « s'assainir ».

Suite de l'article (LaVieImmo.com)

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 07:08
Christian Saint-Etienne
 
Michel Mouillart
Bernard Vorms
Alexandre Mirlicourtois
Le débat
 

Source: http://www.xerficanal.com

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 22:11

Capture-copie-8.JPG

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 21:13
Economistes et professionnels s'accordent sur la baisse des prix en 2012.
 

 

L’agence de notation Standard & Poor’s prévoit pour l’année prochaine une baisse des prix de l’immobilier en France, de 5 à 10 %. Pour Jean-Michel Six, économiste en chef de S&P Europe, le taux de hausse des prix observé cette année est « très inquiétant ».

 

Suite de l'article (www.lavieimmo.com)

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 07:23

La Fnaim constate que le marché immobilier d’Ile-de-France a fortement ralenti depuis l’été, que les prix stagnent voire baissent et que les mandats sont en hausse dans les agences immobilières.

 

Crise aidant, la Fédération Nationale des Agents Immobiliers, la FNAIM syndicat professionnel, voit une baisse du nombre de transactions, un allongement des délais de vente résultant du fait que les acquéreurs sont davantage exigeants et surtout avec un budget contrait alors que les banques serrent la vis.

 

La Fnaim constate que le marché rendu difficile ramène les particuliers vers les agences alors qu’ils peinent à vendre leurs biens. Elle estime que dans ce contexte, une baisse des prix en 2012 à Paris et dans les autres départements de la région parisienne est fort possible.

 

Suite de l'article (http://www.acturank.com)

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 20:54
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 21:31
 

Mesures d'austérité, resserrement des conditions d’octroi de crédits, pour Jean-Pierre Petit, président des Cahiers verts de l’économie, tous les critères sont réunis pour bloquer le marché immobilier. Face à la crise, le secteur du logement va devenir la principale pompe fiscale des gouvernements de droite comme de gauche, juge l’économiste.

  

  

Capital.fr : Entre les coups de rabot sur les niches fiscales et la dégradation de la conjoncture économique… une rechute du marché de l’immobilier semble inévitable... Jean-Pierre Petit :

 

 Tous les facteurs sont effectivement réunis pour favoriser un recul des transactions. D’autant que les taux des crédits immobiliers pourraient encore augmenter si la note de la dette de l’Etat France était dégradée et/ou si les tensions interbancaires s’étendaient. Mais ce n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle. Durant plus de 10 ans, les politiques fiscales et la financiarisation ont soutenu artificiellement la demande et donc les prix. Résultat : les prix ont augmenté artificiellement au point d’être surévalués de près de 35% par rapport à leurs fondamentaux (revenus des ménages, loyers,…). Désormais, l’immobilier va devenir la principale pompe fiscale des gouvernements désargentés, de droite comme de gauche, à la recherche de ressources.

 

Suite de l'article (http://www.capital.fr)

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 01:00

Suite de l'article (DECRYPTAGE La plupart des experts assurent depuis des années que la hausse des prix dans l'immobilier serait essentiellement le fait d'une pénurie. Il faudrait soit-disant construire un million de logements. Mais cette estimation ne repose sur rien.

 

Le chiffre de 1 million de logements manquants ne correspond à aucune réalité (SIPA)
Le chiffre de 1 million de logements manquants ne correspond à aucune réalité (SIPA)
 

Les prix en France commencent à baisser dans onze régions sur vingt-deux. Une baisse raisonnable - de l’ordre de 5% - qui intervient après une hausse des prix de 140% en douze ans. Cette "bulle immobilière" aurait été provoquée, nous disent depuis quelques années tous les experts, par une pénurie de logements.

 

 

Selon eux, la France ne construirait pas assez. Et chaque année, notre déficit, qui est la différence entre besoins démographiques et logements construits, s’aggraverait. Au point qu’il manquerait, aujourd’hui, entre 800.000 et… un million de logements… Un million de logements manquants ? A voir.

 

Suite de l'article (www.challenges.fr)

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 07:19
L'immobilier français intimement lié à la notation de la dette
L'immobilier français intimement lié à la notation de la dette (©Fotolia)

 

 

L’économiste Marc Touati minimise les effets d’une perte probable du triple A sur le marché immobilier, mais met en garde contre les conséquences d’une nouvelle dégradation de la note de la dette française, qui pourrait selon lui avoir lieu après l’élection présidentielle.

 

(LaVieImmo.com) - Marc Touati n’a pas attendu le changement de ton de Notaires pour prédire un retournement de l’immobilier français. Dès le mois de novembre 2010, dans un entretien à LaVieimmo.com (disponible ici), le responsable de la recherche économique d’Assya Compagnie Financière estimait, au vu de l’écart croissant entre les prix des logements et le revenu des ménages, que « la bulle immobilière française [s’était] reformée ». Le secteur, alors « surévalué d’environ 20 % », ne devait pas tarder à connaître, à plus ou moins courte échéance, un mouvement de correction salvateur. Un peu plus tard, alors que les prix ont continué de progresser en moyenne nationale, atteignant de nouveaux records dans certaines grandes agglomérations, Paris en tête, le constat n’a guère changé, mais les prévisions se font plus précises.

 

Suite de l'article (www.lavieimmo.com)

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 22:27

Ventes en berne, fortes négociations à l’achat… le marché immobilier de la deuxième ville des Alpes-Maritimes est à la peine. Mais les tarifs y restent élevés. Le point avec Daniel Dolmen, responsable du Cabinet Morere (Arthurimmo.com), qui compte deux agences à Antibes et Golfe-Juan.

 

Capital.fr : Comment a évolué le marché de l'immobilier depuis l'an passé ?
Daniel Dolmen : Au cours des douze derniers mois, le volume des transactions a enregistré un recul d’environ 20% dans les villes siamoises d’Antibes/Juan-les-Pins ainsi que de leur voisine Golfe Juan. Ce repli s’est accompagné d’une baisse de prix de l’ordre de 10% pour les appartements « classiques », et de 15% pour les villas « standard », majoritairement construites durant les années 80-90. Dans le même temps, le stock des biens proposés à la vente s’est étoffé en vitrines des agences. La conjoncture économique incertaine et le choix plus large dont bénéficient les candidats à l'achat les incitent à faire des offres fortement négociées.

 

Suite de l'article (www.capital.fr)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation