Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 21:02
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 20:37

Des bannières montrent des personnes blessées par la police dans le village de Wukan, dans la province de Guangdong, le 20 décembre.

 

Une manifestation contre une centrale thermique accusée de polluer l'environnement dans une ville du sud de la Chine, Haimen, a dégénéré mardi 20 décembre, la police anti-émeute frappant brutalement les protestataires et les repoussant avec des gaz lacrymogènes, ont rapporté des témoins.

 

Suite del 'article (www.lemonde.fr)

Merci à José pour cet article.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 07:21

Paul Krugman

Paul Krugman

 

Imaginons le tableau suivant : la croissance récente s'appuie sur un gigantesque boom du bâtiment entretenu par les prix de l'immobilier en forte hausse, montrant ainsi tous les signes habituels d'une bulle. Une croissance rapide en terme de crédit s'est produite - une grande partie de cette croissance ayant lieu non pas grâce au système bancaire traditionnel mais grâce à un système bancaire parallèle non réglementé, non soumis au contrôle du gouvernement ni soutenu par des garanties gouvernementales. Aujourd'hui, la bulle éclate et nous avons de sérieuses raisons de craindre une crise financière et économique.
Est-ce la description du Japon à la fin des années 1980 ? Ou bien de l'Amérique en 2007 ? Cela se pourrait. Mais aujourd'hui je parle de la Chine, qui apparaît petit à petit comme un nouveau point dangereux dans une économie mondiale qui n'a vraiment, vraiment pas besoin de ça en ce moment.

J'étais réticent à donner mon avis sur la situation chinoise, en partie parce qu'il est terriblement difficile de savoir réellement ce qui se passe. Il est préférable d'envisager toutes les statistiques économiques comme une forme particulièrement ennuyeuse de science-fiction mais les chiffres de la Chine sont bien plus fictifs que la plupart des autres. Je me serais volontiers tourné vers de vrais experts de la Chine pour me guider, mais on ne trouve pas deux experts disant la même chose. Cependant, même les chiffres officiels sont déroutants et les nouvelles récentes sont suffisamment dramatiques pour tirer la sonnette d'alarme.

 

Le fait le plus marquant à propos de l'économie chinoise lors de ces dix dernières années c'est que la consommation des ménages, bien qu'en hausse, est restée inférieure à la croissance générale. Aujourd'hui, les dépenses à la consommation ne représentent que 35 pourcent du PIB, environ la moitié du taux aux Etats-Unis.

 

Qui achète donc les biens et services produits par la Chine ? Eh bien nous faisons partie de la réponse. Alors que la part du consommateur dans l'économie a décliné, la Chine s'est appuyée de plus en plus sur des excédents commerciaux pour maintenir ses entreprises à flot. Mais du point de vue de la Chine, ce sont les dépenses d'investissement qui comptent le plus, et elles ont augmenté jusqu'à représenter presque la moitié du PIB.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 22:11

Capture-copie-8.JPG

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 21:45
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 21:40
Partager cet article
Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 17:43

Immobilier decembre 2011       

Un petit clic sur l'image donne accès à un document imprimable.

Le graphique ci-dessus vous donne, sur une période de plus de 40 ans, l'évolution du ratio Prix/Loyer moyen des logements anciens pour la France métropolitaine. L'indicateur est calculé à partir de données élaborées par l'INSEE: 

Indice trimestriel des prix des logements anciens - France métropolitaine - Ensemble - Indice CVS (Base 100 au 4ème trimestre 2000). 

Indice des prix à la consommation - IPC - Ensemble des ménages - France métropolitaine - par fonction de consommation - Loyers des résidences principales

Les chiffres de l'INSEE sont fiables mais connus avec un retard de 3 à 6 mois. Pour avoir un repère, j'ai prolongé la courbe (trait en pointillé rouge) sur la base d'une baisse des prix de 10% par an et une hausse des loyers de 2% par an. 

Ce graphique est mis à jour tous les 3 mois, dès que les chiffres de l'INSEE sont disponibles.

Définitions


Pm/L
correspond au ratio prix moyen à la vente sur prix moyen à la location. Il s'agit ici de prix observés sur le marché.

Pe/L
 correspond à un prix théorique calculé à partir des fondamentaux économiques, notamment les taux d'emprunt. C’est le prix d’équilibre Solution Achat = Solution Location. 

L
correspond au prix moyen à la location observé sur le marché.

Deux mots sur le prix d'équilibre Pe/L

Pe/L est calculé à partir des fondamentaux économiques, notamment les taux d'emprunt. Il donne un prix d'arbitrage Solution Achat = Solution Location. Mais attention, ce prix d’arbitrage ne tient absolument pas compte de la plus-value ou moins-value que vous allez avoir lors de la revente. Il est calculé sur la base d’un marché équilibré : La hausse des prix se faisant au même rythme que celle des loyers (Pm/L est constant dans le temps). Donc, en dehors de toute spéculation, à la hausse comme à la baisse, Pe/L est le prix d’arbitrage qui permet d’obtenir un rendement locatif égal à celui d’un placement sans risque. Il faut avoir à l’esprit que ce prix d’arbitrage n’est valable que pour une résidence principale. En effet, dans le cas d’un investissement locatif (j’achète pour louer) on calcule un prix d'arbitrage Pe/L au minimum 25% plus bas que celui d'une résidence principale: les frais sont largement plus élevés (2 loyers par an pour une résidence principale et > 4,5 loyers par an pour un investissement locatif).

 

Pour en savoir plus sur le calcul de Pe/L et Pm/L  >> Estimation d'un actif immobilier 

Voir également >> La valeur d’un logement par le ratio Prix-Loyer


Analyse des derniers chiffres de l’INSEE

  

A partir de ce mois-ci, l'indice Pm/L est calculé à partir d’un nouveau mode de calcul des prix notaires/INSEE.

 

Sur un an, les prix ont augmenté en moyenne de 6,6% et le ratio prix /loyer a progressé de 4,6%. Sur la même période les loyers ont progressé de 1.89% sur un an. On obverse un ralentissement de la hausse des prix mais aussi des loyers.

 

Par rapport au point le plus haut (1/1/2008), le Ratio Prix / Loyer présente une baisse de 2,15%. 

 

 

Pour mieux comprendre le marché immobilier  Février 2011: Point sur le marché immobilier

 

Rappel


Au plus haut de la bulle, les prix rapportés au PIB par ménage présentaient une surestimation de 80%. Pour retrouver un marché cohérent avec les fondamentaux économiques, le ratio Prix/Loyer doit baisser de 45%. Les prix devraient donc descendre autour de 143 Loyers, ce qui correspond à un rendement brut de 12/(143 x 107%)=7,84% (avec 143 x 107%= capital investi, en comptant 7% de frais de notaire).  Ne pas oublier qu'en 1998 les prix étaient en moyenne autour de 130 loyers, et permettaient donc d'obtenir un rendement brut de 8,4%.

 

 

Evolution-des-fondamentaux-copie-1.jpg

 

     

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 23:17

Voici la composition et l’évolution de la dette totale de la France pour les 3 grands secteurs que sont : les ménages, les entreprises non financières et l’administration.

 

 http://www.les-crises.fr/images/0800-dettes-totales/0390-dette-secteurs-france/01-dette-secteurs-france-1.jpg

 

Suite de l'article (www.les-crises.fr)

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 23:13

La Fed venant de fournir les chiffres de la dette pour le 3e trimestre 2011, les deux graphiques suivants font un état des lieux de l’endettement de l’ensemble des agents économiques États-Unis depuis 1929 :

 

http://www.les-crises.fr/images/0840-dette-usa/0380-dette-usa/dette-totale-usa-depuis-1929.jpg

 

Suite de l'article (www.les-crises.fr)

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 22:07
François ASSELINEAU ETAIT L'INVITÉ DU DÉBAT ORGANISÉ PAR Stéphanie ANTOINE SUR FRANCE 24 LE VENDREDI 25 NOVEMBRE A 17H10 SUR LA CRISE FINANCIÈRE EN EUROPE ET AUX ÉTATS-UNIS.
Ce débat a été animer par Stéphanie Antoine, journaliste spécialiste de l'économie.
 


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation