Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 22:24

Le projet adopté mercredi dernier en Conseil des ministres table sur une croissance très faible de 0,75 %. En 2010 la France devrait donc avoir un PIB de l’ordre de 1969 milliards d’Euros et le total des recettes atteindrait 267 milliards, dont 252 issus des impôts.



Le déficit public sera de 141 milliards d’euros en 2009, soit 7,3% (1) du produit intérieur brut (1932 milliards). Celui de 2010 devrait être ramené à 116 milliards en 2010, soit de l’ordre de 5,9% du PIB. La dette publique représentera 84 % du PIB à la fin de l’année prochaine, contre 68 % en 2008. En 1980, année du dernier budget excédentaire de l'Etat français, elle représentait 20% du PIB.
 


Emprunter coûte de l'argent. En 2009, la charge de la dette dans le budget de l'état, autrement dit les intérêts correspondant à la dette représenteront une dépense de 44,34 milliards. Le budget 2010 prévoit d'y consacrer 42,5 milliards d'euros. C'est le deuxième poste de dépense, derrière l'Enseignement scolaire (61 milliards), et devant la Défense (40 milliards) et la Recherche et l'Université (25 milliards).

J’aimerais vous sensibiliser sur un point. On préfère souvent exprimer de déficit en fonction du PIB. Cela permet bien évidemment d’avoir un chiffre moins catastrophique. Vous ne manquerez pas de constater que le déficit de l’année 2010 représentera 116/267=43% des recettes de l’état ! Il est très clair que nous vivons largement au dessus de nos moyens et que cela ne pourra pas durer éternellement.

  

Dernière remarque, le déficit de la sécurité sociale devrait approcher les 20 milliards d'euros cette année et atteindre 30 milliards en 2010.

Concernant le problème de la sécurité sociale, le graphique ci-après montre qu’à partir de 2010, le nombre de personnes dans la tranche d’âge de 0 à 60 ans représentera de l’ordre de 48 millions d’individus et restera relativement stable jusqu’en 2050. La croissance de la population française sera essentiellement due à l’augmentation du nombre de personnes de plus de 60 ans. Cette population comptera 14 millions d’individus en 2010 et 22 millions en 2050, soit une hausse de 57%. Un constat s’impose, en 2000 nous avions 2,6 personnes en âge de travailler (20 à 59 ans) pour une personne en âge d’être en retraite (plus de 60 ans). En 2040 ce ratio sera de 1,5. Cette situation aura une influence importante sur l’économie, en provoquant une hausse des dépenses de santé et une baisse des retraites.



Un petit clic sur le graphique permet d'avoir un document PDF

Pour mieux comprendre l’impact du vieillissement de la population française sur les dépenses de santé, je vous propose le graphique ci-après qui donne les dépenses moyennes de santé en fonction de l’âge. Pour donner un exemple, sur ce graphique il faut lire qu’une personne dont l’âge est compris entre 70 et 74 ans dépense en moyenne 4 fois plus qu’une personne de 20 ans.



La population active va devoir supporter des dépenses de santé qui devraient augmenter de 30% entre 2000 et 2050 : en 2000 les dépenses de santé représentaient 9,8% du PIB et, selon la DRESS, elles représenteraient 13% du PIB en 2050. Le graphique ci-après vous donne l’évolution des dépenses de santé en France depuis 1960. On a malgré tout beaucoup de difficulté à imaginer que ces dépenses ne dépasseront pas 13% du PIB en 2050 !



























Bon courage à tous

nota: Article remis à jour avec des chiffres plus précis le 4/10/2009 à 12h.
(1) dans la presse on trouve le chiffre de 8,2% ! Le PIB de l'année 2008 était de 1937 milliards. Or, avec un déficiit public de 141 milliards je calcule un PIB de 141/0.082=1720 millards, soit une baisse du PIB de 11,2% entre 2008 et 2009 !   C'est pas ce que nous dit madame Lagarde.
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 20:23

Je m'inspire ici d'un commentaire trouvé sur le bloc de Loic Abadie (merci à BA).

Plusieurs graphiques montrent que les banques américaines risquent de subir une deuxième crise encore plus violente que la première.
En effet, aux Etats-Unis de plus en plus d’entreprises perdent de l’argent et font faillite. Le chômage explose et de plus en plus de personnes basculent dans la pauvreté. Les graphiques ci-après prouvent que de plus en plus d’Américains n'ont plus les moyens de rembourser leurs emprunts: Le taux de défaut explose.

Taux de défaut sur les prêts garantis par un bien immobilier :

Taux de défaut sur les prêts à la consommation :

Taux de défaut sur les prêts maisons individuelles :

Taux de défaut sur les cartes de crédit :

Taux de défaut sur les autres prêts à la consommation :

Taux de défaut sur les prêts aux entreprises :

Taux de défaut sur tous les prêts :

 

Source des graphiques (crisedusiecle.fr) 



Et puis pour être complet je vais ajouter le graphique qui donne le taux de chomage aux US depuis 1950. Pour 2009, il est bientôt au même niveau que celui de 1981. La grosse différence c'est qu'en 1981 les US avaient de la marge : Taux directeur de la FED à plus de 16%  et le pays était nettement moins endetté. 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Indicateurs
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 21:01

Les cycles de Kondratieff


Il est courant de subdiviser le cycle en quatre saisons ou périodes. Durant les trois premières saisons du cycle, le système économique se voit peu à peu saturé en dettes qu’il faudra purger durant la quatrième saison ou hiver de Kondratieff. Chaque cycle complet dure entre 40 et 60 ans. La grande dépression des années 30 était ainsi un hiver de Kondratieff.

Suite de l'article (crisedusiecle.fr)



Je vous invite à rendre une petite visite à ce site crisedusiecle.fr que je viens de découvrir. Il est mis en ligne depuis le 14 mars 2009. il présente de l’information économique, principalement sous forme de graphiques, afin de permettre à tous de cerner l’ampleur de la crise actuelle, ainsi que les éventuels effets des politiques actuellement menées pour en sortir.

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 19:23

LA FRANCE FACE A LA CRISE GLOBALE : QUELLE STRATEGIE ?

Le monde d'après est déjà en gestation. Confrontés à la crise économique et financière, les états comme les entreprises modifient leurs stratégies. Xerfi a élaboré son scénario de reprise économique et ses prévisions en s'appuyant sur une connaissance fine des perspectives de l'économie réelle, secteur par secteur. Un véritable exercice de géo-stratégie économique qui prend en compte le jeu des forces en présence dans le monde, leurs forces et faiblesses, les alliances et les antagonismes autant que des grands mécanismes macro-économiques :


Parmi les thèmes abordés

- Quel rôle pour la finance dans l'économie mondiale ?

- La répartition des forces et les perspectives des grandes zones économiques

- Délocalisation, nouvelles activités : comment sera redistribuée l'activité économique mondiale dans les services et l'industrie ?

- Comment la France peut-elle se positionner sur le nouvel échiquier mondial ?

 


LA CRISE DE LA FINANCE GLOBALISEE Par Anton BRENDER Directeur des études économiques DEXIA, professeur à Paris X DAUPHINE, Auteur de "La crise de la finance globalisée" Editions La Découverte (Avril 2009).


Parmi les thèmes abordés

- Quel rôle pour la finance dans l'économie mondiale ?
- La répartition des forces et les perspectives des grandes zones économiques
- Délocalisation, nouvelles activités : comment sera redistribuée l'activité économique mondiale dans les services et l'industrie ?
- Comment la France peut-elle se positionner sur le nouvel échiquier mondial ?

 


 

CRISE ET MUTATION DE L'ECONOMIE GLOBALE


La reprise de l'économie mondiale, pour quand ?

Les prévisions Xerfi par zone économique, par Alexander LAW

Directeur de Xerfi-Global, chef économiste de Xerfi


Quelle division internationale des activités ?

Les prévisions macro-sectorielles de Xerfi, par Laurent MARTY

Directeur Général de Xerfi


La crise, une opportunité pour reconstruire le lien social dans l'entreprise

Par Vincent Prolongeau

Président d'Entreprise et Progrès, DG de Pepsico France


Parmi les thèmes abordés

- Quel rôle pour la finance dans l'économie mondiale ?

- La répartition des forces et les perspectives des grandes zones économiques

- Délocalisation, nouvelles activités : comment sera redistribuée l'activité économique mondiale dans les services et l'industrie ?

- Comment la France peut-elle se positionner sur le nouvel échiquier mondial ?

 

 

LES ENTREPRISES FACE A LA CRISE & QUELLE SORTIE DE CRISE POUR LA FRANCE ?


Sous la crise, les mutations des modèles stratégiques

par Frank BENEDIC, Directeur de PRECEPTA (Groupe Xerfi)


Quelle stratégie du logement ?
  (voir à 16 minutes )

Les perpespectives du marché français,

par alexandre MIRLICOURTOIS, Directeur de Xerfi-Prévisis


Quels points d'appuis : 3 secteurs témoins

- Le rôle des industries françaises de défense, par Cyril COCHENER

Directeur de Xerfi-France


Parmi les thèmes abordés

- Quel rôle pour la finance dans l'économie mondiale ?

- La répartition des forces et les perspectives des grandes zones économiques

- Délocalisation, nouvelles activités : comment sera redistribuée l'activité économique mondiale dans les services et l'industrie ?

- Comment la France peut-elle se positionner sur le nouvel échiquier mondial ?

 


Le compte rendu 

 
Source (xerfi.fr)
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 20:55


Après deux années particulièrement sombres, le marché de l'immobilier affiche des signes contradictoires. Alors que les prix semblent se stabiliser, le nombre de ventes ne parvient pas à décoller. Stocks, loyers, emprunts... Le Journal du Net dresse un état des lieux du secteur.

Suite de l'article (journaldunet.com)

Nota: Cliquez sur "Suivante" en haut et à droite pour faire avancer les pages de l'article.
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Analyse du marché
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 10:03

Ragaillardis par l'embellie des ventes de logements neufs dopées par le dispositif Scellier, les promoteurs renouent avec la pratique de la surenchère sur les prix des terrains constructibles afin de lancer de nouvelles opérations.


Depuis l'été, les prix des terrains constructibles repartent à la hausse. « Nous restons tout de même encore à des prix de charges foncières inférieurs à ceux pratiqués en 2008 », observe Guy Nafilyan, PDG de Kaufman & Broad. « Selon les emplacements, les prix sont 5 % à 15 % moins cher qu'en 2008 », confirme Christian Rolloy, dirigeant et fondateur du groupe Promogim. Toutefois, les promoteurs immobiliers sont de plus en plus nombreux à dénoncer une tension sur les valeurs foncières et à regretter le retour de la concurrence lors des réponses aux appels d'offres lancés par les collectivités locales. « Fin 2008, nous étions peu nombreux à répondre à ces projets. Depuis le printemps, nous sommes parfois une dizaine à convoiter le même dossier », remarque un opérateur. « Pour emporter l'affaire, certains pratiquent à nouveau la surenchère », reconnaît Jean-Luc Poitevin, directeur général délégué du pôle Collectivités et Logement chez Nexity.

Suite de l'article (lesechos.fr)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 18:16
Pour comprendre le processus de création de la monnaie, je vous propose un documentaire animé, dynamique et divertissant, de l'artiste et vidéo-graphe Paul Grignon qui explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ACTUEL D'ARGENT-DETTE. La bande son est en français et des termes compréhensibles par tous !





Voir aussi

Le systeme economique est un desastre

Le système économique actuel est un désastre et sa faillite avec la crise financière et économique mondiale représente une opportunité pour les entreprises et les citoyens de le remplacer, soutient Ricardo Petrella, économiste et politologue à l'Université Suisse Italienne en Suisse et auteur du Manifeste de l'eau pour le 21e siècle.




Un site qui parle de ce film (arretsurimages.net)

Voir aussi cet excellent article Secrets d’argent, intérêts et inflation

Voir également "Création monétaire" (wikipedia.org)
Voir aussi ce livre que l'on peut lire en ligne "Economie monétaire et financière" . Il explique très bien le principe de la création monétaire.

Autres liens:
http://www.bankster.tv/index.htm

http://www.dantou.fr/banques.html

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Création Monétaire
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 19:52

"Abolir la Réserve fédérale" et "laisser AIG faire faillite" pour que l'économie mondiale ressorte assainie, tels étaient les propos du légendaire investisseur, Jim Rogers, il y a tout juste un an. Depuis cette date, les gouvernements du monde entier se sont précipités au secours des banques et ont injecté des Milliards de Dollars dans leurs économies pour éviter un désastre économique, rapporte CNBC.

Dans un entretien accordé à la chaîne, Jim Rogers explique que "des banques ont fait faillite depuis près d'un siècle. La façon dont le système fonctionne implique que quand quelqu'un dépose le bilan, vous devez le laisser mourir"... Or, "ce que nous faisons maintenant, c'est que nous soutirons des actifs aux personnes compétentes pour les donner aux personnes incompétentes en leur disant qu'ils peuvent maintenant concurrencer leurs gens compétents avec leurs propres deniers".

Suite de l'article (boursier.com)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 06:22

"L'économie basée sur le crédit et la consommation ne peut pas aller mieux ", nous explique Bill Bonner dans La Chronique Agora d'aujourd'hui . A moins d'être acheteur, l'immobilier américain, par exemple, est toujours déprimant. "Pas de plancher en vue" pour les prix des appartements en Floride, titre Barron's. Et Reuters prévient que les prêts hypothécaires à taux variable de type ARM sont "sur le point d'exploser". Ce type de prêt donne aux propriétaires le droit de ne payer que les intérêts (ou dans certains cas moins que les intérêts) durant les premières années. A présent, ces prêts, souscrits au plus fort de la bulle, commencent à être réajustés selon des termes plus normaux. Selon Reuters, 128 000 personnes rien qu'en Arizona seront confrontées à ce genre de hausse l'an prochain.

Suite de l'article (lavf.com)

voir aussi L'économie basée sur le crédit et la consommation ne peut pas aller mieux

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 18:41

Après les excès à la hausse du marché immobilier espagnol, les excès à la baisse. Comme de nombreux pays européens, l'Espagne a connu un boom immobilier ces dernières années. La construction de logements neufs a connu un record en 2007. Cette année là, près de 800 000 nouveaux logements ont été construits. Pour 2009, la construction de seulement 150 000 logements neufs est attendue. La baisse est de plus de 80% par rapport au record de 2007 !

Suite de l'article (exposehome.blogs)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

Geolocalisation