Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 15:05

Arrogance, avidité, incompétence, impunité, quatre mots qui pour l’instigateur Eric Laurent dresse le bilan honteux des banques qui ont fait plongé la planète. Voyage au cœur de la finance"


Merci à Damien pour le lien
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 22:42
L'Insee confirme la hausse des prix dans l'immobilier ancien en fin d'année. Sur un an la baisse est encore de 4,4%, mais la tendance s'est inversée depuis l'été :

http://img.over-blog.com/600x375/3/00/80/12/immobilier/inseeNotaireDec09.PNG

Suite de l'article (eco-france.over-blog.com)



Ma réponse à Amada et SAM,

Je crois que dans son article Fabien explique parfaitement bien l’origine de ce retournement qui, pour moi, n’est rien d’autre qu’un rebond technique. Ce rebond est tout simplement dû aux taux d’intérêt très bas et aux aides de l’état.

Il faut avoir en tête que le Revenu Disponible Brut des ménages (RDB) est directement lié au PIB. Le graphique qui suit montre que depuis bientôt 50 ans le revenu disponible des ménages a légèrement baissé. En 1950 il représentait 70% du PIB et en 2007 il était de 1244 milliards €, soit presque 66% du PIB. N’oublions pas que depuis plus d’un an notre PIB est sous perfusion via les aides de l’état.

http://img.over-blog.com/499x397/2/07/68/73//Capturer-13.jpg

Concernant le revenu par ménage, il faut bien comprendre qu’à PIB constant, plus il y a de ménages plus le pouvoir d’achat de ces derniers baisse: On a beaucoup plus de pouvoir d’achat lorsqu’on vit en couple que lorsqu’on est seul.

 

En 2007, le revenu des ménages était de l’ordre de 1244 milliards € (66% du PIB). La France comptait environ 27800 millions de ménages et on calcule un revenu moyen par ménage de 44245€.

 

Le graphique ci-dessous montre l’évolution du pouvoir d’achat par ménage sur la période 1900 à 2007. Sur cette période le pouvoir d’achat des Français a augmenté de 500%.


http://img.over-blog.com/499x299/2/07/68/73//Capturer-15.jpg

A la fin des Trente glorieuses (1974) le pouvoir d’achat par ménage évoluait au rythme de 6% par an. Par comparaison, en 2007 il progressait 4 fois moins vite (1,5% par an). En regardant le graphique ci-dessus on ne doit pas oublier que depuis 30 ans la croissance du pouvoir d’achat par ménage a été obtenue au prix d’un endettement élevé.

On démontre que les prix des logements à la location comme à l’achat suivent le PIB disponible par ménage et, bien évidemment, le revenu disponible par ménage.

 

Le graphique ci-après montre que les prix mais aussi les loyers rapportés au PIB par ménage évoluent à l’intérieur d’un canal de hauteur ±10% autour du PIB par ménage.


 http://idata.over-blog.com/2/07/68/73/Immobilier-et-PIB--600-Pixe-copie-1.gif

Ce graphique montre que les excès, sur les prix comme sur les loyers, ont toujours été suivis d’une correction. La hausse des prix que nous observons depuis 1998 est actuellement en cours de correction. Depuis 10 ans, les actifs immobiliers ont subi une inflation record et sont aujourd’hui totalement décorrélés de la richesse produite par notre pays. Au plus haut de la bulle, le prix moyen d’un logement était autour de 262 loyers. Pour que ce prix moyen revienne en ligne avec l’évolution de notre PIB, il faut qu’il baisse de 1-100/180=44%. On calcule un prix bas autour de 145 loyers. Une telle chute des prix ne semble absolument pas impossible lorsque l'on regarde l'évolution du ratio Prix/Loyer sur une longue période (voir le graphique suivant).




http://img.over-blog.com/600x371/2/07/68/73/Etudes/Capturer-10-novembre-2008--2-.jpg


Dernier point, il faut savoir qu’à partir de 2010 le nombre de personnes dans la tranche d’âge de 0 à 60 ans représentera de l’ordre de 48 millions d’individus et restera relativement stable jusqu’en 2050. La croissance de la population française sera essentiellement due à l’augmentation du nombre de personnes de plus de 60 ans. Cette population comptera 14 millions d’individus en 2010 et 22 millions en 2050, soit une hausse de 57%. Un constat s’impose, en 2000 nous avions 2,6 personnes en âge de travailler (20 à 59 ans) pour une personne en âge d’être en retraite (plus de 60 ans). En 2040 ce ratio sera de 1,5. Cette situation aura une influence importante sur l’économie, en provoquant une hausse des dépenses de santé et une baisse des retraites.


Capturer-19.jpg 

D’autre part, les papys boomers (plus de 60 ans) vont complètement changer leurs comportements de consommateurs, entraînant dans leur sillage des modifications économiques majeures.

 

L’évolution démographique laisse donc présager des temps difficiles pour le financement des retraites. Si on ne veut pas augmenter le poids de leur financement, nos retraites pourraient baisser de 20% d’ici 2020 et même de 30% d’ici 2030. Le financement des retraites sera d’autant plus difficile que la population en âge de travailler (20 à 59 ans) resterait stable en nombre jusqu’en 2050.


Alors, avez-vous toujours une bonne raison de penser que l’immobilier va monter ?
 

Pour ceux qui croient encore au frémissement, je vous propose une petite piqure de rappel à partir des articles des archives du Monde et des échos qui sont en accès libre >> suivez le lien
Le frémissement du printemps : enseignement de la crise 90's

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Indicateurs
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 07:07

Le petit Etat pétrolier fait face à l’éclatement de la bulle immobilière et à la raréfaction du crédit. De quoi asphyxier les sociétés d’investissements des riches particuliers koweitiens.

Alerte sur le Koweït. La centaine de sociétés financières privées locales, les «investment houses», rencontrent de grosses difficultés financières. Ces sociétés, qui pesaient avant la crise près de 50 milliards de dollars, selon le Financial Times, ne trouvent plus d’argent frais pour financer leurs investissements. Une situation qui rappelle très fortement Dubaï, l’émirat en quasi-faillite.

Suite de l'article (jdf.com)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 22:02

5,8 milliards de profits malgré plus de 8 milliards de provisions ! Les résultats de BNP-Paribas contrastent avec l’état de l’économie réelle. Parallèlement, la finance trouve de nouveaux moyens de spéculer avec les dark pools, comme le rapporte Edgar, du blog La lettre volée.

Les dark pool, responsables de la prochaine crise ?

C’est la nouvelle création sortie du cerveau des financiers. Des marchés électroniques parallèles où l’on peut échanger des actions en toute discrétion. Ces marchés permettent d’acheter ou de vendre sans que cela n’influe sur le cours officiel, qui dépend du marché officiel. Selon un article des Echos cité par Edgar, 5 à 7% des échanges européens transiteraient déjà par les dark pool. Pire, The Economist révélait il y a quelques mois qu’ils concernaient plus de 20% des échanges outre-Atlantique.

Suite de l'article (gaulliste-villepiniste.hautetfort.com)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Bourse
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 21:52

http://www.capital.fr/var/cap/storage/images/media/images/photo-v2-457x222/rea/immobilier3/immobilier-neuf-chantier-grue/5402178-1-fre-FR/immobilier-neuf-chantier-grue_large.jpg

Les ventes de logements neufs ont affiché une hausse de 74,4% au cours du dernier trimestre de l'année. Mais la demande n'est pas encore suffisante pour relancer l'appareil de production. Et les promoteurs immobiliers s'attendent à une nouvelle année 2010 difficile.

Les promoteurs immobiliers ont fini l’année en beauté. Au quatrième trimestre 2009, les ventes de logements neufs ont augmenté de 74,4%, à 26.200, par rapport à la même période un an plus tôt, selon les statistiques publiées ce matin par le ministère de l’Ecologie.

Suite de l'article (capital.fr)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 20:59
Un clip vidéo met en scène avec humour John Keynes et Friedrich Hayek dans une envolée rap. Son but, on ne peut plus sérieux : sensibiliser le grand public aux théories macroéconomiques.

Suite de l'article (blogs.lesechos.fr)

Voici la vidéo (merci à Eric pour le lien)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 20:24
Il y a une diversité grandissante de signaux d’alarme depuis des mois au sujet des marchés financiers et de l’économie.  Envoici quelques uns.

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 10:41
Capturer.JPG

Emission du 8/02/2010 Présentée par Romain DION :

André Malpel, président fondateur du salon de l'analyse technique, anticipe l'évolution du CAC 40, de l'euro et de l'or.

Lien vers la vidéo

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Bourse
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 00:49
EMMANUEL THIBAULT EST PROFESSEUR À L'UNIVERSITÉ DE PERPIGNAN ET CHERCHEUR À L'ECOLE D'ÉCONOMIE DE TOULOUSE (TOULOUSE SCHOOL OF ECONOMICS).

C'est en 1850 que le député Martin Nadaud, ancien ouvrier maçon, lance son célèbre  «  Quand le bâtiment va, tout va ». En 2008, au plus fort de la crise, le marché de l'immobilier français, contrairement aux marchés financiers, a remarquablement bien résisté : baisse de 3,4 % des prix pour les appartements et de 4,9 % pour les maisons. En 2009, ces prix enregistrent même des variations relativement modérées - hausse de 1,32 % du prix des appartements et baisse de 2,46 % pour les maisons -qui incitent à penser que leurs hausses devraient se poursuivre dans les mois à venir. Puisque le bâtiment va, tout va ?


Malheureusement non, puisque le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre révèle que dans notre pays 10 millions de personnes sont touchées par une crise du logement. Ce rapport analyse comment « l'enfant devient une victime collatérale du mal-logement, comment la situation difficile de nombreuses familles impacte lourdement le quotidien et l'avenir des plus petits en provoquant des souffrances sociales (difficultés scolaires, difficultés d'insertion…) ou des pathologies médicales parfois irréver-sibles (saturnisme, problèmes de développement…) ». Alors que faire ?

Suite de l'article (lesechos.fr)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 22:22

Pour y répondre, il suffit, une fois de plus, de se tourner vers l'Histoire. Mais avant qu'entend-on exactement par faillite ?
La faillite est définie comme la situation de cessation de paiement des créances pouvant mener à la liquidation des biens.


Parlant de faillite des états tout le monde a immédiatement en tête la triste affaire des emprunts russes qui a ruiné des milliers d'épargnants français (près du tiers de l'épargne française ou 15 milliards de francs or de 1887 à 1913, sachant que le ratio entre le franc or et le franc 2001 est d'environ de 4000 je vous laisse actualiser cette somme) et dont les seules à en avoir profité sont les banques qui les ont placés (selon wikipedia ''Le Crédit Lyonnais, réalise 30% de ses profits avant 1914 grâce aux emprunts russes''). Le recul par rapport à ces évènements conduit souvent à des réflexions fatalistes oui mais c'était à cause de la révolution russe ou empreintes de commisération de toutes façons c'est bien fait pour les rentiers. Car effectivement une personne qui a réussi à se constituer une épargne grâce aux fruits de son travail et qui de surcroît cherche à assurer le maintien du pouvoir d'achat de celle-ci est par nature suspecte dans la mentalité hexagonale ... surtout s'il s'agit de celle des autres.


Mais dans l'histoire récente nous avons connu aussi plusieurs faillites d'état. Selon Standard & Poors depuis les années 70, environ 90 pays auraient fait défaut sur leurs dettes. Le Pérou détient un record sur cette période avec des défauts sur sa dette en 1976, 1978, 1980, 1983 et 1997. L'Argentine a fait défaut sur la sienne en 2001 conduisant à des scènes de panique dignes des meilleurs films américains sur la Grande Dépression. Plus proche de nous la défaillance de Dubaï en 2009 nous rappelle que ceci reste d'actualité. Quant au Mexique et la Russie, qui firent défaut respectivement en 1982 en 1998, ils détiennent un autre record celui de l'impact de leur défaillance sur la sphère financière mondiale.


La France elle même n'a pas échappé à cette malédiction. Reprenez vos livres d'Histoire et relisez les passages concernant la période du Directoire. Croulant sous les dettes héritées de l'administration royale et de la Révolution, le ministre des finances du Directoire, Dominique-Vincent RAMEL, faisait passer une loi de finances effaçant les deux tiers de la dette de l'État.

Ces deux tiers sont alors remboursés à leur valeur nominale en bons admis pour le paiement des impôts ou des biens nationaux. En remboursant le capital en monnaie de singe le Directoire permettait ainsi d'alléger le budget national du paiement des intérêts sur les deux tiers de la dette. Cette opération est restée longtemps présente dans les esprits français sous le nom de ''banqueroute des deux tiers''.

Lorsque j'évoque ces épisodes historiques avec certains il m'est souvent rétorqué que ceci ne peut pas arriver aux États-Unis car ''ils ont le dollar et la planche à les fabriquer''. En fait qu'est-ce qui pourraient conduire à la cessation de paiement d'un état comme les États-Unis ?

Suite de l'article (pro-at.com)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie
commenter cet article

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

Geolocalisation