Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 21:43

Audition de M. Edouard Tétreau, analyste financier, auteur de Analyste : au cœur de la folie financière (Éditions Grasset et Fasquelle), par la Commission d’enquête sur les mécanismes de spéculation affectant le fonctionnement des économies.

 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 19:04

Montage avec des extraits de la conférence de Mr.François Asselineau pour illustrer le propos de la main mise de quelques individus sur les systèmes financier, médiatique et politique.
 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 18:51
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 18:36

Il n'y a pas de bulle immobilière et  c'est l'économie qui fera le prix de l'immobilier.

 

Video-et-son.jpg

 

Source (radiobfm.com)

 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier en image
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 15:20

Prix médians du m2 observés par les notaires fin du 3e trimestre 2010 et évolution sur un an.

 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Indicateurs
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 14:03

Invité par Johan Livernette à Toulon, Pierre Hillard expose l’histoire du nouvel ordre mondial.

 

Merci à Damien pour le lien.
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 09:59

 

Les syndicats et le patronat ont lancé jeudi leur négociation sur l'avenir des retraites complémentaires, pour notamment trouver les moyens de garantir l'équilibre de ces régimes en difficulté, en tenant compte de la nouvelle donne créée par la réforme des retraites.

 

Vers 18H00, cette première séance, au siège du Medef, était toujours en cours.

 

Les syndicats (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC) et le patronat gèrent ensemble les retraites complémentaires obligatoires des salariés du privés, au sein de l'Agirc (cadres) et de l'Arrco (ensemble des salariés), des régimes obligatoires fonctionnant par points.

 

Les pensions versées par ces régimes représentent en moyenne près d'un tiers de la pension des non-cadres et plus de la moitié de celle des cadres.

 

Pour les syndicats, la première urgence de la négociation est de reconduire l'AGFF (Association pour la gestion du fonds de financement de l'Agirc et de l'Arrco), un dispositif qui finance la retraite complémentaire avant 65 ans et qui arrive à échéance le 31 décembre.

 

"Tous les syndicats ont demandé une prolongation jusqu'en juillet 2011", a indiqué Jean-Louis Malys, négociateur de la CFDT, lors d'une suspension de séance.

 

L'âge minimal pour une retraite complète est resté formellement fixé à 65 ans à l'Agirc-Arrco. Si l'AGFF n'était pas reconduit, les assurés liquidant leur retraite de base à taux plein avant 65 ans pourraient continuer à liquider en même temps leur retraite complémentaire, mais moyennant une décote pouvant atteindre jusqu'à 22% à partir de janvier prochain.

 

 

Suite de l'article (actu.voila.fr)

 

 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 08:01

Malgré l’adoption d’un vaste plan d’aide à l’Irlande, la crainte d’une contagion de la crise au Portugal et à l’Espagne gagne du terrain. Les bourses et la monnaie européennes continuent de chuter, alors que les politiques de rigueur se généralisent dans la zone euro. 

Aux lendemains du feu vert accordé à l’unanimité par les ministres des Finances de l’Union européenne au plan d’aide de 85 milliards d’euros à l’Irlande, l’inquiétude grandit sur les marchés financiers, sur fond de rumeurs et de menaces de contagion de la crise.

Après les turbulences de la semaine dernière, et en dépit de la mobilisation des Etats membres, les bourses européennes ont ainsi connu, ce mardi 30 novembre 2010, un nouveau recul. Le secteur bancaire a plongé dans le rouge, la monnaie européenne est tombée sous la barre de 1,30 dollar, alors que les coûts d’emprunt ont, eux, poursuivi leur envolée, au point d’atteindre, pour le Portugal, l’Espagne et l’Italie notamment, des niveaux inédits depuis l’entrée en vigueur de l’euro.

 

 

Capture-copie-2.JPG

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 07:29
Le type même de la fausse bonne idée quand elle est un frein à la mobilité et met les ménages au bord de l'asphyxie financière pendant de nombreuses années.

Les dernières statistiques publiées par la Chambre des notaires de Paris et d’Ile-de-France font état d’une brutale envolée du prix des logements en région parisienne, notamment à Paris intra muros: une hausse de 5,1 % en trois mois, de 13,8% en un an et un prix moyen du mètre carré de 7.030 euros pour les logements anciens, les chiffres sont spectaculaires. Mais comment faut-il les interpréter ?

 

Premier constat: les marchés immobiliers commencent à se réveiller partout en France, et surtout dans les grandes agglomérations. Le volume des ventes de logements anciens a retrouvé en Ile-de-France un niveau comparable à celui qui avait été enregistré en moyenne enter 1999 et 2007. Mais Paris est un cas à part, marqué un profond déséquilibre entre l’offre et la demande: le réveil du marché y prend très vite des dimensions extravagantes.

 

Quoi que l’on pense de la façon dont le chef de l’Etat et le gouvernement abordent la question du grand Paris, ce dossier est incontestablement un de ceux qu’il faut traiter rapidement en y mettant les moyens nécessaires. Paris étouffe à l’intérieur du périphérique et son aménagement ne peut être envisagé qu’en liaison avec les départements adjacents.

 

La hausse des prix, dans le cadre actuel, y est inévitable. La demande de logements y est en partie incontrôlable, car elle est internationale, alors que l’offre est limitée. Paris fait partie des quelques capitales, aux côtés de New York et Londres, que les titulaires de grandes fortunes de ce monde apprécient particulièrement. Si l’on en croit les derniers calculs de Merrill Lynch et Capgemini, notre planète comptait de nouveau dix millions de millionnaires en dollars en 2009 (on ne compte là que leurs actifs financiers, par leur résidence principale); que seulement un sur cent de ces millionnaires ait envie de s’offrir un pied à terre à Paris et cela fait près d’un dixième du parc des appartements parisiens qui est concerné (on compte un peu plus de 1,1 million d’appartements dans la capitale)!

 

Suite de l'article (jean-marielebraud.hautetfort.com)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 23:21

France : Ménages et distributeurs face au risque déflationniste, par Isabelle Senand, directrice d'études Xerfi - France

Difficile d'évoquer la consommation des ménages sans parler des prix. Un constat : la France, comme les autres pays européens, est aujourd'hui soumise à des pressions déflationnistes. Cela se manifeste bien sûr par des évolutions de prix favorables aux consommateurs. Il s'agit a priori d'une bonne nouvelle car cela redonne du pouvoir d'achat et permet donc de dépenser plus.

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

Geolocalisation