Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 18:32

Ainsi donc il va falloir envisager d’agrandir la porcherie… Car deux fameux gorets tapent du groin à la porte.

 

Au commencement, ils étaient trois petits – les cochons. Grèce, Portugal, Espagne. Et comme il fallait un « I » (pour bien faire PIGS), on eut d’abord l’idée de l’Italie – puisque les crottés sont nécessairement les Méditerranéens. Sauf que ce fut l’Irlande. Et la théorie financière des types et des climats connut un premier accident. La pauvre se prépare des lendemains scientifiques difficiles. Car voici que les Etats-Unis – et bientôt sans doute le Royaume-Uni – commencent à faire parler d’eux. Evénement dans le landerneau des marchés, Standard & Poor’s, le 18 avril, a confirmé le triple-A de la dette souveraine étasunienne, mais en la plaçant sous surveillance négative (outlook negative), avec probabilité d’un tiers d’une dégradation ferme à horizon de deux ans. Se peut-il que la race des seigneurs finisse se roulant dans le purin et poussant grognements ?...

 

Comme par un effet d’habitat préféré, la finance, culturellement anglo-saxonne, a toujours eu un faible pour ses appartenances. Seule en tout cas une sorte de privilège d’anglo-saxonnité parvenait à rendre compte de certaines distorsions du jugement financier, comme par exemple celle qui cloue le Portugal et l’Espagne au pilori quand la situation objective du Royaume-Uni et des Etats-Unis n’est pas beaucoup plus reluisante (si elle n’est pas plus mauvaise). Les Etats-Unis ont des déficits et des dettes plus dégradés que le Portugal ; l’Espagne, qui est le « meilleur » des quatre (sur la base de ces deux ratios), fait mieux que le Royaume-Uni [1]. Seule la croissance met les Anglo-saxons en position avantageuse, et pour cause : les Britanniques, hors de l’UEM (Union économique et monétaire), ont fortement dévalué la livre (presque 30% contre l’euro), quant aux Etats-Unis, en général grands pourvoyeurs d’anathèmes théorico-idéologiques mais à l’usage des autres, eux n’ont pas eu la bêtise de se mettre sur le dos l’invraisemblable carcan des Européens et mènent depuis trois ans une politique économique puissamment expansive avec déficits à gogo et monétisation à peine dissimulée (quoique encore recouverte de l’aimable euphémisme de Quantitative Easing…)

 

Par un de ces revirements qui font tout son charme, le commentaire financier est passé de l’état d’alarme lundi 18 avril à la grande placidité mardi 19. On lui accordera à la fois que la nouvelle avait en soi de quoi faire de l’effet et que, assez paradoxalement, les marchés y ont réagi avec une grande modération : passé un pic soudain de quelques heures, le rendement des US Treasuries est revenu à son niveau initial, voire un peu en dessous. Pour achever de banaliser l’événement, on rappelle des épisodes antérieurs de mise sous surveillance négative : le Royaume-Uni en mai 2009, avant d’être restauré dans sa « perspective stable » en octobre 2010 (après le premier budget Cameron-Osborne), ou encore les Etats-Unis déjà en 1996, et pour une situation similaire de blocage politique de « cohabitation » à propos du relèvement du plafond de dette autorisée, manière de dire qu’une surveillance négative, on en sort…

 

Suite de l'article (blog.mondediplo.net)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 08:57
L’évolution du marché immobilier en 2011 donne des signaux importants. Les taux de crédit évoluent en forte hausse. Du coup, beaucoup annoncent une baisse des prix de l’immobilier en 2011. Si cette baisse n’intervient pas, le marché immobilier français pourrait se bloquer à nouveau. Voici un point sur l’évolution du marché immobilier à travers une revue de presse qui montre clairement un retournement d’opinion dans les médias.
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Analyse du marché
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 22:14
D'après les chiffres enregistrés par les Notaires de France, les prix des logements ont augmenté de 4% en province et jusqu'à 14% à Paris alors que près de 800.000 transactions ont été effectuées. L'accès à des taux bas de crédit a facilité l'achat.
.
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier en image
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 18:26
28/04/2011 - Longue intervention radio sur Ici et Maintenant en 3 parties dans la revue de presse de Pierre Jovanovic. Olivier Delamarche exprime notamment un point de vue intéressant sur l'or, sans dire vraiment pourquoi il ne peut pas acheter du métal physique. Ajout de l'intervention du 26 avril 2011 sur BFM - "Les marchés actions progressent car ils jouent un QE3"

 



Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 17:23

 

Les Notaires de France confirment l’hétérogénéité du marché immobilier français. La note de conjoncture dévoilée jeudi matin laisse entrevoir une poursuite de la hausse dans les grandes villes, Paris en tête, doublée d'« une stabilité, voire une baisse  » dans les zones moins recherchées.

 

(LaVieImmo.com) - Les Notaires affinent le trait, et confirment la perspective d’un atterrissage du marché immobilier ancien. Atterrissage en termes de volumes tout d’abord, puisque, sans aller jusqu’à pronostiquer « un retour aux niveaux de 2009 » (592 100 transactions), la note de conjoncture dévoilée jeudi matin prévient que le nombre de ventes signées sur l’ensemble de l’année n’égalera pas les 782 000 (+32 %) enregistrées en 2010.

 

Suite de l'article (lavieimmo.com)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 06:22
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 06:04

Les Français les plus aisés ont continué à s'enrichir ces dernières années, creusant encore les inégalités avec les plus modestes même si le taux de pauvreté est resté relativement stable, selon une étude de l'Insee publiée jeudi.

Globalement, "entre 1996 et 2008, les inégalités de niveau de vie évoluent peu", note l'Insee dans l'édition 2011 de "Revenus et patrimoines des ménages".

 

Ainsi, si l'on compare le niveau de vie maximum des 10% de ménages les moins riches (10.520 euros) au niveau de vie minimum des 10% les plus riches (35.550 euros), on constate en 2008 un rapport "relativement stable" (3,4 contre 3,5 en 1996), a expliqué en conférence de presse Jean-Louis Lhéritier, chef du département Ressources et conditions de vie des ménages.

 

Suite de l'article (boursorama.com)

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 20:49

Pour la première fois depuis deux ans, la demande de crédit immobilier des ménages se tarit. Face à la remontée des taux et des prix toujours élevés, les candidats à l'achat n'ont d'autre solution que d'allonger encore la durée de leurs prêts.

 

 

L'inquiétude pointait déjà depuis quelques mois et les chiffres trimestriels de la Banque de France, publiés ce mercredi, confirment les premières intuitions: depuis janvier, la demande de crédit immobilier enregistre sa plus forte baisse depuis deux ans, date du très net ralentissement lié à la crise. Le mouvement devrait se poursuivre au deuxième trimestre.

 

Suite de l'article (lexpansion.lexpress.fr)

 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 21:15

Les terres rares - ces métaux aux propriétés peu substituables présents dans les moteurs électriques, les pots catalytiques ou encore les aimants pour éoliennes - sont au cœur du conflit entre la Chine et les pays occidentaux. Ce qui entraîne l’envolée des cours des métaux. Lors de son entretien avec Jean-Michel Quatrepoint, Patrick Buffet, le PDG d’Eramet, a avancé plusieurs explications et suggéré certaines pistes.

 

 

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 21:17
Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Economie en image
commenter cet article

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

Geolocalisation