Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 18:48

Après une décennie de hausse des prix ininterrompue et d'expansion du secteur, 2008 marque la fin de l'euphorie : effondrement de l'activité et recul des prix de vente. Rétrospective sur l'année du retournement.

« 2008 a été un séisme au niveau de l'immobilier : brutal et d'une ampleur inégalée, affirme Michel Mouillart, professeur d'économie. On n'avait jamais vu un retournement du marché aussi rapide et spectaculaire, même dans les années 1990. » Lefigaro.fr revient sur cette année qui met un terme au cycle d'expansion des dix dernières années.

Suite de l'article (lefigaro.fr)

Je profite de la publication de cet article pour vous souhaiter à  toutes et à tous une très bonne année  2009.                           

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 10:45

Bourse ou immobilier ? Traditionnellement (et peut-être idéologiquement ?), les Français investissent peu en bourse en direct (on peut estimer qu'il y a environ 500.000 actionnaires individuels en France, la majorité des placements boursiers étant réalisée indirectement, c'est-à-dire par le biais d'assurance vie ou d'OPCVM) et préfèrent l'investissement dans la pierre.
 

Au-delà de l'image d'Epinal, on peut se demander lequel de ces 2 placements offre le plus d'avantages pour l'investisseur ?

 
Suite de l'article (bourse-investir.com)

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 09:43
Je vous propose un lien vers un forum dans lequel des personnes cherchent à créer une association "victimes prêts relais". Cela peut éventuellement vous intéresser. La lecture de ce forum permet de prendre conscience des risques liés aux prêts relais. Donc à lire absolument si vous êtes sur le point de prendre un tel prêt.

Lien vers le forum (droit-finances.net)
Partager cet article
Repost0
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 00:14
La récession matinée de déflation qui s'annonce écarte la possibilité d'une reprise rapide mais l'action résolue des autorités devrait permettre d'éviter le scénario du pire, type "années 30"

Lien vers la vidéo (lexpansion.com)
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 23:14

Depuis plusieurs mois, les économistes se demandent si les milliers de milliards que les Etats comptent emprunter sur les marchés pour sauver leurs pays de la débâcle, aider leurs banques, leur industrie automobile, leurs consommateurs, vont trouver preneurs. Si les Etats parviendront à se refinancer correctement. Si le marché ne va pas être saturé par cet afflux de dettes américaines, britanniques, françaises ou italiennes.

Suite de l'article (lemonde.fr)

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 18:06
Professeur d'économie à l'Université de Nanterre, Paris X, Michel Mouillart, revient sur l'ampleur de la crise immobilière que nous traversons et sur les scénarios à envisager pour 2009.

Capital.fr : La crise immobilière est-elle plus grave que celle du début des années 90 ?


Michel Mouillart : Soyons clair. Nous n'avons jamais traversé une crise de cette ampleur. Elle est sans précédent. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : cette année les baisses des transactions de logements anciens s'établiront entre 120 000 et 125 000. Soit la totalité du repli enregistré en quatre ans lors de la précédente crise immobilière. Dans le neuf, les ventes ont chuté de 50 000 cette année, ce qui correspond aux pires moments du début des années 90.
Le problème, c'est que nous sommes aujourd'hui confrontés à une crise extérieure, qui trouve son origine dans un problème de financement au niveau mondial. Les banques ne peuvent plus se financer normalement sur les marchés obligataires et interbancaires. Du coup, les offres de crédit se resserrent et les vendeurs ne trouvent plus d'acheteurs. Tout le marché, ancien comme neuf, est bloqué.

Suite de l'article (capital.fr)

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 10:22

Lundi matin, dans le métro parisien, ma voisine de strapontin feuilletait un journal gratuit. Elle s'est attardée sur un encart publicitaire sur lequel j'ai jeté un oeil curieux. Il s'agissait d'une publicité vantant... la retraite complémentaire. Sur la demie page du quotidien, on pouvait lire : "Pourquoi une retraite complémentaire obligatoire ? Moi, ça me travaille...". Et on trouvait un renvoi vers un site Internet.

Aussitôt l'ordinateur allumé, je me suis empressée d'aller visiter ce site. Saynètes en vidéos, petits schémas explicatifs, questions-réponses... il y a de quoi devenir incollable sur la retraite. Merci l'AGIRC et l'ARRCO.


La crise touche aussi la collecte pour la retraite
Tiens donc, le nom de ces organismes de retraite complémentaire m'est tristement familier. Tous deux n'ont pas échappé à la déroute du marché boursier : "la chute de la Bourse fait perdre plus d'un milliard aux régimes de retraite complémentaire", titraient Les Echos, mi-novembre.

Les fonds de pension américains, trop gourmands, ne sont pas les seuls à avoir pâti de la crise. Nos régimes tricolores pour les salariés du privé, l'ARRCO, et pour les cadres, l'AGIRC, ont eux aussi eu les dents longues. Ils avaient investi entre 25% et 30% de leurs fonds en actions. Ce mécanisme est resté peu connu du grand public jusqu'au coup de massue sur les Bourses provoqué par la chute de Lehman. Tant que les marchés montaient, tout allait bien. Puis patatras !


Les excédents de l'AGIRC et de l'ARRCO ne pourraient bientôt être qu'un souvenir. 2008 sera une année de vaches maigres pour les retraites, comme s'il n'y avait déjà pas assez de dégâts.

Suite de l'article (moneyweek.fr)

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 21:53
La municipalité, qui a voté son budget 2009 mardi dernier, a décidé de faire supporter aux propriétaires l'essentiel de l'effort financier lié à la forte hausse de ses dépenses ces dernières années.


Les propriétaires parisiens vont donc faire grise mine lorsqu'ils recevront leur feuille d'impôt en septembre prochain. Les taxes foncières augmenteront de 54,98 %, selon Claude Jaillet, expert-comptable spécialisé dans les finances locales.

Suite de l'article (capital.fr)

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 21:27
La crise économique pourrait impacter plus que prévu la demande d'électricité. Selon les chiffres livrés mardi par RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, la consommation intérieure a baissé de 4,2 % en novembre par rapport au mê- me mois de 2007, à quelque 44,2 térawattheures (TWh). Corrigée des aléas climatiques, la diminution s'est limi- tée à 2,2 %. Il s'agit du deuxième mois consécutif de baisse.

L'évolution est particulièrement frappante pour les industriels raccordés au réseau de RTE. Les livraisons intérieures à destination de ces gros consommateurs ont en effet chuté de 14,6 % en novembre, après une première baisse de 6,7 % en octobre. Derrière ces chiffres, qui représentent un sixième du total : les arrêts d'usines dans les secteurs les plus sinistrés, l'automobile, la sidérurgie, la chimie...


Suite de l'article (lesechos.fr)
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 18:57


Un débat dans lequel on nous présente des chiffres et des graphiques particulièrement intéressants.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation