Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 21:43
Serge Maître, délégué général de l'Afub
Serge Maître

 

Serge Maître, délégué général de l’Association française des usagers de banque (Afub), décrit pour LaVieImmo.com la situation de certains ménages français ayant contracté un prêt immobilier en francs suisses, aujourd’hui mis à mal par la hausse de la monnaie helvétique. Au moins 1 500 emprunteurs auraient été « trompés » par leur banque, principalement BNP Paribas et le Crédit Agricole. Sans un accord à l’amiable, l’association envisage de porter l’affaire devant la justice.

 

 

(LaVieImmo.com) - Quel est le profil des emprunteurs qui vous ont contactés ?

 

 

Serge Maître : Cela fait quatre mois que des particuliers s’adressent à nous, inquiets de voir le montant du capital restant dû sur leur emprunt immobilier augmenter, et ce en dépit des remboursements effectués tous les mois. Les hausses qu’ils constatent sont significatives, jusqu’à 30 % dans certains cas, et se traduisent par un allongement de la durée des prêts contractés. Ces emprunteurs ont en commun d’avoir souscrit un crédit en francs suisses pour financer des opérations immobilières en France, la plupart du temps dans des zones pourtant très éloignées de la frontière, dans l’Aveyron ou en Lozère, par exemple… Les banques qui ont accordé ces prêts (BNP Paribas et le Crédit Agricole essentiellement) ont systématiquement fait valoir à leurs clients qu’ils pourraient obtenir un taux plus intéressant en franc suisse qu’en euro, et mis en avant la garantie apportée par la soi-disant stabilité de la monnaie helvétique. Nous dénonçons aujourd’hui une pratique qui a consisté à faire souscrire un produit de spéculation pure à des ménages non avertis, et mis à mal par l’évolution de la parité euro/franc suisse.

 

Suite de l'article (lavieimmo.com)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

marine 07/10/2011 01:41



Qu'allaient-ils faire dans cette galère? Ils (les emprunteurs) ont voulu jouer au plus malin, et ils ont reçu la monnaie de leur pièce. Ça doit être des frontaliers qui ont acheté une maison de
vacances dans le sud, avec les gros salaires de la confédération helvétique. Et maintenant, ils viennent pleurer. Si ce n'est pas de la spéculation, ça, je mange un balai, comme on dit dans
ma vieille province, elle aussi frontalière.


Ce qui se passe dans la tête des humains, monsieur, je vous le dis...



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation