Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 18:11

http://www.lavieimmo.com/picture/actualite/realsize/bulle-pas-bulle-27293.jpg

 

La France, qui a connu une hausse de 140 % des prix de l'immobilier depuis la fin des années 1990, est-elle dans une situation de bulle immobilière ? Pour le savoir, nous avons posé la question à sept économistes et spécialistes du secteur.

 

(LaVieImmo.com) - Sommes-nous, selon la définition que le prix Nobel d’Économie Joseph Stiglitz donne de la bulle, dans une situation où la hausse des prix n’est justifiée que par le fait que les « investisseurs pensent que le prix de vente sera encore plus élevé demain, alors que les facteurs fondamentaux ne semblent pas justifier un tel prix » ? Eléments de réponse.

Des prix décorrélés du revenu : la thèse de Jacques Friggit

Jacques Friggit, économiste spécialiste de l’immobilier, est actuellement chargé de mission au Conseil général de l'environnement et du développement durable. Ses écrits comparent notamment, sur une longue période, l’évolution de l’indice du prix des logements à celle du revenu par ménage. Après avoir évolué de concert pendant de nombreuses années, les deux indices connaissent des rythmes de progression très différents depuis une dizaine d’année, à tel point que l’indice des prix dépasse actuellement d’environ 70 % celui du revenu par ménage. Sans jamais utiliser le terme de « bulle », Jacques Friggit dresse deux scenarii principaux pour les prochaines années, « qui encadrent une multitude de scenarii intermédiaires ». Selon le premier, qualifié de « scénario rapide », l’indice de prix reculerait de 30 à 35 % d’ici 2018, voire 2015. Le second, plus « lent », verrait le niveau des prix se stabiliser en monnaie nominale au cours des quinze à vingt prochaines années, pendant que le revenu disponible, lui, continuerait de croître. Prudent, l’économiste indique que « le scénario A est plus probable que le scénario B, qui ne peut cependant être écarté ».

 

La suite de l'article (lavieimmo.com)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Milou 26/05/2011 19:24



Bonjour.


A mon avis il faut faire la part de la spéculation dans ce problème.


 



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation