Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 21:18

Partager cet article

Repost0

commentaires

goufio 24/02/2012 06:26


Les deux commentaires postés par GOUFIO étaient en réponse au commentaire d'Oresme et non à l'article. MERCI car le numérotage peut porter à confusion, il est inversé par rapport à la chronologie

goufio 22/02/2012 06:08


Je m'inscris en contre à ce commentaire en ce sens que le MES n’aura d’autres ressources qui ne peuvent provenir que de l'endettement des pays
membres (comme le FMI) qui eux devront emprunter sur les marchés. Ce propos est curieux et totalement erroné. Les pays emprunteurs ne passent pas par les banques, ils passent par les marchés! Il
faut que vous sachiez, par exemple,  que lorsque la France emprunte, elle passe par France Trésor qui pratique des adjudications à la hollandaise pour
trouver sa ressource auprès des intermédiaires qui ne font que la transaction et refilent si l’on peut dire la patate chaude aux épargnants. Les intérêts ne profitent pas aux banques mais aux
épargnants qui détiennent la dette souveraine, ainsi 65 % de la dette française est détenue par des épargnants étrangers et le solde par les fonds en euros des compagnies d’assurance et depuis
peu, mais que pour partie congrue, les banques comme réserves de « première qualité » et « la plus liquide » selon les accords de Bâle III et la réglementation européenne mise
en place justement pas l’ancien ministre de la pèche Michel Barnier, un grand connaisseurs de l’économie et de la finance comme chacun le sait.


Ce que vous affirmez plus loin est aussi erroné puisque le MES financé par les Etats empruntant sur les marchés répétera l’argent moins cher
que celui qu’il a emprunté.


Pour finir le MES financé par les Etats eux-mêmes débiteurs des marchés financiers sera une sorte de FMI européen, qui comme son prédécesseur
depuis 1944 n’a jamais réussi ses missions sinon qu’à appauvrir les peuples par les cures d’austérité imposées, malgré ses statuts qui lui ordonnent depuis l’origine de prévenir les crises
financières qu’il n’a jamais anticipé. En final nous serons encore plus endetté qu’aujourd’hui, on parle déjà de 1 000 Mrds d’euros et demain ?


 La liberté d’expression existe et je la respecte mais delà à publier des âneries au nombre de
quatre quand même, NON.

goufio 22/02/2012 05:43


Voici deux journalistes pro-Hollande qui regrètent que le président en exercice exerce justement sa fonction, on a l'impression en les écoutant que la présdence ac tuelle devrait s'arrêter en
attendant leur messie. Ce n'est pas de ma part une position pro-Sarkozy, je souhaite qu'il s'en aille il a fait trop de mal à mon pays. Mais ce que je n'accepte pas c'est cette attitude
"subliminale" des journalistes. Qu'ils annoncent clairement la couleur et la justifient. Mais qu'ils ne s'inquiètent pas si F Hollande est élu ils seront déçus et ne comprendont pas dans 5 ans
que ce dernier ne gouvernasse pas jusqu'au bout, lui!

Oresme 21/02/2012 22:13


Le MES est surtout une façon pour les nations en Europe de s'entraider sans passer par les marchés financiers. Avec le MES, les nations peuvent voter et décider d'aider tel ou tel partenaire
européen, l'argent prêté rapportera aux nations et non aux banques puisque la décision (la valeur ajoutée) sera celle des nations membres.


Dernier point, la Grande Bretagne est la grande absente du MES et pour cause, elle ne peut pas tolérer que l'Europe se passe des marchés financiers en cas de crise. En fait, la Grande Bretagne
accepte la Fed, fait la même chose avec la BoE mais n'accepte pas que l'Europe le fasse !!! 


Le MES est une première conséquence de la sortie dans le décor du Cameron le 9 décembre 2011. Avant cela, Sarkozy avait déjà mis une première patate à la GB en imposant Barnier en tant que
Commissaire en charge des services financiers, un casus belli en 2007 passé inaperçu dans le grand public.


En résumé, le MES est une excellente chose, Cameron et Obama devraient répliquer d'une façon ou d'une autre. Le point faible, c'est le Portugal désormais.


 


 

Marc Candelier 21/02/2012 23:05



Merci pour ce point de vue très intéressant.



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation