Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 21:50

 

Les prix des logements anciens en France devraient progresser de 3% à 6% en 2011, après une hausse moyenne l'an passé de 1,5% pour l'ensemble du territoire et un record de 15,7% à Paris, selon le bilan annuel publié jeudi par la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim).

 

"La baisse des prix des logements anciens observée en 2008 et 2009 a cédé la place à de nouvelles pressions à la hausse", résume la Fnaim. "Alors qu'ils avaient baissé de 3,1% en 2008 et de 4,9% en 2009, les prix des logements ont en moyenne progressé de 1,5% en 2010", indique-t-elle.

 

Suite de l'article (boursorama.com) 

Partager cet article

Repost0

commentaires

milou 11/01/2011 14:34



Je crois que des distributions d'annonces comme celle la dans les medias, il faut maintenant s'y attendre avec une régularité d'horloger. Globalement ils n'en savent rien du tout, c'est évidant.
 Mais la ou c'est finement joué  de leur part (le lobby immobilier),  c'est de voir qu'ils se relaient tous,  les uns les autres,   pour diffuser à tour de role
un billet booming sur l'immobilier, afin qu'il ne se passe pas une semaine sans qu'un papier haussier ne fasse la une de la presse spécialisée. Un coup la Fnaim, un coup les notaires, un coup
mouillard, etc..... Le benêt accédant à la propriété qui essaie un temps soit peu de se renseigner avant d'apposer la signature de sa vie, est ainsi assuré de voir un article l'encourageant à
investir, avec pour probation un grand nom du monde de l'immobilier. Une propagande digne des  temps les plus noirs de notre histoire. Et tous ca sans une seule analyse technique qui tienne
réellement la route. Trop fort


 



miranda 07/01/2011 13:51



Comme d'habitude, la FNAIM nous fait là un slogan publicitaire à sa facon, bien plus qu'une véritable analyse de marché.  Le logement ancien étant en proportion mieux placé que le neuf, les
faibles volumes de vente prévue pour cette année se feront en effet sans doute encore à des prix de plus en plus farfelus. Mais dans des volumes tellement atones qu'ils ne correspondent en rien à
une tendance significative. Tout le reste, c'est à dire l'ancien  mal placé ou sans cachet particulier, et de plus en plus obsolète en regard  des nouvelles normes énergétiques
n'est appelé qu'à chuter en prix, si tant est  même qu'il trouve preneur....



Milou 06/01/2011 22:08



Ils ont un moral d'enfer chez FNAIM. Pourquoi pas ? Les Français ont une confiance absolue dans la pierre en tant que valeur refuge.



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation