Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 09:46

http://static.votreargent.fr/medias_49/w_605,h_270,c_fill,g_north/charleville-mezieres-2_25435.jpg

 

Malgré une légère décrue depuis 2012, les prix de l'immobilier restent surévalués de 15% selon une étude du Crédit agricole. Les primo-accédants sont les premiers à en pâtir. Décryptage.

 

En savoir plus sur http://votreargent.lexpress.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Analyse du marché
commenter cet article

commentaires

marine 03/02/2014 23:16


Moi, mes bornes sont le nombre d'années de revenus du ménage que représente le bien. Par exemple, un couple a 45 000 euros de revenu annuel, il ne pourra pas s'acheter un bien à 450 000 euros,
donc équivalent à 10 années de revenus,il ne peut rembourser. À 5 années de revenus, soit 225 000, il ne pourra pas non plus, car la banque ne lui prêtera que, disons, 180 000, c-à-d 4 années de
revenus. Il lui faut donc pour un bien potable (en baisse) dans un coin pas trop louche un fort apport personnel, ou papa-maman et pas trop de frangins, ou gagner au loto, ou braquer une
banque.


Sachant que l'honnête personne qui écrit ces lignes a acquis sa masure , habitable, pour 3,5 années de salaires d'un couple assez ordinaire mais pas trop de 35 ans, en un temps où le taux de
crédit était à 12 %.


Vous avez compris?

Lean management 03/02/2014 13:01


La sur-évaluation des prix de l'immobilier serait une histoire sans fin. Par rapport à quoi un prix de bien est-il dit surévalué ? A la capacité financière des emprunteurs ? A une valeur
technique de construction ? A l'évolution de l'inflation et des salaires ? A un prix de vente réel moyen secteur par secteur ? Des bornes, il nous faut des bornes pour mesurer tout cela !

Marc Candelier 03/02/2014 19:31



Cela se mesure par rapport au taux d'emprunt et le revenu moyen par ménage.



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

">

Geolocalisation