Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 20:39

Le CAC40 est actuellement autour de 4100 points et le marché est haussier depuis 2 ans. Je pense que beaucoup de monde se demande si cette hausse peut encore durer longtemps. Je vais donc essayer de vous sensibiliser sur un risque de krach dont la probabilité de se réaliser est loin d’être négligeable !

 

Vous trouverez ci-après le graphique mensuel du CAC40 sur une période de plus de 14 ans. Observez bien la moyenne mobile sur 100 mois (MM100 sur le graphique). Elle est visiblement très travaillée par le marché. Depuis juin 2008 elle est devenue très clairement une résistance. Sur les 2 dernières années on observe une baisse sensible des volumes (-20%). Cela n’est pas très bon de voir un marché en hausse avec des volumes qui baissent.  

 

Image2-copie-1 

 

 

Cette MM100 est actuellement baissière et va le devenir de plus en plus sur les 3 ans qui viennent. Pour l’instant on peut identifier un risque d’échec possible lors de la prochaine tentative de dépassement de cette MM100. Vous noterez qu’en 2011 nous avions eu un krach de -36% à son contact alors qu’elle était légèrement haussière.

 

Un autre indice boursier peut nous permettre de confirmer ce risque de krach. Pour cela, je vous propose de regarder l’évolution du Dow Jones. Depuis plus de 4 ans cet indice est haussier et, comme le CAC40, les volumes sont très fortement en baisse (-50% sur 4 ans). Contrairement au CAC40, le Dow Jones est largement au-dessus de sa moyenne mobile sur 100 mois. Jusque-là pas d’alerte particulière sur cet indice qui est orienté à la hausse.

 

 

 

Image3

 

Le Dow Jones est très éloigné de sa MM100, dans ce cas il faut regarder sa position par rapport aux bandes de Bollinger.

 

Les bandes de Bollinger sont des enveloppes situées à une distance de ±2 écarts-types par rapport à une moyenne de référence. Les bandes de Bollinger s’élargissent en fonction de la volatilité du marché. Il faut savoir que  95% des cours se situent à l'intérieur de ces bandes, si l'on suppose qu'ils suivent une loi normale.

 

Le graphique suivant intègre les bandes de Bollinger associées à la MM100. On constate, comme en 2008, que les cotations sont actuellement en dehors de la bande supérieure. Or seuls 2.5% des cotations sont en moyenne en dehors de la bande de Bollinger supérieure.

 

Image4

 

 

 

Finalement, comme le CAC40, le Dow Jones présente un risque de retournement. Cet indice peut facilement venir au contact de sa MM100 qui se situe autour de 11800 points, soit une chute de l’ordre de 23%.

 

Vous devez donc prendre conscience qu’il existe un risque de grosse consolidation des marchés actions. C’est un événement probable mais pas certain. Pour l’instant les marchés sont haussiers et il n’y a aucune raison de jouer la baisse. Par contre on a de bonnes raisons d’être très prudent, car le CA40 comme de Dow Jones est dans une configuration graphique qui le rend très vulnérable aux mauvaises nouvelles.

 


Ajout du 15/09/2013

 

J'ai eu la curiosité d'aller voir la configuration graphique du DAX. Elle est très proche de celle du Dow Jones: le DAX est au contact de sa  bande de Bollinger supérieure et on observe une baisse des volumes de 22% sur 2 ans.

 

DAX

 

 

Et pour finir le tableau, voici la configuration graphique du SP500.

 

SP500

 

 

 


 

Ajout du 31/01/2014

 

Le Dow Jones cloture le mois de janvier sous sa bande de Bollinger supérieure 100 mois et les volumes sont toujours en baisse. C'est un signal d'alerte à prendre sérieusement en compte. Le risque d'une très forte correction devient de plus en plus probable.

 

DJ 31 janvier 2014

 

 

Ajout du 05/04/2014

En 2008 la Bollinger supérieure 100 mois a été travaillée pendant 15 mois. Actuellement la même Bollinger est travaillée depuis 14 mois. La chute semble de plus en plus probable.

En cas de retournement la baisse peut être de l'ordre de 20% à 25%.

Les indices boursiers peuvent-ils aller encore plus haut ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation