Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 19:47

http://lejournaldemontreal.canoe.ca/images/chroniques/247/nathalieelgrablylevy.jpg

Nathalie Elgrably-Lévy        

 

 

 

Au fil des siècles, les pays traversent des périodes de prospérité et de marasme. De grandes puissances économiques deviennent des brebis galeuses, et vice-versa.

 

Le cas américain est éloquent. Comment expliquer qu'une économie qui a fait l'envie de toute la planète pendant des décennies connaisse maintenant des difficultés économiques aussi graves que persistantes ?

 

Certes, on peut invoquer la bulle immobilière, l'endettement de Washington, la baisse de la valeur du dollar, etc. Bien que réels, ces phénomènes ne peuvent à eux seuls expliquer la débandade de l'économie américaine. Ils ne sont que l'expression flagrante d'un mal plus profond et largement répandu.

 

Dans plusieurs pays, mais particulièrement aux États-Unis, la plus grande tragédie n'est ni le chômage ni la récession, mais bien le fait d'être dirigé par un parfait illettré économique !

 

Barack Obama nous a récemment donné une preuve supplémentaire de son ignorance abyssale des principes économiques les plus élémentaires lors d'une entrevue accordée à la chaîne NBC. Alors que l'animatrice l'interrogeait sur la persistance du chômage en dépit des plans de relance, le président des États-Unis a répondu : «Notre économie connaît des problèmes structurels attribuables au fait que beaucoup d'entreprises ont compris qu'elles peuvent être plus efficaces avec moins de travailleurs. Quand on va à la banque, on utilise le guichet automatique, on ne va pas au comptoir. À l'aéroport, on utilise la billetterie électronique plutôt que de s'enregistrer au comptoir.»

 

Suite de l'article (lejournaldemontreal.canoe.ca)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ludo 24/06/2011 00:46



Elle a raison quand elle dit qu'ill faut des ingénieurs. Que même les emplois détruits seront remplacer par des nouveaux emplois. Mais tous cela est de la rétorique ultralibérale. Car
le vrai problème c'est qu'on détruit beaucoup plus d'emploi qu'on en créer.


 


La première guerre mondiale et la seconde découle justement de ce phénomène de transition technologique mal maitrisé. La révolution industrielle et technique a mis massivement et rapidement
beaucoup de gens aux chômages. Un mec faisait le travail d'un village entier. Il n'y avait aucune aide pour les sans emploi:  surtout en France.


 


Résultat ont a emmené sciemment le peuple vers 2 guerres.


 


 



Milou 23/06/2011 21:53



C'est assez objectif.



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation