Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 21:07



Ma tentative d’établir des comparaisons entre le gonflement de la bulle aux Etats-Unis et la crise japonaise a, pendant des années, suscité les sarcasmes des investisseurs. La plupart des observateurs occidentaux percevaient alors le Japon comme un pays appartenant à une autre galaxie et considéraient que son expérience d’après-bulle ne pourrait en aucun cas servir de référence aux économies occidentales. Ils rigolent beaucoup moins aujourd’hui. Nombreux sont en effet ceux qui affirment à présent que la réponse monétaire extrême, qui prévaut actuellement, permettra à l’Occident d’échapper à un scénario semblable à celui de la décennie perdue du Japon. Permettez-moi d’en douter.


􀁑 L'affirmation de Ben Bernanke selon laquelle il a tiré les enseignements de la crise japonaise a longtemps rassuré les investisseurs. Pour ma part, toutefois, je pense qu'empêcher la formation de la gigantesque bulle de crédit et de l'immobilier aurait été la principale leçon à tirer de l'expérience du Japon dans la mesure où les conséquences de son éclatement pourraient être terribles. Et nous savons désormais, selon les derniers chiffres sur l'emploi et les révisions des indices précurseurs, que l'économie américaine a perdu jusqu’à présent 8 millions d'emplois. Cette situation déplorable aurait tout à fait pu être évitée.


􀁑 Nous avons longtemps pensé que le monde de l'après-bulle suivrait une évolution très similaire à celle qui a succédé à la décennie perdue du Japon dans les années 1990. S'il existe manifestement de nettes divergences, les similitudes sont aussi étonnamment proches. Les bulles obéissent, d'une manière générale, à certaines caractéristiques.


􀁑 Nous rappelons à nos lecteurs quelques éléments qui continuent à conforter mon opinion selon laquelle les tentatives des autorités occidentales visant à se faire pardonner le manque de vigilance passé sont tout simplement vouées à l'échec.


􀁑 On dit qu'une image vaut tous les discours. Le dessin ci-dessous de John Trever, du quotidien The Albuquerque Journal, illustre parfaitement bien où nous en sommes exactement dans le chaos actuel de l'après-bulle. Nous tentons, comme beaucoup, d'apercevoir au-dessus de nos têtes un coin de ciel bleu. Je reste convaincu que nous

sommes toujours en plein milieu de l'Œil du cyclone.

Suite de l'article (sgresearch.socgen.com)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation