Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 06:03

Selon une nouvelle étude publiée récemment par le courtier en ligne Empruntis, les ménages ayant accès aux emprunts immobilier avaient un revenu bien plus élevé que la moyenne des ménages français et cela malgré les baisses successives qu'on connut les taux d'intérêts depuis le mois de Novembre 2008.

 

Ainsi en 2009, les banques françaises se sont tournées vers un nouveau type de clientèle plus aisée se détournant des français dits moyens. Le salaire moyen en France se situe donc aujourd'hui aux alentours de 2 478 euros (revenu par foyer), or si il y a 5 ans les établissements de prêts accordaient des prêts à des ménages possédant un revenu en moyenne de 3768 euros net par mois et par foyer, ce revenu est passé aujourd'hui à 4562 euros. Soit une progression de 794 euros en moyenne !

 

Cet enchérissement des prêts immobiliers explique en partie la morosité persistante du secteur de l'immobilier et cela malgré les efforts des banques pour diminuer leurs taux d'intérêts depuis plusieurs mois.

 

Suite de l'article (lesiteimmo.com)

 

Merci Eric pour cet article

Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Bonjour,


Que les banques préfèrent prêter aux riches n'a rien de nouveau. Les clients harcelés par leurs banques sont situés aux extrêmes:


- ceux qui ont tirés plus que ce qu'il y avait sur leur compte


- ceux dont le compte est généreusement approvisionné pour que la banque puisse proposer un placement (comprenez faire main basse sur l'argent et en tirer un profit)


La morosité du marché n'est pas due qu'au manque de prêts bancaires mais aussi au fait qu'il n'y a toujours pas eu le réajustement nécessaire au niveau des prix, particulièrement en région
parisienne. Des prix trop hauts avec des salaires qui ne suivent pas (voir courbe de Ftigitt) entraine forcèment au bout d'un moment une raréfaction de la population solvable. A noter que
contrairement à ce qui se dit dans la presse, une baisse des taux ou tout autre artifice ne se traduit pas pas une hausse du pouvoir d'achat de l'acheteur puisque le vendeur la confisque aussitôt
en augmentant ses prix.


 



Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation