Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 14:16

Lorsque les prix de l’immobilier ont beaucoup augmenté (qu’il y a bullei mmobilière), la situation devient inextricable :

- soit la bulle immobilière éclate (aujourd’hui : Etats-Unis, Espagne, Irlande) et ceci crée un problème de solvabilité, un risque de crise bancaire, une perte de richesse qui fait reculer la demande ;

 

- soit les autorités essaient d’éviter le recul de la bulle immobilière(aujourd’hui : France, Royaume-Uni) (incitations fiscales, politique monétaire très expansionniste…) et la crise financière est évitée mais au prix du maintien de la bulle, c'est-à-dire d’une pénalisation des acheteurs, d’un transfert anormal de richesse des « jeunes » vers les « vieux », d’une utilisation inefficace de l’épargne…

 

Dans l’idéal, il aurait fallu toujours éviter les bulles immobilières.



Patrick ARTUS

 

 

Image-icone-PDF-V2.gif

 

  

Merci à Jean-Yves pour le lien

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Merci, sachez que je vous lis depuis longtemps Mr Hstufm. Merci également pour vos analyses fouillées sur votre site.



Répondre
C


@favor


 


Monsieur,


 


  J'ai développé de façon détaillé les implications et imbrications des subprimes publics français dans ma newsletter mensuelle. C'est trop long et trop complexe à reproduire dans cet espace
. Si vous voulez ce genre d'infos détaillés , inscrivez-vous à ma newsletter, c'est gratuit.


 


Le lien public attestant l'opération Dexia -Banque Postale est ici :


 


http://www.latribune.fr/depeches/reuters/dexia-et-la-banque-postale-signent-un-accord-de-liquidite.html



Répondre
F


""La dernière trouvaille criminelle en date est la mise au feu des depôts bancaires de la Banque Postale pour colmater le cadavre de DEXIA...""


 


Vous avez un lien pour cette info ?



Répondre
C


 


Sorry but there will be some basic misunderstandings :


 


Firstly :


 


Article de M. Artus ne prend pas en compte l'ensemble des driving factors du marché de l'immobilier. C'est tout à fait à l'image de sa banque : Natixis , l'un des plus gros flops de l'univers
bancaire français. Son cadavre d'employeur repose exclusivement sur le moneyprinting et sur l'escroquerie des taxpayers français ! Sans la planche à billets et les opérations de colmatage des
fonds, NATIXIS serait aujourd'hui aussi morte, que le feu Washington Mutual!


 


Qu'on se le dise !


 


C'est à dire que le maintien de bulle de l'immobilier repose sur le moneyprinting, tout autant que le maintien de la bourse!


 


La compréhension du couplage est essentielle, car elle introduit la compréhension du trend:


 


La monnaie pourrie soutient les prix des actifs boursiers, autant que la mascarade immobilière.Cela amortit la chute, les deux secteurs ont globalement corrigé d'un tiers , depuis 2006-2007.


Nonobstant cette savante manoeuvre, qui coûte et coûtera encore des millions d'emplois dans ce pays, les jeux sont faits! Sans aucun investissement capitalistique qui redémarre l'économie réelle
et l'emploi, pas de salut.


Les français sont en voie de desolvabilisation et les discours stupides des Artus et des autres imbéciles ultralibéraux n'y changeront rien. Pourquoi leurs établissements zombies, pourris-morts
de créances spéculatives n'investissent-ils pas ? Pourqui colmatent-ils toujours et encore les fonds ? Et avec le fric des épargnants : La dernière trouvaille criminelle en date est la mise au
feu des depôts bancaires de la Banque Postale pour colmater le cadavre de DEXIA...


Pourquoi le seul salut de l'économie de marché, c'est à dire l'investissement n'est pas au rendez-vous ?


HEIN ?????


 


At next :


 


Dans la présente situation, qui n'est pas durable à cause du lien à la dette et à la planche à billets de la BCE, deux scénarii:


 


1) Un krach monétaire soudain : Là c'est hyperdéflation et le prix s'écrase tout de suite.


2) Une inflation très marquée qui,  en apparence, soutient les prix mais érode la valeur de la monnaie, donc de ces classes d'actifs.


 


Je dirais, au pif, que le scénarii N°2 est en train de se réaliser maintenant et que cela ne changera rien à la survenance du scénarii N°1 à terme.


 


Le plus important à comprendre c'est que l'argent est le temps et sa valeur est liée au temps qu'il réprésente! Les monnaies du panier FMI réprésentent de moins en moins de temps pour le montant
identique : Evidemment, tout coûte plus cher, et surtout l'énergie et la nourriture ! C'est le signal rouge des difficultés monétaires à venir.


Les actifs bullés, l'immobilier et la Bourse SONT ACTUELLEMENT EN VOIE DE DECLASSEMENT au profit des classes d'actifs du cycle montant !


Et la monnaie dans laquelle ils sont actuellement évalués EST ELLE-AUSSI EN VOIE DE DECLASSEMENT.


 


Aucun Patrick Artus au monde ne peut RIEN contre les business cycles ! AUCUNE BULLE N'EST ETERNELLE ET TOUTE BULLE IMPORTANTE AMENE SON LOT D'INCIDENCES MONETAIRES NEGATIVES.


UNE BULLE TROP IMPORTANTE ET MULTIPLE SE SOLDE TOUJOURS PAR UN ACCIDENT MONETAIRE A LONG TERME !


 


Qu'on se le dise !


 


 



Répondre
T


Article intéressant de M. Patrick ARTUS qui démontre, une fois de plus, la situation de blocage dans laquelle se trouve notre Pays dans tous les domaines de l'économie...!



Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation