Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 22:33
1929 LA DEFLAGRATION. L'effondrement de Wall Street le 24 octobre 1929 va mener au deuxième conflit mondial. Après la guerre, les Etats installent des dispositifs pour éviter le retour d'un tel drame. Aujourd'hui, il semble qu'on en ait tout oublié...

http://www.marianne.net/photo/art/default/964326-1141618.jpg?v=1357232680

 

La grande déflation des années 30 demeure la plus grave crise du capitalisme. Elle a mis au chômage plus de 22 millions de personnes dans les pays développés et créé une misère de masse. Elle a contribué à la montée des partis extrémistes dans les démocraties et à l'arrivée au pouvoir du nazisme en Allemagne. Elle a joué un rôle majeur dans la marche vers la Seconde Guerre mondiale.

Contrairement à la longue stagnation de la fin du XIXe siècle qui fut dénouée par la formalisation du rapport salarial, par les innovations de la seconde révolution industrielle et par le décollage des pays neufs, contrairement aux chocs pétroliers des années 70 qui virent le blocage de la régulation keynésienne accoucher de la mondialisation, elle n'a pas trouvé d'issue économique.

Ce n'est qu'à partir de 1945, après la défaite de l'Allemagne nazie et du Japon impérialiste, que furent mis en place le pilotage keynésien de l'économie, les Etats-providence et les institutions de Bretton Woods qui fournirent un cadre stable au mode de production fordiste indissociable de la fabrication et de la consommation de masse.

La crise non résolue des années 30 a tragiquement validé le jugement de John Maynard Keynes (1), qui affirmait que le système économique peut, notamment lors d'épisodes déflationnistes, se trouver enfermé dans une situation de sous-activité et de chômage permanents. Seule l'activation par l'Etat de la politique économique est alors susceptible de déclencher la reprise, ce qui échoua dans l'entre-deux-guerres.

La tragédie des années 30 s'est déroulée en cinq actes qui constituèrent autant d'occasions perdues pour casser la spirale de la déflation. Au point de départ de la grande déflation, se trouve le krach de Wall Street qui débuta avec le jeudi noir du 24 octobre 1929. Il fut provoqué par l'explosion de la bulle boursière constituée grâce au laxisme de la politique monétaire et qui, du fait de l'expansion incontrôlée du crédit, s'était étendue aux rachats d'entreprises.

Comme l'a montré Milton Friedman (2), la première erreur, décisive, revint à la Fed, banque fédérale qui manquait d'expérience, sa création remontant à 1913. Souhaitant corriger la création monétaire exubérante des années 20, la Fed décida un brutal relèvement de ses taux directeurs. Dans le même temps, l'administration Hoover engagea une politique de restauration de l'équilibre budgétaire par des coupes dans les dépenses publiques.

Ces mesures transformèrent le choc déflationniste en dépression, provoquant la faillite de quelque 5 000 banques, l'effondrement de la production industrielle de 47 % entre 1929 et 1932, la chute des prix et du revenu agricole de 52 % au cours de la même période, enfin l'explosion du chômage, qui toucha 25 % de la population active en 1932.


Suite de l'article (www.marianne.net)

Partager cet article
Repost0

commentaires

marine 09/01/2013 22:44


Je recommande la lecture attentive des commentaires: ce sont autant de leçons d'économie de haut niveau.


Merci à tous.

Pandy 07/01/2013 11:27


Cette crise est en grande partie due aux mesures prtectionnistes prises à l'époque, comme expliqué ici :


http://www.youtube.com/watch?v=FvzhyriV5SQ

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation