Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 20:49

Avec moins de 74 000 logements neufs, les promoteurs ont connu une chute de leurs ventes de 28% en 2012, soit le plus bas niveau jamais atteint depuis 1996.


http://www.atlantico.fr/sites/default/files/dynimagecache/0-68-1000-553-662-366/immobilier_0.jpg

Les ventes de logements neufs commercialisés par les promoteurs ont lourdement chuté, en 2012. Et l’année 2013 ne sera pas bonne non plus, même si le recul devrait être moins brutal. La crise actuelle aura alors fait perdre un tiers de son activité à ce secteur, en l’espace de deux années.

 

Cette évolution mérite attention, parce qu’elle alimente une crise quantitative du logement qui ne pourra se résoudre par de simples mesures telles la réquisition ou l’encadrement des loyers. Il faudrait plutôt élever fortement l’offre nouvelle, tous azimuts : dans le social et dans le privé, dans le locatif et dans l’accession. Mais si le secteur de la promotion qui représente de l’ordre d’un quart de la construction reste en panne, l’offre ne se redressera pas.


Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Analyse du marché
commenter cet article

commentaires

Roberto 18/02/2013 09:53


La crise immobilière, ce sont les 10 ans qui viennent de s'écouler pendant lesquelles les prix ont été multipliés par 2,5.


Actuellement c'est peut-être la crise pour les promoteurs et les AI, tous ces gens qui ont prospéré sur la bulle et sur le dos des français, mais pas pour le pouvoir d'achat des acquéreurs.


Il serait tant que les journalistes cessent de reprendre textuellement sans broncher les communiqués du lobby et réfléchissent un minimum à ce qu'ils écrivent.

Julien 17/02/2013 21:52


Logements vacants en France :


http://www.leblogpatrimoine.com/immobilier/non-il-ne-manque-pas-800-000-logements-en-france.html


 


 

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

">

Geolocalisation