Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 15:18

C'est ce qu'affirme une nouvelle fois l'Insee, en assurant que plusieurs facteurs protègent la France d'un effondrement du marché. Une analyse qui contredit celles d'autres experts. Rappel des points clés du débat.     

http://static.lexpansion.com/medias/98/50679_france-s-culture-ministry-is-reflected-on-pol-bury-s-sculptures-les-fontaines-a-boules-in-the-courtyard-of-the-palais-royal-in-paris.jpg

Un mois après une première prise de position sur le sujet, l'Insee enfonce le clou : la France serait à l'abri d'une "bulle" immobilière. Dans une étude publiée jeudi, l'institut observe que "le niveau d'endettement des ménages et les modes de distribution du crédit par les banques semblent prémunir la France des excès qui ont conduit à la formation d'une bulle comme aux Etats-Unis ou en Espagne. Les conditions financières offertes aux ménages (taux d'intérêt sur les crédits, durée d'endettement) leur ont permis de s'adapter à la hausse des prix".

Toujours selon l'Insee, la capacité d'achat des ménages français "ne s'est pas significativement dégradée pendant la crise et a même été quelque peu accrue par la baisse des taux d'intérêt". Et ce parce que "les banques françaises sont relativement sélectives dans l'octroi de prêts aux ménages, et les mécanismes d'extraction hypothécaire, c'est-à-dire la transformation des plus-values immobilières en endettement nouveau, sont peu développés".

 

Suite de l'article ( lexpansion.lexpress.fr)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick 24/06/2011 19:32



Voila ce que font les "REBELLES" que la France soutient en Libye !


REGARDEZ !!!


http://suivi-tropicalbear.over-blog.com/article-rallye-d-ete-ou-age-de-glace-76437225-comments-150.html#comment84742278



Bernique 24/06/2011 17:58



Stupide dès le départ : c'est surtout la capacité de remboursement des ménages qui compte et la possibilité des banques à ne pas faire faillite avec des prêts qui rapportent BRUT au mieux 3 à 4 %
: plus le temps passe et plus le boulet immobilier de la France devient potentiellement catastrophique. PS : pour ceux qui attendent du secours du budget de l'état : amusez vous à calculer
l'impact des Scellier et autres PTZ sur ledit budget si il doit débourser la différence entre prêts à 0% et d'emprunt d'état à 6 % (hypothèse plus que raisonable).



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation