Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 19:35
La France a recommencé à créer des emplois en 2010 - Tribune Vidéos
Retrouvez chaque matin la chronique économique de François Lenglet sur BFM TV, aujourd'hui : La France a recommencé à créer des emplois en 2010

Partager cet article

Repost0

commentaires

Milou 13/03/2011 22:38



 







Sujet : La réduction des inégalités, clé d’une croissance durable



 


















L’inégalité est, au même titre que l’appât du gain et que la dérégulation à outrance, une des raisons fondamentales du séisme économique et financier
ayant secoué nos pays


Occidentaux ces dernières années. En fait, et en dépit des mesures cosmétiques ou même en profondeur de notre système financier, nos économies
seront à plus ou moins brève échéance immanquablement déstabilisées par des répliques plus ou moins violentes du simple fait des différences abruptes de revenus. Les dégâts causés à nos
économies par ces inégalités flagrantes étant du reste amplifiés par les réponses totalement inadaptées de nos autorités politiques et économiques qui se contentent d’en prendre acte alors que,
dans un pays comme les Etats-Unis (pour ne citer que lui), le revenu moyen est en baisse constante depuis 1968.

De fait, comme les revenus de seuls 10% des citoyens Occidentaux ont augmenté de façon totalement disproportionnée depuis 1970, diverses raisons – ou
excuses – ont été avancées pour tenter d’expliquer – ou de justifier? – la stagnation des salaires de la masse des 90% restants. Tout a été invoqué afin de rationaliser ces inégalités criantes de
revenus au sein de nos sociétés modernes. La taxation inéquitable, le salaire minimum légal inadapté, l'intensification du commerce international et la
globalisation, l'affaiblissement inexorable des syndicats ou les thématiques liées à l’immigration sont certes des facteurs générateurs d'inégalité. N'est-il pourtant pas plus judicieux
de traiter le mal à sa racine, c'est-à-dire en s'attaquant à la faiblesse de notre système éducatif? Une formation déficiente à bien des niveaux, loin de rattraper un progrès technologique
qui avance tambours battants, laisse en effet sur le carreau une masse de travailleurs peu qualifiée qui n’a souvent d’autre alternative au chômage que l’emploi précaire.

En l'absence d’un reclassement éducatif seul capable de rétablir l'équité au sein de nos sociétés, la seule réponse susceptible de remédier aux revenus
stagnants de cette gigantesque classe moyenne fut ainsi - à l'orée des années 2000 - d'ouvrir généreusement les robinets d'un crédit supposé rétablir (miraculeusement)
nos niveaux de vie par l'entremise de taux d’intérêts extrêmement bas. En fait, cette politique monétaire hyper laxiste a forcé la main et les initiatives de toute une panoplie d’entreprises
et d’individus. En effet, comment et pourquoi s’empêcher de spéculer ou simplement d’investir et de réaliser toutes sortes de projets dès lors que l’argent est facilement disponible?
Pourquoi déplorer en outre l’essor vertigineux d’un marché de l’immobilier (et donc de la construction) entièrement redevables à ces taux modiques quand ce secteur employait précisément des
travailleurs peu qualifiés … ceux-là même qui, entre autres, souffraient d’un manque de formation amoindrissant considérablement leurs revenus?

En réalité, la crise - qui s’est rappelé au bon souvenir de nos autorités monétaires créatrices de bulles - n'a fait qu'aggraver davantage le
sort de cette classe moyenne qui avait acquis un bien immobilier qu’elle n’avait plus - dès 2007 - la capacité d’assumer. Pourtant, face à l’implosion financière des subprimes, ces
mêmes responsables n’ont su réagir qu’en amplifiant cette politique de taux ridiculement bas en la menant cette fois à des extrêmes au demeurant totalement inutiles. En effet, ces sommes
généreusement déversées dans le système n’ont nullement bénéficié à la recherche ou à la formation, pas même à la modernisation de nos appareils de production générateurs d’emplois sur le long
terme.

Au lieu de nous mettre le dos au mur par l’accumulation de ces dettes qui ne ressusciteront pas cette consommation supposée être le remède à tous nos
soucis, nos dirigeants ne feraient-ils pas mieux de s’attaquer aux sources de cette calamité endémique, c’est-à-dire à l’inégalité flagrante des revenus solidement ancrée au sein de nos sociétés?
L’application pavlovienne - ou bêtement démagogique - des mêmes baumes achèvera de polariser et de fracturer une société de plus en plus tentée par les extrêmes. L’éducation et
l’inégalité salariale qui est son pendant doivent être au centre des politiques et des décisions visant à offrir à nos sociétés une croissance stable, clé de la réalisation individuelle. Les
priorités sociales doivent enfin se retrouver au cœur de tout projet économique.

Michel Santi - Economiste - www.gestionsuisse.com




body, html { overflow: hidden; }


Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation