Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 20:42

Pour de nombreuses personnes l’immobilier est considéré comme une valeur refuge alors que la bourse fait peur et qu’elle est bien souvent considérée comme un placement risqué. En réalité, ces deux actifs ont à mes yeux des comportements assez proches. La principale différence réside dans le fait que le marché des actions présente peu d’inertie, alors qu’au contraire, le marché immobilier est lui très visqueux. Les temps de réaction à des événements sont donc très différents. 

 

Le revenu moyen par ménage est directement lié à l’activité économique de « l’entreprise France » (mesurée par son PIB). Le graphique ci-après donne l’évolution sur une longue période du PIB par ménage, du prix des logements, du prix des loyers et de l’indice CAC40. Visiblement il y a bien une très forte corrélation entre le PIB par ménage et les deux types d’actifs qui nous intéressent.

 

 

Comparaison bourse immobilier 

 

Pour construire ce graphique j’ai utilisé une reconstitution du CAC40 qui permet d'avoir une évaluation de l'indice bien avant sa création en décembre 1987 : http://jmrpassions.free.fr/bourse/cac40.php

 

La courbe verte du graphique, qui correspond au PIB par ménage, représente la richesse moyenne produite par ménage. C’est une référence très importante, car le revenu moyen par ménage lui est directement lié. Le graphique montre très clairement qu’il y a moins de 4 ans,  la bourse comme l’immobilier étaient bien installés dans une bulle, car complètement déconnectés des richesses produites. Depuis la bourse a très vite effacé sa bulle et se trouve maintenant pratiquement en ligne avec le PIB par ménage. Concernant l’immobilier, la bulle est en train de se dégonfler à un rythme beaucoup plus lent. Fin juin 2010, l’immobilier était surestimé de 63% et doit donc baisser de l’ordre de 38 %, pour être en ligne avec le PIB par ménage. 

 

De toute évidence les actions sont à un bon prix alors que l'immobilier est très cher. Dans la situation actuelle, la bourse semble donc présenter moins de risques que le marché immobilier. Il faut également intégrer qu’en bourse il est possible de gagner à la hausse comme à la baisse et qu’un ordre de vente ou d’achat peut être réalisé en moins d’une minute. L’immobilier est loin d’offrir cette souplesse. Il faut bien avoir à l’esprit que l’immobilier est totalement lié à la situation économique de la France alors que la plupart des sociétés du CAC 40 sont certes françaises, mais sont de moins en moins dépendantes de la demande intérieure, et de plus en plus des pays émergents.

  

Le graphique ci-après date de juin 2008 et montre que les entreprises du CAC 40 font de moins en moins travailler l’entreprise France et réalisent l'essentiel de leur chiffre d'affaires et leurs profits hors de France.

  

 

A270066D.gif

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Coucou,
Il est vrai que cet article date un peu, mais je reste persuadé que l’immobilier est un investissement plus avantageux, plus précisément les SCPI comme celle-ci : https://www.scpi-corum-convictions.com/ . Il est vrai que la bourse peut rapporter énormément d’argent. Cependant, elle fluctue sans arrêt et il y a aussi de grandes chances de tout perdre. Par contre, les SCPI assurent un loyer à celui qui a choisi ce type de placement malgré les évolutions négatives ou positives du marché du logement.
À bientôt
Répondre
L
C'est vrai que la question méritait d'être posée! Merci pour cet article plus que pertinent! Par contre si vous souhaitez parier de façon plus simple, il existe aussi les options binaires, notamment ce site: optionbinaireweb.com
Répondre
F
free online bingo
Répondre
L
lucky casino for me
Répondre
B
best place to play online slots
Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation