Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 21:40

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L300xH319/D-13-2-40d7c.jpg

 

La FED a décidé de garantir des taux d’intérêt proches de zéro pendant deux ans. Certes, la bourse a réagi comme il se doit, avec enthousiasme et ferveur, passant de quelques points dans le vert. Et bien évidemment, les bourses européennes vont réagir à la hausse. Le grand sorcier de la banque centrale américaine a décidé de faire pleuvoir des dollars adossés à un taux directeur quasiment nul. Traduction officielle : que de bonnes nouvelles pour l’économie et toutes ces entreprises qui vont pouvoir investir. Que de relances à venir. Que de croissance en perspective. Hélas, ces déclarations lancées sans aucun recul par les journalistes ne résistent pas à une analyse économique de la situation.

L’argent facile pour les marchés, c’est ce qui s’est passé depuis une décennie au moins, avec des mesures pour contrer le marasme consécutif aux attentats de septembre 2001 mais aussi au dégonflement de la bulle des nouvelles technologies. D’ailleurs, les grandes industries ont aussi vu décrocher leurs titres, le Dow Jones perdant presque la moitié de sa valeur au début des années 2000, lorsque les GI ont envahi l’Irak, alors que le Nasqad chutait lentement mais abyssalement, passant d’un sommet à 5000 vers un plus bas proche des 1000 points juste avant 2003. Traduction pour le commun des citoyens : la FED prend des mesures similaires à celles qui ont conduit à la crise financière de 2007 et la crise de la dette commencée en 2010. C’est comme si on conseillait à un patient fiévreux d’utiliser une bouillotte. On peut aussi imaginer la situation d’une discothèque qui, après une bagarre de clients très alcoolisés, décide de calmer tout le monde en décidant de prolonger de deux heures l’open bar !

 

Suite de l'article (agoravox.fr)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation