Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 22:07
http://www.capital.fr/var/cap/storage/images/media/images/interviews-140x173/claude-puthier/8176544-1-fre-FR/claude-puthier_article_portrait.jpg
Sorti du quartier Palmarole, les logements se vendent tous à des prix inférieurs à ceux de l'année dernière. Et les plus grosses décotes s'observent surtout dans la périphérie proche. Le point avec Claude Puthier, directeur de l'agence C.Puthier Immobilier.

Capital.fr : Après plusieurs années de crise, comment évolue marché immobilier perpignanais ?
Claude Puthier : Il reste atone. La crise démarrée en 2008 s'intensifie même depuis un an. Les tarifs ont d'ailleurs baissé de 5% environ au cours des douze derniers mois. Et la situation ne semble pas prête à s'améliorer : les délais de ventes sont plutôt stables, mais les stocks sont en constante augmentation. Certes, il y a des toujours des perpignanais en démarche d'achat... mais ils préfèrent souvent attendre que les prix baissent. Récemment une jeune célibataire a visité un trois-pièces de 65 mètres carrés à 95.000 euros, dans le quartier du Moulin-à-Vent, puis a patienté quatre mois avant de faire une proposition à 75.000 euros.

 

Suite d el'article (http://www.capital.fr)

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Analyse du marché
commenter cet article

commentaires

Agence immobilière Perpignan 20/06/2014 14:51

D'après mes constatations le marché est revenu à Perpignan, pas vous ?

viager immobilier 09/07/2013 15:26


La baisse des prix de l'immobilier c'est déjà bien et d'ailleurs, on voit déjà que les efforts ont apporté leur fruit car le nombre d'acheteurs se voit maintenant en hausse.

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

">

Geolocalisation