Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 22:44

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pappy 27/11/2013 17:01


L'interrogatoire de Christian Rakovsky[modifier | modifier le
code]







Christian Rakovsky (†) avec Leon Trotsky, vers 1924.




Rakovsky est conduit dans une pièce agréable, avec différents mets et interrogé par Duval après que Landowsky lui ait versé une drogue euphorisante dans sa boisson. Rakovsky commence par
argumenter que si Karl Marxconnaissait les contradictions du capitalisme, c'est qu'il connaissait ceux qui les produisaient en son sein21. Il théorise ensuite une alliance entre la finance internationale (qu'il affuble du sobriquet d'"Internationale capitaliste" ou "Kapintern") et l'Internationale communiste (Komintern)22. Il ajoute que Marx, dans ses écrits, est manifestement passé à côté d'un phénomène économique qui pourtant
fascinait les gens de son époque: l'immense accumulation du capital des 5 frères de la famille Rothschild. Il précise qu'ils sont 5, tout comme les 5 branches de l'étoile rouge soviétique23. (Amschel Mayer Rothschild, Salomon Mayer Rothschild, Nathan Mayer Rothschild, Kalmann Mayer Rothschild, James de Rothschild). Pour Rakovsky, l'ennemi commun de ces deux entités, l'une pronant le 

Pappy 27/11/2013 14:23


LE PARISIEN A DECOUVERT LE SCANDALE DE L'IMPOT SUR LES EURL 
du 25 au 29 novembre 2013 : Je vous en ai parlé grâce à Maryse qui m'a montré sa feuille de cet impôt "nouveau" (entendez par là étendu à tout le
monde). Le Parisien a vu que dans la commune d'Argenteuil "elle a triplé en un an". "Ces petits patrons voient leur taxe
d'entreprise tripler. Plusieurs entrepreneurs d'Argenteuil et de Bezons dénoncent la hausse de la taxe d'entreprise. Ils s'inquiètent pour l'avenir. La
taxe d'entreprise dont est redevable le patron de cette petite entreprise d'Argenteuil est passée de 631 euros à 2306 euros". Incroyable folie furieuse des crétins d'énarques de Bercy transformés en Gestapo pour renflouer les banques en faillite. Un
pur scandale humain et financier, validé par les députés et sénateurs du PS. Lire ici le Parisien. Revue de Presse par Pierre Jovanovic

Pappy 27/11/2013 14:22


TAXES: C'EST MAINTENANT UNE QUESTION DE VIE ET DE MORT 
du 25 au 29 novembre 2013 : Au café, le patron met systématiquement sa machine carte bleue en panne le samedi. "C'est pour
récupérer un maximum de liquide" m'a-t-il expliqué. "J'en ai marre de payer des impôts, de payer des charges, de payer des cotisations, de monter les prix à cause des tva, etc. Ca a
baissé mon chiffre. Maintenant, je triche et je les emm******... J'ai décidé de frauder le plus possible parce que sinon je mets la clé sous la porte et après je n'aurai même pas de chômage.
C'est une question de vie et de mort pour nous". Un autre gérant de café ajoute: "Je privilégie le liquide, je paye mes gars moitié en liquide, moitié déclaré, je déclare le minimum
d'heures, c'est eux qui me le demandent, et je les emm ces c*** des Finances, on en a tous assez. Et en plus ils me forcent à installer un escalier handicapés qui va nous coûter une fortune. Je
n'en peux plus de tous ces connards"...


Un bon Polaroïd de ce qui se passe en ce moment. A transmettre à Mr Moscovici qui vit sur une autre planète. Revue de Presse par Pierre Jovanovic

Pappy 27/11/2013 09:52


http://la-chronique-agora.com/delit-lese-banque-simone-wapler/


Traditionnellement, du temps où les banques n’étaient pas "trop grosses pour faire faillite" et où les dirigeants étaient responsables sur leurs bien propres, ces ratios étaient laissés
à la latitude des banquiers. Si la période leur paraissait risquée, ils mettaient de côté plus de fonds propres. Si au contraire les affaires paraissaient prospères, ils en avaient moins. S’ils
faisaient faillite, ils se suicidaient assez souvent.


Depuis, la réglementation a supplanté la sanction naturelle du capitalisme, qui est faut-il le rappeler, la faillite.
Les banques sont devenues trop grosses pour faire faillite. Les lobbys bancaires ont défendu l’idée de ratio core tier one. Ce concept obscur permet de pondérer les engagements en
fonction des risques. Par exemple, prêter à une grande démocratie surendettée en panne de croissance ne présente aucun risque et une banque n’a pas besoin de provisionner des fonds
propres.


▪ Comment sont appréciés les risques ?
Chaque banque a ses propres modèles mathématiques — la seule certitude c’est qu’ils sont tous faux ! Car si ces modèles fonctionnaient, aurions-nous connu les krach de 1987, 2001,
2008 ? Ce que j’écris est de notoriété publique dans les milieux universitaires et académiques.


Jean-Pierre Chevallier, comme d’autres blogueurs et comme l’auteur de ces lignes, préfère donc employer le ratio de solvabilité de grand-papa : fonds propres / engagements. C’est
clair, c’est propre, c’est transparent et tout le monde peut comprendre.


Alors que core tier one, madame Michu… Non ce n’est pas un cor au pied qu’on peut soigner avec du baume de Cochon, c’est simplement des fonds propres durs calculés, heu, comme
ça


La banque contre-attaque
Un blogueur reconnu et respecté dans les milieux non autorisés, grand scrutateur de bilans bancaires, Jean-Pierre Chevallier, s’est fait
condamner en justice, le plaignant étant la Société Générale. Son crime de lèse-banque ? Avoir parlé du ratio de solvabilité de différentes banques — dont la Société Générale –, et avoir
ainsi "diffusé une information inexacte sur le niveau d’endettement de cet établissement bancaire". Amende 10 000 euros.


Je vais moi aussi commettre un délit de lèse-banque pour vous expliquer cette affaire. Traditionnellement, la solvabilité d’une banque était évaluée comme un rapport entre les
engagements d’une banque, ce qu’elle prête, et ses fonds propres, c’est-à-dire l’argent qu’elle possède réellement (ce que ses actionnaires ont mis au pot et remettent éventuellement grâce aux
bénéfices).

marine 27/11/2013 01:04


Soral ne sort que des banalités, ce n'est pas demain la veille qu'il exercera un magistère.


Par contre, j'aime bien le Père Buttet, sa conviction profonde me touche, il est tout amour.Mais attention
:http://negronews.fr/2013/11/24/insolite-gabon-un-pasteur-se-noie-en-voulant-imiter-le-christ/,ce n'était pas une bonne idée... Ce pauvre pasteur, sans doute tout aussi empreint d'amour, n'a
pas pu conjurer les lois de la physique. Son ange gardien avait dû prendre un jour de congé. Mais le bon Père, qui admet la raison (ce en quoi il n'est plus enténébré comme les fous de Dieu de
jadis) trouvera l'explication rationnelle qui sied à la situation.


L'histoire des banquiers me gonfle. Je n'ai pas lu.


 


 

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation