Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 15:02

Contrairement aux pays anglo-saxons ou à l'Espagne, l’envolée des prix de l’immobilier en France ne s’explique pas par une bulle spéculative, selon une étude publiée mardi par l’Insee.

 

 Si le coût du m2 atteint des sommets, c’est avant tout en raison de la pénurie de logements. Une conclusion qui tranche cependant avec celle du Centre d'analyse stratégique, organisme dépendant du Premier ministre, qui évoquait il y a quelques jours la création d'une «bulle» de l'immobilier dans le pays.

 

Suite de l'article (20minutes.fr)

 

Merci à jean-christophe pour cet article

Partager cet article

Repost0

commentaires

éric 18/05/2011 14:51



@ bernique : aucune différence quant à la possibilité que la bulle éclate, puisqu'il y avait le même contexte de "pénurie" lorsque les précédentes bulles immobilières ont éclaté en France. La
vraie question est : qu'est ce qui peut faire éclater la bulle ? Et l'une des réponses possibles est : l'augmentation des taux d'emprunt, surtout, comme c'est le cas actuellement, avec un
contexte de prix très élevés par rapport aux revenus des ménages. Donc wait and see, car les taux n'ont pas encore fini d'augmenter.



Marc Candelier 18/05/2011 15:11



Bonjour,


La baisse des taux d'emprunt a eu pour effet de stimuler la demande et de créer un déséquilibre entre l'offre et la demande. Avec des taux à 5% le problème sera très vite réglé.



Bernique 18/05/2011 14:11



Donc la bulle n'est pas spéculative mais "de pénurie". Et quand ça "éclate" quelle est la différence?



éric 17/05/2011 17:03



Le Centre d'Analyse Stratégique dit qu'il n'y a pas pénurie de logements parce que les loyers n'ont fait que suivre la courbe des revenus et ne se sont pas mis à augmenter comme les prix d'achat.
Mais cette analyse ne vous semble-t-elle pas fausse, car il ne s'agit pas des mêmes marchés. Il peut très bien y avoir pénurie dans le marché des transactions achat/vente, et abondance dans le
marché de la location (notamment grâce au scellier). Evidemment, le problème sous-jacent est que les revenus locatifs doivent être de plus en plus misérables. Mais les gens s'en fichent comme de
l'an 40, ils estiment qu'investir dans la pierre pour se loger ou pour faire un placement est "sur". Peut-être faut-il plutôt chercher l'origine de la flambée des prix ailleurs, et notamment par
la désaffection des gens pour les placements financiers (actions, assurance-vie, sicav, etc...) suite à la giffle de 2008, et le report de cet argent sur l'immobilier. Mais bon, que peut-on dire,
si ce n'est : "Montez, braves gens, montez, serrez-vous derrière, il y a encore de la place sur le Titanic de l'immobilier."



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation