Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 19:48

http://www.latribune.fr/img/39-1542156-600x9999-0/392691-img-43990-hr.jpg.jpgReprise des transactions depuis le dernier trimestre 2009, légère hausse des prix ... la crise est derrière nous. D'autant que les taux d'intérêt sont à un niveau historiquement bas. Mais les nuages s'accumulent pour l'année à venir. Et du côté du neuf, les promoteurs anticipent une année 2010 qui devrait être encore moins bonne que la précédente.


Grand soleil et températures caniculaires pendant une décennie, ondées orageuses ces deux dernières années, ciel couvert avec éclaircies prévues pour 2010. Mais, au-delà, l'horizon s'assombrit et les nuages s'amoncellent. Voilà, en résumé, la météo immobilière depuis 1998.


Contre toute attente, les transactions sont reparties à la hausse en fin d'année dernière. En Île-de-France, selon les notaires, elles ont bondi de 34 % entre novembre 2009 et janvier 2010. La baisse des prix a également été enrayée. La Fnaim a même relevé une légère hausse de 0,6 % en février (1,4 % pour les appartements) par rapport au mois précédent.


Le phénomène est encore plus flagrant dans d'autres pays, où les marchés immobiliers sont très volatils comme l'Angleterre ou Hong Kong (lire les articles de notre dossier consacrés au sujet).

Suite de l'article (latribune.fr)

Merci Damien pour cet excellent article. Le petit graphique ici à gauche me plaît beaucoup. Il montre que les prix sont  actuellement surévalués de 72%. Ils doivent donc baisser de 42% pour revenir en ligne avec l'indice des salaires.












Le graphique suivant montre que les prix mais aussi les loyers rapportés au PIB (Produit Intérieur Brut) par ménage évoluent à l’intérieur d’un canal de hauteur ±10% autour du PIB par ménage. Le graphique montre que, début 2008, les prix étaient surestimés de 80%.

Immobilier-et-PIB-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation