Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 10:06

Le 7 janvier, l'évolution des prix sur le marché immobilier pour 2014 a été le thème abordé par Laurent Vimont, président de Century 21, dans Good Morning Business, avec Sébastien Couasnon, sur BFM Business.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Candelier - dans Immobilier en image
commenter cet article

commentaires

Pappy 14/01/2014 13:41


http://www.lepoint.fr/economie/l-exorbitante-retraite-d-ayrault-14-01-2014-1780011_28.php


Charles Gave qui voit bien ce qui se passe autour de lui à Paris enfonce un peu plus le clou : "Arrondissons à trente pour tenir compte des voitures de fonction, des voyages gratuits et des
autres menus avantages qui adouciront la dure vie de notre héros"... Autrement dit, si "notre Ayrault" était un entrepreneur du privé, vivant des revenus de ses affaires, la valeur actualisée de
sa fortune devrait tourner autour de 30 millions d'euros, alors que pour notre élu et fonctionnaire, "ce sont les payeurs d'impôts qui vont lui assurer le niveau de vie auquel il a droit". Et
tout cela, clairement, sans compter la énième retraite supplémentaire de conseiller général d'Ayrault non prévue dans notre calcul et surtout celle d'ex-Premier ministre, impossible à calculer
actuellement. Un total qui finirait par dépasser largement les 200 000 euros.


"Les gens au pouvoir s'enrichissent de façon éhontée"


Gave, désabusé, constate que "ce calcul vaut pour messieurs Fabius, Jospin, Emmanuelli, etc., et bien entendu pour tous les dirigeants de l'ancienne majorité dont les talents incontestables n'ont
pas été reconnus par les Français alors qu'ils nous ont amenés dans la situation florissante dans laquelle nous nous trouvons". L'économiste observe que les fonctionnaires/élus bénéficient de
privilèges exorbitants et il estime que leur système de cumul de retraites payées par des impôts et des taxes, c'est-à-dire via le budget général de l'État, est non seulement anormal, mais
abusif. Il lui paraît indispensable, et ce serait, selon lui, "un minimum absolu", que les bénéficiaires de ce système, pour commencer, payent au moins l'ISF sur ces sommes.

Groupe Terlat 13/01/2014 01:21


Et Vous Marc, un avis sur les grandes tendances du marché 2014 ??

Marc Candelier 13/01/2014 22:58



Comme Laurent Vimont, je pense que tout repose sur les taux d'emprunt. Une hausse des taux de 0.3 points donnera une baisse des prix de l'ordre de 10%. C'est mathématique.



Oresme 12/01/2014 23:51


Il est probable que les marchés fassent un appel du pied à la France avec une petite turbulence sur ses taux longs (marché secondaire) durant 2014.


Ce warning serait une hausse brutale des taux d'une centaine de bp avant que des déclarations politiques viennent calmer les choses; mais/cependant, le débat aurait été ouvert.


Le gvt français devra accentuer les réformes et un grand nombre de français y verront une soumission à l'Europe, une soumission au marché.


Hollande pourrait alors avoir recours au réferendum sur cette politique de restructuration à marche forcée.


Aucune idée du résultat.


Si le referendum passe, la France pourra se réformer... suffit de quelques décisions clefs pour se redonner de l'oxygène.


Si le referendum ne passe pas, Hollande devra dissoudre l'assemblée, la nouvelle majorité sera hétérogène, la France patinera et perdra du temps.


Concernant l'immobilier.. ces transformations sont plutot supportives d'un maintien voir d'une hausse des prix.


La baisse des prix ne peut venir que d'un redémarrage de l'économie qui soit sain, inscrit dans la durée. En gros, cela ne peut venir que de réforrmes structurelles sur les régimes spéciaux,
réduction drastique du nombre de fonctionnaire, suppression de strates administratives dans les collectivités territoriales, réformes à la tronçonneuse de l'Education Nationale, etc...


Bonne année 2014  à tous.


 


 

carabosse 12/01/2014 19:39


qu'est ce qui est mieux ? Une maison à 130 000€ avec un taux à 5% ou un taux à 2% et une maison à 260 000€.


On ne peut pas tondre le mouton et lui reprocher de ne plus avoir de laine.


L'immo des années 2000 est une affaire de pigeons, la messe est dites !


Il ne manque aucun logement en france sauf dans la bouche des menteurs.


CQFD


 

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites 

un compteur pour votre site

Recherche

">

Geolocalisation