Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:51

Parfois il est risible de voir les « spécialistes reconnus » prédire fin 1989 que «Le ralentissement de la hausse des prix des logements anciens est peu probable ».

 

Suite de l'article (esprit-riche.com)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jojo 21/12/2010 18:11



Cinq éléments vont mécaniquement faire baisser les prix parisiens ainsi que ceux ayant augmenté récemment dans les grandes villes françaises :


- la hausse des taux d'intérêt,


- la fin du crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunts pour l'acquisition d'une résidence principale,


- la hausse de la fiscalité sur les plus value immobilères (+31%) et 12% pour les biens mis en vente détenus depuis 15 ans (ça va faire mal!)


- le recentrage du PEL sur la résidence principale dès le 1er mars 2011


- l'obligation d'afficher la performance énergétique du bien à vendre dès le 1er janvier 2011 (ça aussi ça va faire mal)


- la baisse de 10 % de la réduction d'impôt liée aux investissements locatifs dans le neuf dès avril 2011


- le retour de la frilosité bancaire dans la distribution de crédit.


La fête est finie...


 



Miranda 20/12/2010 12:11



Oui enfin , c'était pas non plus la même situation dans les année 90. Bulle hautement spéculative et assez cantonnée à la région parisienne. Il n'y avait pas eu non plus  de rebond 2 ans
seulement après le début de la chute comme actuellement.


En somme, rien à voir



Marc Candelier 20/12/2010 19:29



Je suis désolé, mais une bulle c'est une bulle qu'elle soit spéculative ou pas. Je rappelle qu'au plus haut de la bulle de 91 les prix étaient autour de 160 loyers alors qu'au plus haut de la
bulle actuelle nous étions autour de 260 loyers !


Cet article permet de montrer aux jeunes que l'immobilier peut très bien baisser et de beaucoup.


Il est également intéressant de voir comment les médias présentaient l'information.



charlesM 20/12/2010 11:58



excellent article bravo!  Les gens qui ont acheté au + haut en 1990 se rappellent bien de cette période, et pour cause. Pour les autres ça semble n'avoir jamais existé
!   


Lecture obligatoire pour les moins de 45 ans !


 



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation