Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 06:26

Les courbes de Jacques Friggit de septembre 2010 montrent que les prix continuent à s’éloigner du tunnel de Friggit. Les prix de l’immobilier évoluent plus vite que les revenus des Français. Les courbes de Friggit sont-elles dépassées ? Est-ce possible que les prix de l’immobilier ne reviennent jamais dans le tunnel de Jacques Friggit ?

 

Suite de l'article (immobilier-danger.com)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


Oui, un peu malhonnête mon commentaire (et mon "CES enfants..à la place de ses). J'avais bien compris que vous parliez des prévisions de Friggit. C'est sûrement parce que je ne CROIS pas en
grand chose que j'ai rebondi la dessus...mes excuses et bonne journée.


 



Répondre
A


@autresiecle: Oui, on peut jouer sur les mots. Quand je dis croire à la courbe de Friggit, j'entends par là croire à un retour dans le tunnel. Il est évident que je ne conteste pas la courbe
actuelle basée sur des données passées et vérifiables.


Je pense aussi que des émeutes, comme en Grèce, ne sont pas à exclure. Nous sommes à un point où on a du mal à définir ce qui peut se passer à moyen terme.



Répondre
A


La question n'est pas de "croire" ou pas croire à la courbe de Friggit. Elle est réelle et basée sur des faits passés. Ce n'est pas un hasard si vous employez ce mot car effectivement tout ce qui
se passe est incroyable: bourse déconnectée de la réalité, immo déconnecté de la réalité, quotidien déconnecté de la réalité, politiciens..etc perso,je fais aussi semblant de continuer à vivre à
l'occidental: achat de jouet pour l'anniversaire du petit copain d'école, bisou à droite à gauche, visite au supermarché , paiement du loyer scellier à mon proprio parigo bobo
sympa..MAIS dans ma tête, je suis prêt... Ras le bol du système et je pense qu'en réalité je ne suis pas le seul à être prêt à foncer dans le tas quitte à y laisser sa peau car on sait bien,
qu'à ce stade, c'est le seul moyen(réformes des retraites!!! ah, ah ,ah!) de, comment disent ils?, penser à l'avenir de ces enfants!...



Répondre
A


Bonjour,


J'ai longtemps cru moi-même à la courbe de Frissit pour attendre une baisse. La remontée des prix affichée pourrait, en effet, être temporaire et correspondre au bull-trap d'une courbe de bulle.


Il existe une autre possibilité, celle de la courbe en tôle ondulée. La demande existante et les prix s'adaptant chacun à leur tour, le tout dans un processus de gentrification, c'est à dire que
les riches rejettent les pauvres de plus en plus loin de Paris et de la peite couronne.Les informations économiques à l'heure actuelle sont celles-ci:


-les salaires n'augmentent pas aussi vite que la vraie inflation


- le pouvoir d'achat diminue à cause de nouvelles taxes, de la suppression des "niches fiscales' et de l'augmentation du prix de l'énergie.


- la démographie fait que la population diminuera à terme


- Il n'est pas assez construit de logrments sociaux 


- l'économie n'est pas si prête que ça à repartir, surtout en France.


On peut donc penser que dans le lointain, par phénomène démographique, les prix baisseront. A court terme, il faut voir quels vont être les effets des poltiques successives (Scellier, ptz+, etc).
Il se peut que l'immobilier ne soit remonté que par qu'une masse d'investisseurs a préféré investir en Scellier plutôt que dans la Bourse.


Quelles pourraient être les répercussions sur les ventes si des politiques décidaient de permettre des prêts à 50 ans comme dans certains pays? Pas la baisse assurément puisque qu'à chaque
resolvabilité de l'acheteur, c'est le vendeur qui récupère les gains. Mais l'exmple inverse existe aussi si la flat taxe d'Attali était mise en oeuvre.


Bref, nous sommes dans une période trop incertaine pour prévoir réellement dans quel sens les prix vont évoluer.


 



Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation