Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 22:43

 

Jean-Christophe Mounicq

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

H2SO4 05/06/2012 22:30


Mr Reichman n'est pas un journaliste. C'est un liberal, qui a essayé d'être  candidat aux présidentielles de 2002 mais n'a pas eu assez de signatures pour se présenter. Et tout en recevant
ses invités et en les intervievant, il ne manque jamais de donner son point de vue, ou même d'orienter la réponse de son invité du jour.  Y a parfois  du bon et du moins bon...

surmely alain 02/06/2012 23:06


Ce n'est pas tant ce M. Reichman (ou Dr Reichman ?)que je critiquais vertement que son invité.M.Reichman (si tel est son nom) fait un bon boulot de journaliste qui a su à l'occasion faire
d'excellentes émissions notamment sur la crise financière(dite des "subprimes")en invitant des gens intéressants.Les éclairages (assez rares en réalité)qu'ils apportaient sur la crise ne
manquaient pas d'intérêts.Les "rouages" de la crise financière restent encore assez mal connus pour ne pas dire opaques.Je m'arrête là n'ayant rien d'autre à ajouter.

max 28/05/2012 19:17


Assez effarant en effet ce vomis d’insanité : et ils prétendent en plus  détenir la vérité en déclarant  que tous ceux qui ne comprennent pas leurs vues sont des imbéciles.


C’est bien beau de dénigrer l’état, ses fonctionnaires  et sa couverture sociale trop généreuse, mais quand on est dentiste comme ce Monsieur reichman, on ferais mieux de la
fermer à ce sujet. Car même en libéral,  un dentiste, comme un médecin n’est rien d’autre qu’un fonctionnaire déguisé puisqu’il est rémunéré à  100% via la
sécurité sociale avec de l’argent public (allez 90%,  car en plus ils ont le toupet de prendre des dépassements d’honoraire non remboursé sur les prothèses). Rémunérations
d’ailleurs probablement bien trop généreuse par la sécurité sociale, quand on sait que les dentistes sont mieux payés que les généralistes pour 0 responsabilités, sauf peut être celle de faire
peur aux enfants. Ils osent en plus porter le titre bien trop pompeux pour eux de  docteur (docteur reichman), alors qu’ils ne font que reproduire des gestes techniques qu’ils
ont appris à l’école, comme des techniciens supérieurs en fait,  alors que ce titre ne devrait être réservé en principe qu’à des gens qui cherchent et font progresser l’état des
connaissances.


Alors moi j’aurais en plus tendance à dire que son capital et son épargne qui devrait selon lui mériter plus de respect (et plus d’intérêts sans doute) , ce Monsieur Reichmann l’a bien trop
facilement accumulé à une époque ou l’état empruntait trop facilement pour payer les honoraires scandaleux de ces fonctionnaires trop planqués et qui ne veulent pas avouer leur nom.


Partant de la, tout le reste de son discours ne tient absolument plus la route. Il aurait encore été entrepreneur, je
comprendrais  Tout le monde a profité du système a son échelle, ce qui a conduit à ce chaos, à commencer par ce Mr Reichman. Et maintenant, trop facile de dire que ce qui a été accumulé, le
capital, devrait garder la priorité sur tout le reste.

surmely alain 28/05/2012 13:03


C'est absolument effarant d'entendre un tel tissu d'âneries débitées sur le ton de l'évidence.Il serait long-trop long-de faire une critique
point par point de ce vibrant éloge de la doxa néolibérale.En un mot la science-économique n'est pas un ramassis d'opinions incohérentes mises bout à bout et destinées à imposer une grille de
lecture pour tordre les réalités.L'actuelle crise qui affecte l'ensemble des pays développés à économie de marché (à de rares exceptions près)est avant tout une crise du crédit et de l'endettement doublée d’une crise du financement de l’économie découlant d’une spéculation
effrénée (bulles spéculatives notamment immobilière,niches fiscales,paradis fiscaux massivement développés,produits  dérivés fabriqués et
développés à une échelle industrielle,banquiers et financiers partout présents au point d’investir le pouvoir politique => création d’aucune richesse !).Le cœur de la crise réside dans le
 développement économique incohérent de nos pays,développement souvent artificiel car fondé sur un crédit diffusé massivement (probablement à une
échelle jusque là inconnue ce qui évidemment a été à l’origine de profits CONSIDERABLES pour ne pas dire JAMAIS VUS pour le secteur bancaire).Le problème est donc que la création de richesses est
rendu de plus en plus difficile du fait même de l’omnipotence de ces forces devenues parasitaires parmi lesquelles se trouvent le pouvoir financier soutenu massivement par un pouvoir politique
souvent peu informé au mépris des populations.Le problème n’est pas que la création de richesses est rendue impossible par un Etat providence de plus en plus improbable mais qu’elle est rendue
impossible par la financiarisation des économies.Le crédit ne sert pas les bons projets diffusant la prospérité(notamment à long terme) et destinés à créer effectivement les richesses mais à
servir des rentes de plus en plus importantes à un secteur financier (comme aux détenteurs de capitaux des fonds d’investissement)exigeant des rendements élevés.Si bien que l’économie dite financière est en train (et ce n’est pas fini !!!)de tuer l’Economie.C’est
cela la racine de la crise actuelle :la finance a pris le pouvoir sur la sphère productive,la sphère politique et même désormais la sphère sociale au point d’étouffer l’ensemble du monde
développé en menaçant de l’entrainer dans sa propre chute.Maurice Allais,économiste un peu plus sérieux que les bavards du néolibéralisme de l’économie financiarisé avait longuement alerté
l’opinion sur les dangers du développement inconsidéré du crédit.Son appel,ses appels répétés n’ont pas été entendus parce que certains économistes autoproclamés sont de vulgaires idéologues
incompétents,peu intéressants qui plaident en réalité pour l’effondrement final des économies du monde dit développé.La situation est grave.Il faudrait éviter qu’elle devienne
catastrophique.

garg 26/05/2012 10:38


très infatués ces deux lascars ..........


mais conclusion sur WEIMAR à venir évidemment valable , solutions proposées très "intéressées " par leur milieu social présumé!

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation