Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 20:41

Capture-copie-26.JPG

 

 

Qu’il s’agisse des conditions effroyables de l’engraissement des dindes, de l’utilisation massive d’antibiotiques dans l’aviculture ou de l’abattage des bovins, qui ne respecte pas les règles de l’art, les producteurs de viande sont sous le feu de la critique. Sans compter que, dans les pays du Tiers-Monde, les exportations de fourrage engendrent faim et misère, et que les exportations de viande vers l’Afrique détruisent les marchés locaux. Une année durant, la réalisatrice Jutta Pinzler a enquêté à travers le monde sur les conséquences désastreuses de la production de viande.

 

.

Ces 50 dernières années, la consommation mondiale de viande a quintuplé. Si, en Europe, l’on a toujours mangé beaucoup de viande, cet appétit grandit dans des pays comme la Chine et l’Inde. Les conséquences en sont désastreuses. En Chine, les problèmes de santé dus à une modification de l’alimentation ne cessent de se multiplier. Au Paraguay, les exportations de fourrage génèrent une pauvreté extrême. En France et en Allemagne, l’agriculture intensive met en danger les nappes phréatiques. Et partout dans le monde, le climat en pâtit. Aujourd’hui, beaucoup d’animaux d’engraissement s’apparentent à des instruments de valorisation du fourrage, et ils passent leur courte vie entassés dans des conditions épouvantables.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Il faudrait peut-être même que tout le monde voit ça... Je suis sûr que ça engendrerait une réaction.
Répondre
S

L'industrie alimentaire fait bien tout pour nous cacher les conditions d'élevage et d'abattage des animaux. On mange un steak, mais on ne s'imagine pas un boeuf. Une consommation régulée et plus
modérée serait plus saine pour nous et le monde.
Répondre
J

Bonjour


          www.declaration-universelle-des-devoirs-de-l-etre-humain.net


Bien amicalement      Jean Vladimir Térémetz


 


 
Répondre
L

J'ai vu ça Mardi ce qui est intéressant c'est que l'europe innonde les marché jusqu'a détruire les marché locaux et pousser les habitants de certaines régions du monde à la fin. C'est en faite la
mondialisation qu'on nous vend avec le fait qu'on détruti les éconnomie locale et ensuite il y a une armée de crétins d'economisme qui vous disent : "Oh mais nan faut surtout pas faire de
protectionnisme sinon on va ruiner l'économie" Par contre ils ont toujours pas compris qu'en détruisant les economies locales et de proximité ont ruinait tous simplement les économie et
affamaient les peuples. 
Répondre
M

ames sensibles s'abstenir. C'est dégueulasse ce que l'on fait aux animaux.
Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation