Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 21:23

Dans un marché immobilier attentiste et hésitant, Philippe Taboret se félicite des niveaux très bas des crédits immobiliers mais il prévient : leur remontée prochaine est envisageable.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

marine 03/12/2012 23:15


Les seniors sont sans doute ce que leur histoire et leur éducation a fait d'eux, certains prennent une revanche sur des diplômes qu'ils n'ont pas eu la chance de pouvoir passer, ne soyez pas si
dure avec eux, on a tous les jetons de mourir, ça se rapproche, ils veulent en profiter avant le terme fatal, ce n'est vraiment pas marrant de vieillir, rhumatismes et tout, et la séduction qui
s'en va...Encore une fois, ils restent ce qu'ils étaient, et j'en connais des vraiment sympas, et des vraiment imbuvables.On trouve dans toutes les classes d'âge des égoïstes, des coincés, des
faux culs, des gens qu'on n'a pas envie de fréquenter...Merci pour vos commentaires. Et si je trouve un bel homme avec un air pas trop idiot, je lui jetterai le fameux regard dont vous
parlez...

iloveverybody 03/12/2012 08:36


recoucou marine ! merci pour les  précisions te concernant , il faut que je t'encourage quand même fortement à laisser ta progéniture se "démener" sans ton aide , mais j'ai souvent constaté
que dans le corps en saignant on avait du mal à couper les cordons....tout ça pour dire que , sociologiquement , les soixantehuitards (qui comme chacun sait ont "tué le père" ET leurs enfants) font pour l'instant encore trop bénéficier leur descendance de leurs "richesse" , les maintenant par là même dans une certaine dépendance
malsaine et surtout dans une forme de passivité sournoise ( qui profite à qui???)...


je reste convaincu que la propriété , à notre humble échelle de gens "moyens" est une fumisterie , disons que je consulte ce blog (merci marc!) pour m'en convaincre ,  manifestement la suite
des évènements risque de confirmer nos pressentiments ;


concernant ta haine de certains vieux , ne t'en fais pas , tu ne les haîras jamais autant que eux haÏssent les jeunes , j'ai déjà surpris des regards et des comportements éloquents de leur part ,
ces jouisseurs entravés par la dégénérescence organique ! moi j'ai eu la chance d'avoir de VRAIS grands parents qui ont su rester fidèles à leur époque ,et à ce titre dignes d'un vrai respect
(pas de téléphone , de voiture , un bain par semaine , lessive sur le fourneau à bois etc..) et les néo vieux me dégoûtent d'autant plus ...


enfin , ne compte sûrement PAS sur qui-tu-dis-que-tu-votes-pour  ,ce narcissique, pour nous sauver , quelques posts bien subversifs à droite à gauche seront bien plus efficaces! et pour la
littérature , il s'agit ,avec la musique , d'une raison de vie tout à fait essentielle !de nos contemporains , je n'arrive plus à lire rien d'autre depuis que j'ai découvert HOUELLEBECQ , aussi
sûr que l'immo va s'effondrer , cet artiste est le plus grand de notre génération !


continuons ....


bien à toi et à tous ceux qui lisent ....


 

marine 02/12/2012 20:52


Chère / cher Caravelle, il ne faut pas généraliser. Avant d'être un vieux con, on a été un jeune con. Et je pense qu'il ne doit pas y en avoir moins aujourd'hui qu'à mon époque. De mon temps, les
jeunes cons étaient boostés par l'optimisme ambiant, et ça se voyait, on avait envie de leur balancer des baffes, aujourd'hui ils doivent être surdépressifs, c'est la même chose, ils restent
cons.

caravelle 01/12/2012 14:35


Bravo Marine je suis à 1000% avec votre commentaire , ravi de voir que même à 65 ans on peut sortir du lot et diverger de la pensée communément suivie par sa génération . Continuez comme cela ,
vous rachetez à nos yeux toutes les dérives égoïstes des seniors ( Dieu merci pas tous aveugles et cupides )

marine 01/12/2012 08:09


Oui, je suis femelle, non, j'ai 65 ans, j'ai fait mai 68, ensuite j'ai été prof, bien contente de n'avoir à faire de commerce qu'avec  le français et la littérature. À la retraite, je me
suis mise à chercher  de quoi loger mes fistons qui allaient avoir charge de famille, je suis tombée sur le cul, j'ai pas compris tout de suite, j'ai mis quatre ans pour tout comprendre,
l'immo n'a plus de secrets pour moi grâce au blog de Marc et à ses liens, j'ai visité une soixantaine de logements, regardé des ventes aux enchères à la bougie (pas encore compris comment ça
fonctionne), pisté des baraques, me suis fait foutre dehors presque par des AI, pourri leboncoin par mes méchancetés, renoncé de concert avec mes fistons à trouver un toit, les enfants poussent,
on ne peut pas repousser les murs, ça frustre, je vote Mélanchon, je hais les vieux. Et je me dis que l'étude des lettres m'a fait passer à côté d'une belle carrière de spéculatrice, mais c'était
pas mon truc, dans ma famille on n'est pas cupides, on cherche seulement à vivre en harmonie avec les gens et avec les idées, et je suis à 100 % pour les jeunes pour qu'ils aient une place dans
ce monde pourri. Mes gosses sont pareils, ils ne cherchent pas à écrabouiller les autres, ils sont instits, pas la joie tous les jours, mais le milieu n'est pas pourri par le fric qu'ils n'ont
pas. Tout serait bien, il ne manque qu'une baraque pour ranger les vélos, les affaires de foot et les skis. Et un bac à sable pour les petits, ils ne comprennent pas pourquoi ils n'en ont pas un,
et un carré d'herbe pour se mettre dehors l'été. Les trente glorieuses, c'était bien mais c'est fini, tout est cyclique, j'espère seulement que les jeunes ne connaîtront pas la guerre, j'espère ,
j'espère que ça ne va pas mal finir, tout ça. Mon papa disait dans les années 80: c'est pas possible, ça peut pas durer, c'est anormal comme c'est bien. Il avait connu la guerre de 14 et celle de
40. Visionnaire, mon papa. Non, réaliste. I love you aussi.

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation