Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 05:51

Les marchés ont pour habitude minimaliste de ne se pencher que sur une, voire deux problématiques économiques à la fois. Mais rarement plus.

 

Les investisseurs ont donc pris pour mauvaise habitude depuis une année de pratiquer le jonglage binaire : face, ce sont les dettes européennes qui effraient le porte-monnaie ; pile, c'est la dette américaine qui inquiète. Cette obsession quotidienne pour les malheurs occidentaux a débouché sur l'image d'un monde partagé entre les cendres en Occident et l'or en Orient.

 

Souvent la Chine est alors érigée dans ce contexte en un exemple de la maîtrise parfaite du développement : pas de problèmes de finances publiques et une intelligentsia communiste capable comme la main visible de résoudre tous les problèmes.

 

Le monde semble donc être peu attentif à l'action de la banque centrale chinoise. Pourtant la masse monétaire chinoise a été multipliée par deux en quatre ans et l'ensemble des crédits bancaires représente environ 150 % du produit intérieur brut ! Face à de tels chiffres, l'intuition semble suffisante : la Chine est devant une énorme bulle de liquidités qui ressemble à ce que le Japon ou les Etats-Unis ont connu avant elle.

 

Suite de l'article (lesechos.fr)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bernique 22/06/2011 13:49



Alarmiste, moi je dirais qu'il ne fait que débiter des mots sans la moindre preuve. Par exemple l'endettement des US frole les 350% du PIB. Les chinois ont une sacrée marge. Il est probable
qu'ils auront une crise mais pour eux se sera une crise de croissance pas de déclin...



D.Cayla 22/06/2011 13:41



Bonjour,


 


Cet article alarmiste appelle plusieurs remarques :


- En premier lieu, la Chine ne dépend pas de capitaux extérieurs pour financer sa propre dette. En revanche, si les Chinois devaient éponger des pertes sur leur prppre marché, il leur faudrait
céder des actifs libellés en dollars ou en euros


- En second lieu, les Chinois épargnent 45% de leurs revenus. A cette aune-là, 150% d'endettement ne représentent donc que 3 ans d'épargne. La France, c'est quinze ans d'épargne. Les Etats Unis,
c'est soixante ans d'épargne.


- En troisième lieu, les Chinois ont de considérables marges de manoeuvre pour rehausser les salaires, et les rapports de force tournent en faveur des salariés dont les salaires augmentent de 20%
à 30% par an. De quoi relativiser leur endettement... Quand nous n'avons aucune marge de manoeuvre de ce côté-là, ce serait même plutôt le contraire avec des revenus en berne...



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation