Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 22:24

Le projet adopté mercredi dernier en Conseil des ministres table sur une croissance très faible de 0,75 %. En 2010 la France devrait donc avoir un PIB de l’ordre de 1969 milliards d’Euros et le total des recettes atteindrait 267 milliards, dont 252 issus des impôts.



Le déficit public sera de 141 milliards d’euros en 2009, soit 7,3% (1) du produit intérieur brut (1932 milliards). Celui de 2010 devrait être ramené à 116 milliards en 2010, soit de l’ordre de 5,9% du PIB. La dette publique représentera 84 % du PIB à la fin de l’année prochaine, contre 68 % en 2008. En 1980, année du dernier budget excédentaire de l'Etat français, elle représentait 20% du PIB.
 


Emprunter coûte de l'argent. En 2009, la charge de la dette dans le budget de l'état, autrement dit les intérêts correspondant à la dette représenteront une dépense de 44,34 milliards. Le budget 2010 prévoit d'y consacrer 42,5 milliards d'euros. C'est le deuxième poste de dépense, derrière l'Enseignement scolaire (61 milliards), et devant la Défense (40 milliards) et la Recherche et l'Université (25 milliards).

J’aimerais vous sensibiliser sur un point. On préfère souvent exprimer de déficit en fonction du PIB. Cela permet bien évidemment d’avoir un chiffre moins catastrophique. Vous ne manquerez pas de constater que le déficit de l’année 2010 représentera 116/267=43% des recettes de l’état ! Il est très clair que nous vivons largement au dessus de nos moyens et que cela ne pourra pas durer éternellement.

  

Dernière remarque, le déficit de la sécurité sociale devrait approcher les 20 milliards d'euros cette année et atteindre 30 milliards en 2010.

Concernant le problème de la sécurité sociale, le graphique ci-après montre qu’à partir de 2010, le nombre de personnes dans la tranche d’âge de 0 à 60 ans représentera de l’ordre de 48 millions d’individus et restera relativement stable jusqu’en 2050. La croissance de la population française sera essentiellement due à l’augmentation du nombre de personnes de plus de 60 ans. Cette population comptera 14 millions d’individus en 2010 et 22 millions en 2050, soit une hausse de 57%. Un constat s’impose, en 2000 nous avions 2,6 personnes en âge de travailler (20 à 59 ans) pour une personne en âge d’être en retraite (plus de 60 ans). En 2040 ce ratio sera de 1,5. Cette situation aura une influence importante sur l’économie, en provoquant une hausse des dépenses de santé et une baisse des retraites.



Un petit clic sur le graphique permet d'avoir un document PDF

Pour mieux comprendre l’impact du vieillissement de la population française sur les dépenses de santé, je vous propose le graphique ci-après qui donne les dépenses moyennes de santé en fonction de l’âge. Pour donner un exemple, sur ce graphique il faut lire qu’une personne dont l’âge est compris entre 70 et 74 ans dépense en moyenne 4 fois plus qu’une personne de 20 ans.



La population active va devoir supporter des dépenses de santé qui devraient augmenter de 30% entre 2000 et 2050 : en 2000 les dépenses de santé représentaient 9,8% du PIB et, selon la DRESS, elles représenteraient 13% du PIB en 2050. Le graphique ci-après vous donne l’évolution des dépenses de santé en France depuis 1960. On a malgré tout beaucoup de difficulté à imaginer que ces dépenses ne dépasseront pas 13% du PIB en 2050 !



























Bon courage à tous

nota: Article remis à jour avec des chiffres plus précis le 4/10/2009 à 12h.
(1) dans la presse on trouve le chiffre de 8,2% ! Le PIB de l'année 2008 était de 1937 milliards. Or, avec un déficiit public de 141 milliards je calcule un PIB de 141/0.082=1720 millards, soit une baisse du PIB de 11,2% entre 2008 et 2009 !   C'est pas ce que nous dit madame Lagarde.
Partager cet article
Repost0

commentaires

N

Comme vous pouvez le constater la sécurité Sociale qui dirige TOUTE LA SANTE contre l'intérêt des patients, mais dans celui des producteurs étrangers de principes actifs, a ENCARTE les médecins et
menace de les déconventionner s'ils ne prescrivent pas suffisamment de génériques....
Ainsi espionnés les médecins font l'objet d'un chantage..


Répondre
C

Oui la France est en faillite. 

Mais heureusement, ils ont la planche à billet qui a été relancé en septembre 2009, et qui va continuer de tourner à plein régime.

PS : C'est quoi cet horrible pop up qui s'ouvre quand on veut poster un commentaire ? 


Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation