Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 18:05

De la difficulté de payer les pots cassés. Les dettes accumulées durant la période d’euphorie devront être liquidées d’une façon ou d’une autre, et les banques, soucieuses de rétablir leurs capitalisations en réduisant la taille de leurs bilans, tout comme les ménages qui ne peuvent - et ne veulent - plus aujourd’hui financer leurs crédits à crédit et doivent régler la facture, s’y emploient. Mais la diminution de cet encours de dette peut se traduire par une violente contraction de la masse monétaire qui avait été émise sous forme de crédit. Ce processus est dangereux. Il pourrait enclencher un cycle déflationniste asséchant les circuits économiques et financiers, réduisant à néant toute perspective de sortie de crise. Entre la purge accélérée qui laisserait les économies exsangues et la décélération lente et anémique, à l’image de la décennie perdue du Japon, le chemin est fort étroit. Il l’est d’autant plus que le récent rebond, tant salué, n’en est pas moins très modeste. La baisse d’activité de ces derniers mois est loin d’avoir été compensée par ce qui n’est aujourd’hui que l’amorce d’un retournement de cycle, et les capacités industrielles sous toujours massivement sous-utilisées. Fidèle à son penchant, Evans-Pritchard, l’infatigable Cassandre, a rencontré plusieurs économistes qui s’inquiètent des signes déflationnistes observés cet été.

Suite de l'article (contreinfo.info)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
En complément de cet article :

ALERTE DANGER : DEFLATION EN COURS !!!!

“Comment savoir s’il s’agit d’une désinflation ou d’une déflation ?”
par Patrick ARTUS de NATEXIS.
http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=48371

Avec en conclusion : “Même compte tenu de la remontée des prix des matières premières, l’inflation va
rester faible aux Etats-Unis et en Europe avec le recul de la demande et la montée du chômage. Nous nous demandons si la désinflation peut se transformer en déflation, ce qui exigerait :
- la rigidité des taux d’intérêt nominaux à long terme, d’où des niveaux d’intérêt réels à long terme trop élevés. C’est bien ce qu’on observe
- la baisse des salaires nominaux, d’où l’absence de soutien de pouvoir d’achat des salariés par la désinflation ; c’est bien ce qui va se produire en 2010. La dynamique est donc bien de type déflationniste.”

Conseils en cas de deflation :

Déflation : comment agir dans le détail ?
http://tropicalbear.over-blog.com/article-5982890.html

et

Le cash et rien d’autre !
http://tropicalbear.over-blog.com/article-5982606.html
Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation