Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 21:44
Pour le 2ème trimestre 2009, le prix des appartements anciens à Paris s'établit à 6 060 euros le m2, soit une baisse de 8 % sur un an, selon les chiffres publiés par les notaires. c'est la la plus forte baisse depuis 1995.

Un dosier très intéressant qui fait le point sur le marché immobilier de la région Ile-de-France.

Lien vers le document (lesechos.fr)
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Ce n'est pas un simple "dossier", c'est un dossier de presse, donc un document commercial rédigé par un professionnel qui n'est pas neutre, ne l'a jamais été et dont il faut se souvenir du discours des dernières années.

Les notaires comme la Fnaim, ne peuvent aujourd'hui nier la réalité de la baisse très significative des prix. Ils indiquent donc que cette baisse était "inévitable". C'est intéressant, parce que ce n'est absolument pas ce qu'ils annoncaient il y a encore un an. On nous parlait d'un atterissage en douceur de la hausse et d'une stabilisation des prix au point haut. Tout juste un micro baisse était envisageable. Maintenant, on ne peut masquer la réalité d'une chute (il faut appeler les choses par leur nom), du dizième de la valeur des biens sur l'année.

Ce qui est en outre frappant dans le discours, c'est de faire passer cette baisse pour une "crise", alors que la crise, c'était les dix années de hausses incontrolés. La baisse, c'est la correction, l'amorce d'un retour à la normale. Si la baisse est une crise, on peut se demander pour qui ? Par pour les millions de francais qui aspirent à l'accession à la propriété et qui dépensent en proportion de leurs revenus 30 à 50% de plus que la génération de leurs parents.

Alors oui la baisse des prix est une crise pour les notaires et les agences immobilières qui ont surfé sur l'argent facile d'un marché bullaire.

Si la baisse des prix de l'immobilier est une crise, vive la crise, qu'elle soit profonde et que la reprise vienne le plus tard possible.
Répondre
M


Je suis bien d'accord avec ce commentaire. La baisse de l'immobilier va redonner du pouvoir d'achat aux jeunes.



Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation