Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 22:40
Centre historique

« Pour les studios, privilégiés par les investisseurs, la baisse des prix reste très faible. Elle est en revanche plus sensible sur les 2-pièces, souvent achetés comme résidence principale. » Pour Charles-Henri Derozières, de Century 21, il existe deux marchés distincts dans les quartiers Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-Michel. Les investisseurs, qui représentent les trois quarts de la clientèle, privilégient les petites surfaces : un petit studio de 20 m2, situé dans le quartier Saint-Paul, se négocie aujourd'hui à 65 000 E (3 250 E/m2), contre 70 000 voilà dix-huit mois. Et son propriétaire pourra le louer 400 E/mois, le plus souvent à un étudiant. Autrefois candidats à l'acquisition de 2-pièces, les jeunes actifs et autres couples sans enfant se font en revanche de plus en plus rares sur le secteur. Résultat : les propriétaires commencent à réviser leurs prétentions à la baisse. Un 2-pièces de 38 m2, offrant une belle vue sur la Garonne, a récemment trouvé preneur à 97 000 E (2 550 E/m2), alors que, voilà deux ans, il se serait vendu 20 % de plus. Même les produits atypiques n'échappent pas à la baisse des prix et à l'allongement des délais de transaction : proposé au printemps 2008 à 300 000 E (2 300 E/m2), un loft de 130 m2 en plein coeur du secteur sauvegardé s'est finalement négocié à 210 000 E (1 615 E/m2) il y a quelques semaines.

Suite de l'article (lepoint.fr)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Très bon article, j'ai remarqué aussi que sur le site de BARNES Bordeaux ils abordaient le sujet du marché immobilier bordelais à travers un article assez complet. N'hésitez pas à le lire si ça peut vous intéresser.
Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation