Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 14:11
Cette analyse catastrophe est aussi la plus pessimiste publiée depuis le début de la crise.


Pour se stabiliser les prix de l'immobilier français devront chuter... de 37%. Cette analyse catastrophe pour les propriétaires émane de Natixis. C'est aussi la plus pessimiste publiée depuis le début de la crise.

 
Suite de l'article (capital.fr)

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
37 % ... Hum ils sont surement venu piquer le chiffre chez friggit, qui annonce 30 à 40% de baisse.

Au fait, le commentaire posté par "Loi XXX" est un spam, dont le seul but est de faire apparaitre son nom, qui est en fait une suite de mots clé, qui pointe vers un site web commercial, déguisé en site de contenu...
Répondre
L
Il est toujours délicat de dire que l'immobilier fera les frais de la crise. Il est très important effectivement de différencier l'immobilier d'investissement dont le but n'est pas de revendre à 3 ans pour faire une plus value, mais bien de garder 15 ans le bien. Et pendant 15 ans... il est sûr qu'il y a une crise. Alors maintenant ou après...
Quoi qu'il en soit, merci pour la qualité de vos billets !
Répondre
N
Natixis ne fait rien d'autre que répéter ce que disent les "baissiers" depuis longtemps, à savoir que les prix doivent réintégrer le tunnel de Friggit pour s'adapter au revenus des Français.

Sauf que 40%, ça correspond à la moyenne nationale (donc plutôt à la province si on regarde les courbes). Le rattrapage pour Paris et sa banlieue devrait être largement supérieur pour revenir au niveau "normal".

Dans la réalité, après une baisse en septembre 2008, les prix sont remontés à quelques endroits. C'est tout le problème des moyennes. Les prix à des endroits stratégiques comme Paris baisseront-ils comme ceux situés au fin fond de la Creuse, ça n'est pas garanti!
Répondre

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation