Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 22:55

La Réserve fédérale (Fed) a carrément refusé la requête de l'un des principaux service de presse financiers, de révéler le nom des bénéficiaires d'un prêt d'urgence de plus de 2 milliards de dollars du contribuable, et de faire connaître les actifs qu'elle accepte en garantie. Ses avocats ont eu recours à l'excuse bizarre d'agir ainsi pour protéger les « secrets commerciaux. » Est-ce un secret que le système financier étasunien soit de facto en faillite ? La dernière démarche de la Fed est en outre révélatrice du degré de panique et du défaut de stratégie claire dans les rangs les plus élevés de l'institution financière étasunienne. Le gonflement sans précédent par la Fed de la Base Monétaire ces dernières semaines, crée les conditions futures, peut-être avant 2010, d'une d'hyperinflation style Weimar.

 

Le 7 novembre, Bloomberg a déposé un recours en justice, en vertu de la US Freedom of Information Act (FOIA, loi garantissant le droit à s'informer librement), demandant des détails sur les clauses de onze nouveaux plans de prêts de la Fed, créés pendant l'aggravation de la crise financière.

 

La Fed a répondu le 8 décembre, affirmant son droit à cacher les notes de service internes ainsi que les informations sur les « secrets commerciaux » et les « données commerciale. » La banque centrale a confirmé qu'une recherche dans les dossiers trouvait 231 pages de documents relatifs à la requête.

 

Ces dernières semaines, la Fed de Bernanke est intervenue pour assumer la mission qui était l'objectif initial des 700 milliards de dollars du Troubled Asset Relief Program (TARP, plan de retape pour avoirs toxiques) de la Trésorerie. À la différence du TARP, dans le renflouage par la Fed d'une institution financière en difficulté, les prêts ne disposent pas des garanties du contrôle imposé par le Congrès. Peut-être que ce sont les « secrets commerciaux, » si jalousement gardés du public, de l'infortuné président de la Fed, Ben Bernanke.

Suite de l'article (alterinfo.net)

Partager cet article
Repost0

commentaires

eyeswideopen 22/01/2010 16:18


A propos de dette publique

Voir le documentaire "L'argent dette" de Paul grignon

et jeter un oeil à l'article 128 du traité de Lisbonne (ex 144 du traité de maastricht)

www.eyeswideopen-over-blog.com


MKL 22/12/2008 17:33

Bravo pour vos analyses.
Mais penser l'après crise, c'est peut-être aussi ne pas se cantonner à dénoncer les bulles spéculatives immobilière et financière, mais en analyser l'origine de manière réaliste.
Pour maintenir un taux de croissance élevé malgré l'explosion de la précarité dans tous les pays occidentaux, l'endettement massif des ménages a été favorisé à outrance, afin de maintenir artificiellement un pouvoir d'achat correct malgré la baisse régulière des revenus d'une population toujours plus importante.
Et l'origine de cette précarité s'explique elle-même par l'explosion de la productivité depuis 45 ans (informatique, robotique, formation) et d'une mauvaise gestion des paramètres sociaux connexes.
Nous nous retrouvons donc depuis 30 ans dans une situation anarchique, d'une part de surexploitation de la population active de l'industrie et des services (cadres à 60 heures/semaine - pression et stress insupportables), et d'autre part de chômage et de précarité de masse (temps partiel et petits boulôts contraints...), induisant un renoncement aux revendications salariales par peur de basculer "du mauvais côté".
Tant que ce paramètre - explosion des gains de productivité - sera ignoré par la classe dirigeante, notre modèle de société continuera de sombrer.
http://nouvellegauche.fr

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation