Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 10:25
Les autorités politiques ont trop tardé à agir et nous sommes toujours en présence d'un risque global. Cette crise est la conséquence de la folie immobilière des années 2000 selon Jean-Pierre Petit, directeur de la recherche économique et de la stratégie d'investissement de Exane BNP-Paribas.

Suite de l'article (Boursorama.com)



De cet article je retiens ce passage:

Vous écriviez en septembre 2005 que la bulle immobilière constituait « une bombe à retardement » pour l’économie mondiale. La baisse du marché immobilier en Europe ne fait-elle que commencer selon vous ?

J-P.P : A l’origine de toute cette crise figure bien sûr la bulle immobilière (Etats-Unis et de nombreux pays européens) qui n’aura abouti qu’à favoriser la rente, creuser les inégalités intergénérationnelles, fabriquer de la dette des ménages (et maintenant de la dette publique pour renflouer les pertes), du déficit extérieur tout en menaçant de faire imploser le système financier international. Avant de s’attaquer aux hedge funds, aux agences de notation ou aux parachutes dorés, la volonté de prohiber les bulles immobilières devrait constituer un objectif public prioritaire, ce qui impliquerait notamment que les banques centrales intègrent les prix immobiliers résidentiels dans leurs objectifs.

En effet les banques centrales doivent impérativement fixer leur taux directeur en prenant en compte l’inflation sur prix des actifs immobiliers. Si le prix des actifs évolue plus vite que le PIB, c'est  que la machine chauffe. Et pour refroidir les prix il suffit tout simplement d’augmenter les taux.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation