Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 23:40


« L'année 2008 verra la fermeture probable de nombreuses agences immobilières », lance Bernard Cadeau, président d'ORPI, le premier réseau en France : la période de vaches grasses liées au boom du secteur est en passe de se terminer. En Espagne, le conseil des Agences de propriété immobilière (API) vient d'indiquer que 40.000 des 80.000 agences ont fermé en 2007, entraînant la perte de plus de 100.000 emplois.  En France, aucun chiffre ne permet de faire des prévisions de fermetures d'agences. Mais, selon Michel Mouillart, professeur d'économie, en dix ans, le nombre d'agences immobilières a doublé, passant de 17.000 à 32.000, pendant que le volume des transactions augmentait de 37,6 % et que les prix doublaient, augmentant considérablement les honoraires. Cela a fait venir des « professionnels pas toujours avertis » sur le marché.  

 

« La progression du marché s'est ralentie et les luttes entre professionnels de l'immobilier pour conserver les parts de marché se sont accrues », dit M. Mouillart qui estime que « les effets se font déjà sentir sur 2007 ». « Le taux de mortalité va être très élevé », prédit Henry Buzy-Cazaux, vice-président de Tagerim, en déplorant que la profession vive toujours « sur le fantasme des années glorieuses. » Aujourd'hui, les acheteurs sont plus attentifs, ils connaissent mieux le marché car comparer les prix est devenu facile avec la multitude de sites internet dédiés. Cela se traduit très concrètement par un rallongement des délais de ventes et une négociation de plus en plus serrée de la part des acheteurs.

 

« La situation du marché va requérir des compétences techniques et professionnelles », assure Bernard Cadeau, « une expérience que les ‘agences champignons’ n'ont pas ». « Il faut retrouver le sens du client », renchérit Henry Buzy-Cazaux qui reproche à la profession de ne pas avoir su se moderniser. Il faut instaurer « une approche marketing », estime celui qui vient de prendre la présidence de l'Ecole supérieure des professions immobilières. « Retrouver le sens commercial », insiste-t-il.

 

En outre, la hausse des prix a fait croire aux propriétaires qu'ils étaient à la tête d'un patrimoine conséquent. Et, une fois vendeurs, ils ont des exigences qui ne correspondent pas à la réalité.


L'agent immobilier doit être capable « d'argumenter et de convaincre le vendeur d'ajuster son prix au marché », indique Bernard Cadeau pour qui « l'expertise locale des vrais professionnels » est, aujourd'hui plus que jamais, « indispensable pour transformer la mise en vente en résultat ».


L'achat d'un logement est « le plus exorbitant de toute une vie », rappelle Henry Buzy-Cazaux, « il mérite d'être traité avec considération. »

Lien vers le document d'origine (lagrandeepoque.com)

Partager cet article
Repost0

commentaires

marine 08/01/2012 23:44


Entre 2008 et aujourd'hui, ce n'était que partie remise, et vous savez pourquoi: la crise, la baisse des taux pour relancer, etc., les défiscalisations.... La bulle est devenue si intenable
économiquement, si injuste aussi, qu'elle ne peut que se dégonfler. Elle est génétiquement arrivée à ses limites, un peu comme un homme géant ne pourrait pas atteindre la taille de la
Tour Eiffel. Tout ça pour ne pas reprendre l'image des arbres qui ne grimpent pas au ciel, image si usée qu'elle s'est vidée de signification pour le citoyen Lamda. Donc renouvelons la
rhétorique. Tout comme la vie humaine ne peut prétendre à l'immortalité. La finitude est humaine. C'est clair comme ça?

Achat appartement Antibes 08/01/2012 12:56


en 2012, et avec un recul intéressant, on constate que des agences ont fermées, mais pas autant qu'annoncé.Cette année on prédit une baisse des prix? rendez vous dans 4 ans.


http://www.portierimmo.fr


 

Achat appartement Antibes 08/01/2012 12:55


en 2012, et avec un recul intéressant, on constate que des agences ont fermées, mais pas autant qu'annoncé.Cette année on prédit une baisse des prix? rendez vous dans 4 ans.


http://www.portierimmo.fr


 

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation