Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 08:09
Partager cet article
Repost0

commentaires

Oresme 01/12/2014 09:34

Charles Gave progresse !!
Progresse un peu car il a encore des idées (probablement) fausses sur plusieurs choses.

Oui, la croissance n'est pas recherchée, nécessaire en 2014 pour le niveau de vie... oui... elle est nécessaire aujourd'hui parce qu’elle a été imaginée hier.

En gros, les sociétés occidentales sont prospères car elles investissent à long terme, elles gèrent les horizons éloignés. Ce sont des maturités de 10, 20 ou 30 ans que les collectivités, les entreprises, les ménages, la nation même ont à l'esprit lors de leurs décisions économiques.
Ces décisions se font avec des hypothèses sur la croissance et l'inflation...ce sont les deux fondations principales.
Si la croissance n'est pas là, les décisions prises deviennent malheureuses et peu à peu, toxiques pour les bilans qu'elles peuvent faire basculer.
POur conserver l'équilibre, il est impératif de maintenir des croissances mininales, même artificiellement, c'est la dépense publique, les déficits publics ..le tout soutenu par de la création monétaire pour que la courbe des taux ne se pentifie pas trop.
Charles Gave vient de le découvrir !!
Une fois que les bilans des banques centrales auront atteint les limites de crédibilités desdites banque centrale, les monnaies seront attaqués et les banques centrales devront accroître les taux directeurs dans l'urgence pour monter les taux courts via le mécanisme des taux forward.
C'est écrit.
C'est tout à l'honneur de Charles Gave de se remettre en question par écrit de façon si explicite. Cependant, il reste subjectif et omnubilé par une critique systématique de l'Europe. Alors que dans son article, il reconnait la Fed ne fait qu'aider les "riches" et enfoncer les "pauvres"...il doit aller plus loin et reconnaitre que la BCE ne fait pas cela, au contraire, elle met les pauvres en face des riches en leur disant "allez y, négocier, vous avez la main".
Mais bon.

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (01/08/2020)

4 926 724

Recherche

Map">

Geolocalisation